Les bienfaits du sport

On en a déjà parlé et pourtant, on ne s’en lasse pas tant ils sont nombreux : pour le corps, pour l’esprit, l’activité physique compte 1001 bienfaits.

Les bienfaits du sport

La pratique d’une activité physique ou sportive est devenue une habitude pour bon nombre d’entre nous : elle s’inscrit dans notre quotidien, en séances individuelles ou collectives, et se décline en une multitude de disciplines. Découvrez ses bienfaits.

Plus des deux tiers de la population goûtent au sport au moins une fois par semaine (source : Les Chiffres Clés du Sport 2017). Les raisons ? Elles sont plé-tho-riques, on vous dit ! Il y a bien sûr une question de transmission de parents à enfants, et puis le plaisir de pratiquer, de dépasser ses limites, le désir de s’entretenir, d’être en forme, de soigner son hygiène de vie, sa condition, son état de santé, de retrouver des amis aussi, et de partager une même passion.

Les bénéfices de la pratique, tant physiques que moraux, sont nombreux, et souvent liés les uns aux autres selon les professionnels de santé. Si certains sportifs recherchent la performance et à régulièrement se mettre au défi, d’autres ont adopté la pratique du sport santé, une habitude destinée à prendre soin de soi au quotidien et à prévenir les risques liés à certaines maladies.

Bref, on va vous détailler dans cet article tous les bénéfices que peut vous apporter une pratique sportive régulière. Si on en oublie, soyez indulgent·e·s, il y en a tellement !

Pourquoi est-il important de faire du sport ?

Il nous est conseillé de manger cinq fruits et légumes par jour - pensez à emmener vos pommes et clémentines pour le goûter, et optez pour les petits pois au self le midi -, et de pratiquer une activité physique régulière. Il doit bien y avoir quelques bonnes raisons à ces petites préconisations… En réalité, le sport est une réponse au fait que nous soyons devenus de plus en plus sédentaires. Moins de trois quarts (71 %) des hommes et un peu plus de la moitié (53%) des femmes atteignaient ces dernières années les recommandations de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en matière d’activité physique, soit au moins 2h30 par semaine d’activité d’intensité modérée ou 1h15 d’activité intense (Source Santé publique France/ juin 2020).

Un constat que l’OMS lie à différentes problématiques : augmentation de la pauvreté, de la densité de population, absence de parcs et d’aires de loisirs en milieu urbain, notamment. Et puis, soyons honnêtes, les écrans, du plus petit au plus grand, ne contribuent pas vraiment à nous faire bouger, surtout depuis la sortie de la dernière saison de notre série préférée !  Sport, activité physique ou sportive, peu importe : c’est le fait de bouger qui est essentiel.

Les bienfaits du sport

Cœur, poumons, articulations, l’activité physique prend soin des différents systèmes en les mettant à l’effort pour les rendre plus résistants dans le temps, et prévenir certains maux à l’instar des AVC (accident vasculaire cérébral), du diabète et de l’obésité. Le sport renforce également les os, et prévient des maladies telles que l’ostéoporose. Entre autres ! Outre ces bénéfices physiques, le sport a plus d’une corde à son arc pour booster votre moral : baisse du stress, de l’anxiété, optimisation de la qualité du sommeil, de la confiance en soi… Bref, pour améliorer sa condition et son état de santé général, faire du sport est aussi important que de prendre soin de son alimentation. Alors, enfilez vos baskets et libérez vos hormones du plaisir !

Les bienfaits du sport sur le cœur

L’activité physique permet d’augmenter les capacités de notre corps à transporter de l’oxygène, et à ainsi faire mieux travailler les muscles. Or, comme on a dû vous le répéter plusieurs fois, le cœur est un muscle. Et pour une meilleure oxygénation de nos muscles et donc de notre coeur, il n’est pas nécessaire de pratiquer une activité physique intense, mais de travailler un tant soit peu son endurance, de façon régulière. “Pratiquer la marche quotidienne à un rythme un peu soutenu, de façon à être légèrement essoufflé · e, est une activité déjà bénéfique pour le coeur”, estime Laurent, médecin du sport dans les Hauts-de-France

Grâce à l’amélioration des différents paramètres physiques et en lui apportant davantage d’oxygène, on va pouvoir à la fois muscler le cœur et lui permettre d’autre part d’augmenter le débit de sang éjecté dans le corps. L’activité sportive permet alors une meilleure irrigation des muscles, fait baisser la pression artérielle d’environ 30%, et diminue le risque d’accident vasculaire cérébral et d’infarctus.

Les bénéfices de l’activité sportive, quel que soit l’âge des pratiquant·e·s, peuvent être rapides et assez complets selon le praticien. “Grâce au sport, le corps optimise la circulation sanguine et le sang arrive au plus près des cellules, ce qui concourt à une meilleure vascularisation. Le corps va ainsi augmenter sa capacité à apporter aux muscles de l’oxygène, des nutriments et de l’énergie.” L’activité sportive va également faire baisser le rythme cardiaque au repos, et permettre au cœur de s’employer plus facilement lors de l’effort. Un cœur qui bat lentement au repos assurera toutes ses missions quand vous le solliciterez !

Les bienfaits du sport sur les poumons

L’activité physique, et notamment le sport d’endurance, augmenterait nos capacités respiratoires. En réalité, ce n’est pas tout à fait vrai : il s’agit surtout, par le biais de la pratique sportive, d’optimiser ce que nous n’avons pas ou plus l’habitude de solliciter. “Bien souvent, et de plus en plus aujourd’hui, nos capacités physiques sont sous-exploitées. C’est la conséquence de moins bouger et d’être devenus plus sédentaires”, poursuit Laurent, médecin du sport. En effet, en 2016, la Fédération française de cardiologie s’inquiétait de la perte de 25% des capacités physiques des collégiens en l’espace de 40 ans, du fait du manque d’activité physique et d’une préférence pour les loisirs plus sédentaires. “Grâce à ce qu’on appelle le reconditionnement sportif, il est tout à fait possible de recouvrer ses capacités physiques et notamment pulmonaires. Le souffle, comme d’autres paramètres physiques, ça se travaille. Lorsque l’on recommence à courir, par exemple, la petite côte dans la dernière ligne droite, pour rentrer chez soi, elle fait mal et elle essouffle. Après quelques semaines d’entraînement, on y fait même plus attention ! Les bénéfices de la pratique sportive peuvent apparaître assez rapidement, et c’est gratifiant de s’en rendre ensuite compte dans la vie de tous les jours.

Les bienfaits du sport

Grâce au reconditionnement sportif, il est ainsi possible de remettre d’aplomb son appareil respiratoire et de retrouver ses capacités physiques. “Ce reconditionnement, c’est un tout : plus la capacité respiratoire est optimisée, plus l’appareil respiratoire sera en mesure d’approvisionner le sang en oxygène. Oxygène qui nourrira ensuite les muscles, dont le cœur…"  La respiration, c’est le point de départ de tout un système et il est important de l’entretenir. Il existe des sports spécifiques pour prendre soin de son souffle et optimiser ses capacités respiratoires : le yoga en est un bon exemple. “Grâce à ces pratiques, qui utilisent souvent la technique de la pleine conscience, il est possible de se focaliser sur sa respiration, apprendre notamment à descendre son diaphragme et à solliciter les muscles profonds, directement concernés”, indique le médecin.

L’activité sportive permet ainsi de prendre soin de notre appareil respiratoire, dans la mesure où elle est susceptible de lui redonner toutes ses capacités. Il suffit d’un peu d’efforts réguliers ! Et, bien sûr, si vous êtes sur une reprise de l’activité physique, faites preuve de progressivité : demandez trop à votre corps et trop rapidement risque d’être douloureux et de vous décourager. N’oubliez pas : qui voyage loin ménage sa monture et son corps (cette citation a été légèrement modifiée pour les besoins du texte).

Les bienfaits du sport sur les articulations

Il n’y a pas que sur le cœur ou sur notre souffle que le sport a des bienfaits : sur le fonctionnement de nos articulations, la pratique d’une activité physique régulière a également des effets positifs. “Le sport permet de limiter la prise de poids et cela permet notamment à nos chevilles et à nos genoux de moins porter et d’être moins sollicités”, indique Laurent. C’est un premier avantage. Mais il y en a d’autres : grâce à une activité sportive régulière, notre cartilage se renouvelle plus aisément et le liquide synovial gagne en qualité. “Le sport, ça met de l’huile dans les rouages”, poursuit le médecin. “De façon générale, l’activité physique entretient la matière de nos tendons, de nos ligaments et de nos os, et prévient des maladies telles que l’ostéoporose.” 

Outre ces bienfaits physiques directs, le sport va également développer la proprioception, la perception, consciente ou non, de la position des différentes parties du corps dans différents environnements. “En fait, le sport va améliorer la mise en action des groupes musculaires et le contrôle des gestes”, pointe Laurent. “Le fait de pratiquer une activité physique régulière prévient les risques de blessure et permet aux pratiquant · e · s de mieux s’adapter à leur environnement”, termine le médecin. On conseille généralement de compléter les sports d’impact, à l’instar de la course à pied, du tennis ou du squash, par des sports plus doux, sollicitant moins les articulations, comme la natation, le yoga ou le Pilates. Une formule gagnante pour prendre soin de soi sur tous les plans !