Ne pas faire de sport, quelles conséquences ?

Le sport est-il obligatoire pour être en bonne santé ? Faire du vélo c'est faire du sport ?  On vous dit tout sur le sujet.

Ne pas faire de sport, quelles conséquences ?

Une chose est sûre, le sport n’est pas une fin en soi, on peut vivre normalement sans jamais avoir fait le grand écart ou un lancer de javelot. Et en même temps, si vous ne bougez plus du canap’ en rentrant du boulot ou de l’école… Votre organisme pourrait vous le réclamer -ce sport-. Alors, est-ce que le sport est indispensable ? On vous éclaire.

Le sport n'est pas la priorité de tout le monde et c'est ok.

Au fait, le sport, qu’est-ce que c’est ?

Connaissez-vous la différence entre le sport et l’activité physique ?

Pour faire simple, (parce que ça ne l’est pas !) le sport est une forme d’activité physique réglementée :  “Le sport correspond à un ensemble d’activités physiques se présentant sous forme de jeux individuels ou collectifs, donnant généralement lieu à des compétitions pratiquées en observant certaines règles précises” (Larousse).
Les sports que vous connaissez (le judo, le VTT, la natation…), sont tous des sports réglementés et rassurez-vous, nul besoin de faire de la compétition pour se considérer comme sportif·ves.

A contrario, l’activité physique se définit comme « tout mouvement produit par la contraction des muscles entraînant une augmentation de la dépense énergétique au-dessus de la dépense de repos. ». Ce qui signifie que le jardinage est une activité physique. Aller au travail à vélo, le bricolage est une activité physique, et promener son chien aussi. En fait, cela correspond à tous les moments où le corps est en mouvement en sollicitant les muscles, en dehors d'une activité fédérée.

On vous l’accorde, on fait souvent des raccourcis entre les termes. La petite subtilité réside dans l’espace-temps. On fait du sport dans un temps donné alors qu’on peut faire une activité physique à peu près partout et tout le temps.

On vous a perdu en cours de route ? Retenez seulement que peu importe les termes que vous utilisez : gym,  sport ou exercice physique, ce qui compte vraiment, c’est de bouger.
Tant que votre pratique rime avec régularité et intensité (augmentation du rythme cardiaque et/ou renforcement musculaire), appelez cela comme vous voulez !
Si vraiment, vous êtes tatillons sur la terminologie des termes, on a un article qui vous explique tout sur le sujet.

Ne pas faire de sport, quelles conséquences ?

Le sport et vous, ça ne colle pas ?

Revenons à nos moutons, le sport n’est pas votre passion. Vous n’avez pas le temps, pas l’envie, pas la motivation, trop de contraintes… Il y a mille et une raisons pour lesquelles le sport passe à la trappe. Et ce n’est pas grave.

Question forme et santé, le sport n'est pas toujours indispensable. En revanche, l'exercice physique, oui.

La nuance est fine et on aimerait vous dire que flâner devant les vitrines le samedi après-midi, ça compte, mais non… L'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) recommande plutôt 30 minutes de marche rapide, 5 fois par semaine. Ou encore, les fameux 10 000 pas par jour pour garder la santé.

Alors, la forme se gagne avec un minimum d’exercice physique tous les jours. Mais êtes-vous certain·e que vous ne faites pas de sport ?

Ne pas faire de sport, quelles conséquences ?

Qui ne fait pas de sport ?

Pourquoi laisser tomber le sport ? Nous avons recensé plusieurs profils de personnes qui ne font pas ou plus de sport. Si vous vous reconnaissez parmi eux, une solution ou une alternative au sport peut être possible...

Hormis les koalas ou les personnes avec une incapacité médicale, nous avons recensé plusieurs profils de -non- sportif·ves :

🔹 Les écœuré·es du sport, on vous entend. Bon, oublions le 3x 500m. Sachez que dans un élan d'énergie, il est possible de faire du sport sans s'en rendre compte (brossage de dents inclus) !

🔹 Les personnes qui ont arrêté le sport. 150 raisons peuvent expliquer pourquoi on arrête le sport. Toutefois, on admettra que quand on commence à travailler, le sport est un peu la dernière priorité et beaucoup de personnes arrêtent le sport à ce moment-là. Il y a plein d’astuces pour concilier sport et travail, inspirez-vous ! Pour celles et ceux qui ne savent pas vers quels sports se tourner après une blessure, découvrez les conseils d’un kinésithérapeute.

🔹 Les personnes qui croient profondément qu'elles ne font pas de sport, mais en fait si. On tient à vous soutenir si vous doutez de vos compétences sportives (coucou le syndrome de l’imposteur), oui, aller au travail à vélo tous les jours, c’est du sport. Oui la marche, c'est du sport. En fait, à partir du moment où vous avez une routine quotidienne ou régulière avec un minimum d’intensité, vous faites du sport ! Rétablissons la confiance entre vous et le sport ;)

🔹 Les personnes qui vont faire du sport de temps en temps ou selon les saisons. Faire du sport quand il fait froid, ça ne plaît pas à tout le monde. Il y a aussi une question de moment, les aléas de la vie ne permettent pas toujours d’inclure le sport dans sa vie. La musique est toujours la même, tant que vous faites un peu de marche rapide ou un peu d’exercice, hibernez quand il vous plaît.

🔹 Sans oublier les enfants qui passent beaucoup de temps assis en dehors de l’école alors qu’ils devraient être en train de chasser les écureuils dehors en faisant la roue (on n’exagère jamais assez). La réalité c’est qu’ils sont exposés de plus en plus tôt aux écrans, ce qui diminue leur temps d’activité physique au quotidien. Si vous êtes en panne d’inspiration, on vous propose tous les jeux pour une cour de récréation à domicile .

Et vous, quel est votre profil -non- sportif·ves ?

Quelles sont les conséquences d'un manque d'activité physique pour l'organisme ?

Lorsque l’on manque d’activité ou que l’on arrête un sport, cela engendre une fonte musculaire importante. Or, les muscles fonctionnent comme une barrière protectrice pour les articulations, ils réduisent également les douleurs articulaires.

Sur le long terme, l’une des conséquences majeures est la sédentarité (et tous ces effets ex : surpoids, hypertension, mauvaise qualité de sommeil etc.). Celle-ci se définit par une activité physique trop faible par rapport au temps passé assis ou allongé au cours de la journée.

Le temps d’écran est un très bon indicateur de sédentarité. Sans vouloir vous donner le bourdon, en moyenne, les adultes passent "3h20 à 4h40 assis devant un écran" en dehors du temps de travail, "les enfants et les adolescents (de 3 et 17 ans) passent plus de deux heures” et plus de 3h chez les plus de 65 ans. (sources : https://solidarites-sante.gouv.fr) C’est tout ce temps passé sans bouger qui se révèle néfaste pour la santé.

Toujours selon notre bible de la santé, notre lumière dans la pénombre… Bref, selon l’OMS, l'inactivité physique favorise l'apparition de certains cancers (cancer du côlon, cancer du sein...) et de maladies comme le diabète de type 2. Il y a bien une conséquence directe sur l’organisme, liée au manque d’activité physique.

Pas d’inquiétude hâtive, si vous ne faites pas de sport temporairement, le manque d’activité physique n’aura pas d’incidence sur votre santé.

Si vous ne faites pas d’exercices physiques actuellement, tout ce qui compte, c'est de se lancer. A titre indicatif, il vaut mieux 30 minutes de marche dynamique par jour, que deux heures, une fois par mois ;) Sport ou exercices physiques réguliers, à vous de choisir !

Ne pas faire de sport, quelles conséquences ?

Je ne fais pas de sport pendant 1 semaine, c'est grave ?

En fait, ce n’est pas grave, et c’est même essentiel parfois de faire une pause. Vous savez, les muscles se forment et se réparent lors de la récupération et la motivation aussi peut se cultiver quand on ne fait pas de sport. Donc, reposez-vous sans culpabilité. À moins d'être en période de compétition, il n'y aucune fatalité à ne pas faire de sport pendant 1 semaine, voire plus. Au contraire, vous reviendrez plus fort·es et plus motivé·es à long terme.

Ne pas faire de sport, quelles conséquences ?

Les effets du sport sur le corps

Que ce soit à l’âge adulte ou enfant, pratiquer une activité physique régulière est une façon de prendre soin de sa santé physique et mentale.

Lors d’une séance de sport et même après, le corps libère des endorphines, de la dopamine et aussi de l’adrénaline, vous savez ces fameuses hormones qui procurent un sentiment de plaisir. Ce n’est pas toujours facile de s’y mettre, mais bouger contribue au bien-être global et nous donne des forces 🏋️.

Certaines disciplines renforcent et tonifient le corps selon les zones du corps qu’elles travaillent à long terme. Par exemple, le Pilates stimule les muscles profonds qui ont pour propriété de protéger les organes qu’ils englobent. D’autres sports renforcent le cardio, le souffle, les articulations ou les muscles… Même de façon modérée, le sport nous fait du bien et ça, dès les premières minutes de pratique.

Côté santé, tous les voyants sont au vert. Bien-sûr, on n’oublie pas les risques de blessure. Un accompagnement avec un·e coach ou un.e professionnel·le de la santé peut être nécessaire, pour pratiquer en sécurité.

Dans tous les cas, vous apprécierez les mille et une vertus du sport pour une meilleure qualité de vie ☀️

💡 Comment savoir si on est en manque de sport ?

Vous êtes tout·e rouillé·e ? Les articulations font mal et vous manquez de souffle en courant après votre chat et/ou enfant ?

Ce sont des signaux d’alerte, mais ce qui compte vraiment, c’est votre sentiment global :
● Vous avez un peu moins le moral en ce moment,
Moins de tonicité, d’énergie au quotidien,
● Une qualité de sommeil en dent de scie,
● Votre travail prend trop de place dans votre tête,
● Des douleurs à droite à gauche,
● un transit bof bof,
● Et la sédentarité bien-sûr, vous vous rendez compte que vous cumulez beaucoup de temps assis au quotidien…

Beaucoup de facteurs peuvent conduire à être en manque de sport. À vous, de faire un petit bilan sur vos besoins et vous mettre en action si le corps et la tête le réclame.

Ne pas faire de sport, ce n’est pas grave, mais bouger est essentiel à notre bien-être mental et physique. Et le repos aussi… À vous de trouvez votre rythme idéal.

Ne pas faire de sport, quelles conséquences ?

élise

rédactrice

Randonneuse mais pas que, je suis surtout passionnée par les gens passionnés !

vous aimerez lire aussi :