Méditation et sophrologie, quelles différences ?

Difficile de choisir entre la méditation et la sophrologie ? Et pourquoi pas les deux ? Découvrez l'approche singulière de ces 2 méthodes bien-être qui vous accompagnent au quotidien pour un esprit relax !

Méditation et sophrologie, quelles différences ?

Nous savons comme il est difficile de relâcher la pression, surtout quand le quotidien nous transporte en mode pilote automatique. Alors, quel est le secret du bien-être ? La détente. Oui, mais comment ? Sophrologie, méditation ? Que choisir ? Installez-vous confortablement, inspirez puis expirez lentement...Je vous explique.

La sophrologie et la méditation sont une forme de relaxation. Les deux méthodes combinent des exercices de visualisation et de respiration pour vous permettre d'atteindre un état de calme et de bien-être. La méditation travaille sur le bien-être à l'aide de techniques portées davantage sur le mental et la sophrologie oriente sa pratique sur l'esprit ainsi que le corps. Alors, laquelle de ces deux méthodes vous correspond le mieux ? Comment l'intégrer au quotidien ? Regardons ensemble.

LA SOPHROLOGIE, OU COMMENT ALLER MIEUX ?

Définition 

La sophrologie est une méthode à la portée de tous et toutes, conçue en 1960 par Alphonso Caycedo, neuropsychiatre. Dans cette méthode, inspirée de techniques occidentales et orientales, le corps et l'esprit sont guidés et liés par la voix du ou de la sophrologue. Inspirés de l'hypnose ou encore du yoga, les exercices de relaxation viennent activer la détente musculaire et le lâcher-prise en s'appuyant sur la respiration et l'imagerie mentale (ou visualisation d'images positives). A la différence de la psychologie qui s'intéresse au “pourquoi” des émotions qui vous traversent, la sophrologie se demande “comment” améliorer les capacités de gestion des émotions ou de circonstances difficiles.

Le champ d'application de la sophrologie est assez large ! Beaucoup de spécialistes de la santé et du bien-être (médecins, infirmier.es, coachs...) se sont formé·es au métier de sophrologue pour pouvoir répondre à toutes les problématiques de vie. La chambre syndicale de la sophrologie compte quatre domaines principaux :

-  La gestion du quotidien : Vous savez, la charge mentale qui nous colle aux baskets : les enfants à récupérer chez mamie, la voiture à récupérer au garage, les embouteillages alors que vous aviez pris de l’avance… Bref, les petites contrariétés du quotidien qui, mises bout à bout, ravivent le stress en permanence, peuvent être mieux appréhendés grâce à la sophrologie.
- La préparation aux évènements : Une course de trail en perspective ou encore un accouchement à préparer ? La sophrologie permet d'apprendre à visualiser vos propres capacités et minimiser une inquiétude grandissante.
- L'accompagnement à un traitement médical : Dans le cas spécifique de la maladie, la sophrologie permet de retrouver une meilleure qualité de vie et devient un outil utile à la restauration de l'image de soi. Selon la chambre syndicale, elle permet même de diminuer l'impact des effets secondaires de certains traitements.
- L'accompagnement d'un comportement pathologique : Vous saviez que le pilote à autant à perdre que vous en montant dans l’avion ? Si cette petite phrase ne vous aide pas, certaines addictions ou phobies nécessitent l'accompagnement d'un·e sophrologue dans un but thérapeutique.

La sophrologie est une boîte à outils pour vous aider à améliorer votre qualité de vie en accumulant moins de stress, en apprenant à maintenir un équilibre émotionnel et un bien-être général.

Parlons des limites bien-être : la sophrologie peut vous apporter beaucoup, mais sa pratique ne remplacera jamais un suivi psychologique ou médical.

Méditation et sophrologie, quelles différences ?

Quels sont les bienfaits et le rôle de la sophrologie ?

La sophrologie s'envisage librement comme une philosophie de vie ou bien comme un outil thérapeutique. Que vous souhaitiez travailler sur des troubles du sommeil, une phobie, un stress ou encore une préparation mentale, cette méthode soulève les problématiques qui noircissent votre quotidien.
Les bénéfices de la sophrologie agissent sur l’amélioration des capacités de concentration, de gestion du stress, les phobies ou encore les troubles du sommeil. Grâce aux exercices de relaxation et de techniques bien-être (le yoga, la pensée positive, le non-jugement, la méditation), la sophrologie offre les outils utiles pour prendre du recul, prendre conscience de soi et trouver ce qui vous fait du bien. Les exercices travaillent sur la transformation des peurs ou d'émotions trop envahissantes vers une visualisation positive. Par exemple, la sophrologie peut faire partie d'une bonne préparation mentale pour les sportif·ves.

notre podcast

Dans ce podcast, Sylvie Cherrier, Sophrologue/Relaxologue, aborde les thématiques du sommeil, de stress et d'anxiété. Un bon sommeil, garant d'un mieux être au quotidien.

Routine sophrologie, en pratique :

Que ce soit le matin dans la salle de bain ou dans un espace épargné de l’agitation du monde extérieur, essayez de trouver un moment de calme pour démarrer une séance de sophrologie de 5 à 10 minutes.

1.   En position debout ou allongée, prenez le temps d'observer ce qui vous entoure. Relâchez vos membres. Sentez la gravité qui pèse sur votre corps. Cet exercice de relaxation favorise le relâchement musculaire et permet de prendre conscience de la place du corps dans l'espace.

2.   Enchaînez avec des exercices de relaxation dynamiques :

-Inspirez et tendez vos bras vers l’avant en serrant vos poings très fort.
-Retenez l’air accumulé en fin d’inspiration et tournez vos poignets vers le ciel, les bras tendus.
-Expirez par la bouche et relâchez vos bras en les laissant tomber le long de votre corps

3.  Poursuivez avec un exercice de sophronisation (visualisation d'images positives) debout ou au sol, pour associer la respiration à des circuits de pensées positives (images agréables et paisibles). Par exemple : visualisez un lieu dans lequel vous vous sentez bien, sous un arbre, dans le sable etc. Et répétez-vous des phrases positives.

4.  Entrez dans la phase de désophronisation pour vous reconnecter avec le présent, respirez profondément et étirez vos muscles.

Maintenant, vous avez quelques outils pour débuter la sophrologie, trouvez votre moment de détente à vous et rien qu'à vous seul·es ou à l'aide d'un ou une professionnel·le qui vous convient.


La sophrologie et la méditation sont deux pratiques différentes car la sophrologie utilise les principes de la méditation tandis que la méditation est une pratique à part entière. Idéalement intégrées dans votre routine bien-être, ces deux méthodes peuvent vous aider à affronter certains obstacles et améliorer votre qualité de vie générale.

Méditation et sophrologie, quelles différences ?

La méditation de pleine conscience, qu'est-ce que c'est ?

Définition

La méditation permet d’exprimer une intention, traduite par vos sensations, vos pensées et l'accueil de vos émotions, sans jugement (ou phénoménologie en philosophie), pour une meilleure connaissance de soi. Pur moment de détente et de pause dans votre quotidien, la pratique méditative est un mélange d'exercices de respiration et de visualisation d'images positives. Vous allez vite vous en rendre compte, se recentrer sur soi n'est pas un exercice facile ! À l’image de nos muscles, le cerveau a besoin d’entraînement régulier pour apprendre à lâcher prise.

Quels sont les bienfaits de la méditation ?

La pratique méditative peut vous aider à gérer des situations particulièrement difficiles. A l’approche d’une compétition ou d’une réunion professionnelle qui génèrent beaucoup de stress, prenez quelques minutes pour méditer. Cela peut vous permettre de prendre du recul, de mieux gérer un déséquilibre émotionnel qui brouille votre capacité de gestion du stress au quotidien. En méditation, l’objectif est la recherche de pleine conscience, c’est à dire, un ancrage dans le présent, dans “l’ici et maintenant” ce qui aide à rééquilibrer les émotions et clarifier l’esprit afin d’aborder le futur de façon apaisé.

En pratique, ça donne quoi la méditation ?

Installez-vous confortablement, au calme, en position assise sur un banc de méditation ou un zafu :

- Ecoutez un son doux qui vous fait du bien ou visualisez la mer et laissez-vous bercer par le bruit des vagues.
- Laissez défiler vos pensées, comme un train qui passe devant vos yeux.
- Sentez-vous libre de détendre votre nuque et vos épaules le temps de la séance. Sans négliger les respirations profondes avec le nez et le ventre. Puis soufflez, en relâchant tout doucement l'air accumulé par une petite ouverture de la bouche.

Méditation et sophrologie, quelles différences ?

Quel est le meilleur moment pour faire de la méditation ?

La méditation est un moment rien que pour VOUS. Un rendez-vous avec soi-même que l'on s'offre quelques minutes par jour. Trouvez votre moment de calme, dégagé de toute agitation extérieure pour une connexion rapide à ses sensations : cela peut être le matin au réveil, le soir après le brossage de dents ou le midi dans un endroit calme au travail (si cet endroit existe). Invitez votre esprit à se défocaliser de la routine pour entrer dans un état à mi-chemin entre le sommeil et la conscience. Concentrez-vous uniquement sur ce qui vous entoure, la pièce dans laquelle vous êtes, les sons, les odeurs, sans aucun jugement sur les pensées qui défilent dans votre tête.

1 à 2 minutes suffisent pour entrer dans cet état de conscience et laisser le temps en suspens. Plus vos intentions seront ciblées dans votre tête, plus vite vous obtiendrez des résultats. Une pratique régulière est idéale ! Si vous souffrez de troubles du sommeil ou d'angoisses par exemple, accordez-vous à tout moment un instant méditatif par un relâchement musculaire accompagné d'exercices de respiration et de visualisation.

Aidez-vous d'un.e professionnel·le pour une séance de méditation ou sophrologie guidée !

Bien-sûr, puisez dans les ressources qui vous parlent le plus ! Le stress, la routine, les peurs sont difficiles à porter au quotidien... Laissez-vous aller avec quelques exercices de relaxation pour relâcher (un peu) la pression.

Méditation et sophrologie, quelles différences ?

ELise

Rédactrice et randonneuse glouton. Je suis surtout passionnée par les gens passionnés !

ces articles vont vous intéresser