LE HANDBALL, UN SPORT RÉGLEMENTÉ !

Le Handball est un sport où tout joueur doit se soumettre à un certain nombre de règles. Cela permet de protéger le ou la handballeur·se que cela soit aux entraînements ou pendant un match.

Pour cela, les sanctions permettent de cadrer le jeu en cas de fautes intentionnelles ou non intentionnelles. Nous vous les citons ci-dessous : 

debuter-handball

Le handball est un sport collectif où le contact avec l’adversaire est fréquent. Ces contacts peuvent parfois paraître dommageables mais ils sont contrôlés et sanctionnés lorsqu’ils sont trop violents grâce à nos fameux arbitres. Cependant, il n’y a pas que les contacts entre joueurs qui sont cadrés. En effet, le règlement au handball est assez large et les sanctions qui s’appliquent dans cette discipline permettent son bon fonctionnement. Ils peuvent concerner également les règles simples qu’impose ce sport comme le nombre de joueur sur un terrain, les fautes de jeu telles que la reprise de dribble, etc…

Au milieu des joueurs, l’arbitre est le véritable “métronome du jeu”. Il connaît parfaitement le règlement et le fait respecter sur le terrain, en conservant un état d’esprit positif et en communiquant du mieux possible. En cas de manquement au règlement, une sanction s’impose ! Voici les sanctions applicables au handball et leurs différentes conséquences.

Le handball est un sport collectif où le contact avec l’adversaire est fréquent. Ces contacts peuvent parfois paraître dommageables mais ils sont contrôlés et sanctionnés lorsqu’ils sont trop violents grâce à nos fameux arbitres. Cependant, il n’y a pas que les contacts entre joueurs qui sont cadrés. En effet, le règlement au handball est assez large et les sanctions qui s’appliquent dans cette discipline permettent son bon fonctionnement. Ils peuvent concerner également les règles simples qu’impose ce sport comme le nombre de joueur sur un terrain, les fautes de jeu telles que la reprise de dribble, etc…

Au milieu des joueurs, l’arbitre est le véritable “métronome du jeu”. Il connaît parfaitement le règlement et le fait respecter sur le terrain, en conservant un état d’esprit positif et en communiquant du mieux possible. En cas de manquement au règlement, une sanction s’impose ! Voici les sanctions applicables au handball et leurs différentes conséquences. 
Au handball, contrairement au football par exemple, l’arbitre dispose d’une échelle des sanctions assez large. Voici la liste complète des sanctions, qui sont détaillées ci-dessous :

    1. Le rappel aussi appelé avertissement verbal
    2. L’avertissement ou “carton jaune”
    3. L’exclusion temporaire ou “2 minutes”
    4. La disqualification directe ou “carton rouge”
    5. La disqualification directe entraînant un rapport ou “carton bleu”

Allons davantage dans le détail de ces rappels à l’ordre :

1/ Le rappel ou avertissement verbal

Il consiste en un coup de sifflet répété et/ou plus fort qu’habituellement, accompagné d’une remontrance au joueur concerné. Il est utilisé en tout début de match pour calmer les esprits et marquer la présence de l’arbitre, sur une faute qui ne nécessite pas forcément une sanction plus élevée. Cela peut être par exemple le cas pour un accrochage défensif avec le pivot ou une intervention défensive un peu trop musclée. Elle n’a aucune conséquence pour le joueur ni pour l’équipe, mais sert à imposer un cadre de jeu favorable à l’expression de tous dans le respect des règles du handball et du fair-play.

2/ L’avertissement ou carton jaune

L’avertissement ou “carton jaune” est utilisé en début de match, de même que l’avertissement verbal, pour bien marquer la présence de l’arbitre et désamorcer des situations qui pourraient s’envenimer au fur et à mesure du match.

L’avertissement s’applique pour une faute légère telle qu’une poussette, un accrochage, un ceinturage ou un coup léger n’engendrant pas une occasion manifeste d’aller au but.. Il est sans conséquence directe pour le joueur fautif.

A noter que si un joueur reçoit 2 avertissements, il est automatiquement transformé en exclusion temporaire : le joueur doit sortir du terrain pendant 2 minutes. De même, une équipe ne peut pas recevoir plus de 3 avertissements : le 4ème est transformé en exclusion temporaire.

3/ L’exclusion temporaire ou “2 minutes”

Elle consiste pour un joueur à rejoindre le banc pendant 2 minutes sans être remplacé comme évoqué précédemment. L’exclusion temporaire est appliquée lorsqu’un joueur est coupable, dans l’esprit du jeu, d’une faute assez grave sur un adversaire. Il peut s’agir de pousser, tirer le maillot en particulier sur le côté ou encore par l’arrière, ceinturer soit enlacer un joueur par les bras au niveau de la taille, etc. L'exclusion temporaire sanctionne également les gestes d’anti-jeu manifestes, tels que contester une décision arbitrale, intercepter le ballon avec le pied volontairement, ou ne pas rendre le ballon immédiatement après une décision arbitrale défavorable.

Trois exclusions pour un même joueur entraînent une disqualification !

4/ La disqualification directe ou “carton rouge”

Un joueur disqualifié doit sortir de la zone de jeu et ne rejoint plus ses partenaires jusqu’à la fin du match.

Elle intervient lorsque le joueur fait une faute dangereuse, grossière, mettant en danger l’intégrité physique du joueur telle que “pousser un joueur en l’air”, faire une “cravate” soit mettre le bras tendu à la hauteur du cou ou du visage d’un joueur adverse, un croche-pied, ou encore déséquilibrer un joueur en pleine action en contre-attaque.

Certaines fautes entraînent directement la disqualification. Un coup au visage, ou le fait pour un gardien d’entrer en contact avec un joueur en contre-attaque sont des fautes entraînant un carton rouge direct !

5/ La disqualification directe entraînant un rapport ou “carton bleu”

Si une faute méritant un carton rouge et qui plus est, est violente (gestes, insultes, etc), alors l’arbitre se voit attribuer un carton bleu au joueur. C’est une nouveauté au handball depuis le 1er juillet 2016 qui donne droit à l’arbitre de rédiger un rapport disciplinaire en plus de la disqualification.

De plus, globalement, il faut noter qu’il existe 2 catégories de sanction :

    - Il y a d’abord la sanction personnelle progressive. On considère qu’une faute peu grave peut valoir, en fonction de la situation dans le match et de l’évolution du jeu, un avertissement, une exclusion, voire une disqualification.

    - Il y a, a contrario, la sanction personnelle adaptée qui sanctionne une faute assez grave pour laquelle l’exclusion ou la disqualification s’imposent, peu importe la situation dans le match. L’exemple le plus connu est le carton rouge du croate Vukovic contre la France à la coupe du monde au Qatar en 2013. Le joueur a été disqualifié au bout de 40sec de jeu par deux arbitres espagnols considérés comme les meilleurs au monde. Leur décision a été unanimement saluée car pas facile du tout à prendre !

Dernier aspect concernant la sanction : le coach. En cas de contestation ou de comportement inapproprié, le ou les coachs et officiels des 2 équipes peuvent être sanctionnés, au même titre que les joueurs. Lorsqu’un coach reçoit une exclusion, il doit choisir un joueur à faire sortir du terrain pendant 2 minutes. La seule différence est que le coach ne peut recevoir qu’une exclusion temporaire avant d’être disqualifié.  

quel budget pour faire du handball ?

En partenariat avec la Caisse d'épargne
Ne cherchez plus ! Dans le cadre de son partenariat avec les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, la Caisse d’Epargne crée LePacteSportif.fr : un site pour vous donner accès au sport comme au handisport.

Le Handball, un sport réglementé !

J’espère avoir éclairer tes incertitudes et ta vision des sanctions au handball. Les cartons n’auront plus aucun secret pour toi. Tu pourras comprendre à présent les tenants et aboutissants d’un match et cela te donnera peut-être envie d’être le futur maître du jeu… :)

 

A ton sifflet !

CES CONSEILS POURRAIENT VOUS INTÉRESSER