Jouer d'un instrument c'est du sport ?

L'influence de la musique sur le cerveau a été démontrée par des études mais qu'en est-il de son action sur le corps ? Quand on pense par exemple aux performances étonnantes qu'un·e guitariste ou joueur·se de saxo peut donner lors d'un concert, peut-on dire que jouer d'un instrument est un sport ?

Jouer d'un instrument c'est du sport ?

Si on considère que jouer d'un instrument est une activité physique, cela peut beaucoup nous aider sur le chemin de la compréhension et de l'entretien de notre corps. En utilisant le sport comme prisme, nous pouvons adopter de nombreuses techniques et méthodes sportives qui pourraient se révéler utiles pour notre pratique musicale.

Qu'est-ce que les athlètes et les musiciens ont en commun ?

Chacune de ces deux activités requiert un effort considérable du cœur. Si vous pensiez que jouer d'un instrument ne représentait pas un effort physique important, détrompez-vous.
C'est ce qu'a révélé une (ancienne) étude britannique. L'équipe britannique des universités de Chichester et du Gloucestershire qui a mené l'étude a comparé les performances physiques du footballeur portugais Cristiano Ronaldo à celles du batteur britannique Clem Burke du groupe Blondie.
Il s'est avéré que la fréquence cardiaque des deux hommes était à peu près la même lors des deux activités.
Tant dans le sport que dans la musique, le corps et l'esprit sont utilisés conjointement. Dans les deux disciplines, il faut travailler sur des aspects importants tels que la concentration et la coordination.
Pour éviter les blessures, les artistes, comme les athlètes, doivent être en bonne condition physique. Un David Bowie malade ne donnera pas la même performance sur scène que le même artiste en bonne condition physique. Les musicien·nes, comme les athlètes, souffrent de la pression du travail et de maux tels que le trac.
Tous deux ont besoin d'un entraînement quotidien pour exécuter des mouvements techniquement précis et bien pensés. Et les amateurs qui veulent maîtriser parfaitement un instrument doivent également investir du temps et de l'énergie.

Comment les musiciens peuvent-ils tirer des enseignements du sport pour les transposer dans leur carrière professionnelle ?

S'échauffer avant de jouer

Cette pratique est de plus en plus répandue parmi les musiciens. Comme pour le sport, l'échauffement nous aide à prévenir les blessures et à pratiquer plus confortablement.
S'étirer après avoir joué est également un bon moyen de détendre le corps de l'effort physique (si l’effort n’a pas été trop intense). Comme pour les sportifs·ves, la bonne pratique est de s’étirer entre les séances, en dehors des moments d’efforts, pour entretenir sa mobilité au quotidien.

Se maintenir en forme

Un entraînement ciblé est insuffisant. Les athlètes et musicien·nes entraînent tout leur corps. Un ou une pianiste, par exemple, doit entraîner non seulement ses jambes, mais aussi le haut de son corps et ses bras, en faisant des exercices en salle de sport (ou à la maison). Une bonne condition physique et la pratique d'un sport nous procurent un grand avantage face aux douleurs et blessures.

L’hygiène de la posture

Toute activité physique doit tenir compte de la posture dans laquelle elle est effectuée. Les musiciens et musiciennes doivent être conscients de leur posture : dos droit, épaules détendues, hanches à la même hauteur… L’activité physique est l’un des meilleurs moyens pour aider à maintenir une bonne posture et prévenir les maux de dos par exemple. 

Jouer d'un instrument c'est du sport ?

L’amélioration du souffle

Pour les joueurs et joueuses d’instruments à vent ou pour celles et ceux qui pratiquent le chant, le souffle est essentiel. Des exercices de respiration sont souvent nécessaires pour entretenir le niveau, et le sport quant à lui est un excellent moyen de maintenir une bonne capacité respiratoire, en faisant travailler le cœur.

La préparation mentale

Les sportifs·ves de haut niveau sont soumis à une forte pression au quotidien. C'est pourquoi ils se préparent mentalement avant chaque compétition. Les musicien·nes doivent également se préparer mentalement pour les concerts et les auditions, afin d'affronter les critiques et le public.
En fonction de la saison, de la compétition et d'autres facteurs, le sportif planifie son entraînement, qui n'est pas toujours de la même intensité.
Jouer d'un instrument comme la fanfare ou la batterie nécessite aussi du repos afin d'être préparé physiquement et mentalement.

Comme vous pouvez le constater, les sportifs et les musiciens ont beaucoup plus en commun que vous ne le pensez. Adoptez une nouvelle attitude en prenant soin de l'outil le plus important de votre métier : votre corps. Parce que jouer d'un instrument est une activité qui exige beaucoup de votre corps et de votre mental, profitez des innombrables bienfaits de l’activité sportive.

Jouer d'un instrument c'est du sport ?

L'équipe conseilsport decathlon

Sport, forme, bien-être : on a plaisir à partager avec vous nos astuces et conseils.

Ces articles vont vous plaire