4 Bonnes raisons de courir en musique !

Onear 500

Quelle que soit l’heure et l’endroit, rare sont les joggeurs sans écouteurs.

70% d’entre nous aimons nous motiver en musique. Découvrez nos 4 bonnes raisons de courir en musique !

1/ Faciliter mes pas pour courir, grâce à la musique

Plaisir et performance

Court-on plus vite et plus longtemps en écoutant de la musique ? Selon des études médicales, la musique augmente la performance de 15%. Le rythme quant à lui réduit la sensation de fatigue et la perception de l’effort.

Explication : la musique masque la perception de l’effort et jusqu’à la douleur engendrée par des séances d’entraînement particulièrement intenses. Une étude anglaise a, par ailleurs, montré qu’un cycliste économisait 7% d’oxygène lorsqu’il effectuait un effort sur home trainer avec de la musique.

Le Dr Karageorghis, psychologue de la Brunel University de Londres a trouvé que la musique nous aiderait à être plus efficace lors des séances de sport en « faisant ressortir les aspects positifs de l’humeur comme la vigueur et l’excitation » et en « diminuant les aspects négatifs comme la tension et la fatigue ». Écouter de la musique nous permettrait de « moins ressentir l’effort et d’améliorer son endurance. »

Ceci dit, le tempo de la musique peut être trompeur. Qui ne s'est jamais senti pousser des ailes en écoutant l'une de ses musiques favorites, sur un rythme endiablé ? Il est important de respecter son allure pour tenir l'effort tout au long de la séance, sans se griller dès les premières minutes sous prétexte que votre son préféré vous empêche de ralentir...

COURIR EN MUSIQUE : PLAISIR ET BIENFAITS

2/ Courir en musique pour penser à autre chose

Il est agréable de courir et de profiter du paysage mais on a parfois aussi envie se distraire. La musique est un bon moyen de s’évader pour profiter autrement de ses sorties.

3/ Courir en musique pour se couper du bruit environnant

Klaxons de voitures, chiens qui aboient… souvent des bruits parasites viennent nous déranger dans notre moment jogging. La musique est un bon moyen pour s’en détacher le temps de la sortie course à pied.

Attention tout de même à ne pas s’enfermer dans sa bulle et ne plus entendre les bruits qui vous entourent au risque de vous mettre en danger pendant votre séance de running ! Les bruits de la circulation et l’imminence d’un danger sont effacés ou modifiés. Soyez prudents et, si vous courez seul(e) dans des zones peu fréquentées, restez à l’affût d’une possible agression et baissez le son...

COURIR EN MUSIQUE : PLAISIR ET BIENFAITS

4/ Courir en musique pour changer de rythme

S’adapter au rythme de la musique pour changer d’allure c’est un bon entraînement en course à pied ! De quoi passer une bonne sortie et surtout… ne pas sentir le temps passer !

Quoi qu’il en soit, la musique n’est pas juste une motivation pendant l’effort mais aussi un moyen de se motiver avant et de récupérer après !

Chaque musique présente un BPM (battement par musique) différent. Dépendamment de sa vitesse, elle provoque en vous un sentiment différent. Trouvez le style qui vous convient le mieux !



Et avant de vous laisser, on vous partage LE classement mondial récent Spotify pour les musiques les plus écoutées en running :

• Beyoncé avec « Run the World (Girls) »

• Rihanna avec « Bitch Better Have My Money »

• Jessie J / Nicki Minaj avec « Bang Bang »

• Sia avec « Chandelier »

• Katy Perry avec « Dark Horse »

• Gwen Stefani avec « Hollaback Girl »

• TLC avec « No Scrubs »

• Rihanna avec « Pon De Replay »

• Missy Elliott avec « Work It »

• Alicia Keys avec « Girl On Fire – Inferno Version »

COURIR EN MUSIQUE : PLAISIR ET BIENFAITS

Courir en musique, mais pas tout le temps

Attention à l’addiction

Le must du runneur ? Programmer sa playlist en fonction de son humeur ou de la nature de la séance à venir. Idéal pour ajouter une composante ludique voire festive à l’entraînement. Ce faisant, les coureurs prennent cependant le risque de ne plus pouvoir se passer de leurs couplets et refrains préférés.  

Il paraît judicieux de couper le son :

- Lors d’une séance en groupe. Le port d’écouteurs est alors (plutôt) à proscrire. Il isole en effet des autres coureurs même si le volume sonore est réduit et empêche – ce qui n’a rien de très poli ni amical ! – d’entendre les conversations et d’y prendre part. On perd ainsi tout le bénéfice de la course à plusieurs et de sa dimension sociale : c'est bien dommage !

- Lors d’une compétition. Il est préférable de s’imprégner de l’ambiance régnant sur le parcours, d’entendre les encouragements des spectateurs ou les consignes données par les organisateurs et d’éviter de “polluer” l’effort avec une source musicale. La musique peut aussi avoir une incidence sur votre foulée et modifier votre effort, au risque de passer à côté de votre course.

Onear 500

Bons jogs en musique !

Découvrez notre sélection de conseils