Guide et conseils pour bien débuter en vélo gravel

Cela fait un moment que vous pensez à vous mettre au gravel mais vous ne savez pas par où commencer ? Vous êtes débutant gravel et vous aimeriez avoir des conseils ? Ou alors vous n’y connaissez rien et vous voudriez vous lancer sur les sentiers ? Ce guide pour débutant est fait pour vous !

Guide et conseils pour bien débuter en vélo gravel

Tout savoir sur le Gravel

1. C’est quoi le Gravel ?

Le gravel n’est pas forcément synonyme d’un vélo spécifique, même si aujourd’hui une gamme de vélos gravel est arrivée sur le marché. C’est plutôt un état d’esprit avec une envie de liberté et une absence de contraintes. On peut aller où on veut sans limite. Le gravel nous pousse à redécouvrir notre environnement proche, à découvrir les petits chemins à côté de chez nous, ceux qu’on n’emprunte pas en voiture, ni forcément à pied. C’est une invitation à l’évasion, au voyage et à l’aventure sans avoir à partir à des kilomètres.

2. Débuter en vélo gravel: est-ce que c'est fait pour moi ?

Vous aimez faire du vélo mais que vous n'êtes pas forcément sur de la performance, ceci dit vous trouvez ça grisant de rouler vite sur le bitume ? Vous aimez aller là où bon vous semble sans vous sentir limité ? Vous aimez l’aventure ? Vous préférez éviter les voitures ? Vous adorez raconter des histoires un peu bancales aux collègues le lundi matin? Vous aimez la découverte et explorer de nouveaux chemins : dans les bois, la forêt, les plaines, en bord de mer ou dans les champs, depuis le pas de votre porte jusqu’à très loin ? Vous n’avez pas peur de vous salir l’hiver et votre réaction quand sur un chemin vous finissez par mettre pied à terre c'est de dire “c’est le jeu ma pauvre Lucette !” ?

Si vous avez répondu oui à toutes ces questions ou presque alors le gravel est fait pour vous ! Sinon vous pouvez lire cet article qui te donnera peut-être envie de découvrir cette pratique.

3. C’est quoi un vélo gravel ?

Le vélo gravel est un vélo hybride entre le vélo de route et le VTT, qui allie le meilleur des deux mondes.  Vous pouvez donc aller plus vite et plus loin qu’en VTT et vous pourrez naviguer sur des types de chemins infinis et de manière beaucoup plus confortable qu’en vélo de route. Il diffère d’un VTC dans sa posture plus sportive et aérodynamique.

En gravel, l’avantage est donc de pouvoir avaler les kilomètres sur le bitume facilement et rapidement grâce à la position aérodynamique avec le dos plus allongé tout en ayant la possibilité de quitter l’asphalte confortablement avec moins de risque de crever, de glisser ou de chuter grâce entre autres à des pneus adaptés et à un centre de gravité plus bas. Un vélo gravel aura aussi des freins à disques, un cintre plus évasé pour une meilleure tenue, un boîtier de pédalier plus bas, et un écart entre les roues plus espacé que sur un vélo de route ou de cyclocross. Le vélo gravel aura aussi des œillets partout pour pouvoir y accrocher bagageries et garde boue et être prêt à partir en voyage.

Guide et conseils pour bien débuter en vélo gravel

Etape 1 : quel gravel bike choisir quand on est débutant ? 

Choisir son vélo gravel est peut-être l’étape qui peut vous sembler la plus difficile. Si vous n’êtes pas très bricoleur.se, le mieux c’est encore l'achat d'un vélo gravel pas cher pour commencer.

Vous vous demandez sûrement maintenant quel gravel acheter pour débuter ? Rien ne sert de choisir un vélo gravel avec un cadre en carbone, ou un vélo dans les gammes de prix élevés. Ils seront plutôt adaptés à des cyclistes très réguliers qui font de la longue distance et qui empruntent régulièrement des chemins très cassants. Vous pouvez très bien commencer avec un petit budget et un vélo de gravel en entrée de gamme.

Un bon exemple pour débuter est le Gravel 120 de chez Triban car il est simple à entretenir, et est un excellent rapport qualité/prix. Un point important c’est de le choisir à votre taille en vous aidant du guide des tailles sur internet, et une fois en possession de votre vélo pensez à le régler en magasin avec une étude posturale pour être sûr.e de ne pas vous blesser le dos ou les genoux et de ne pas vous fatiguer outre mesure.

Si vous n’avez pas l’intention d’acheter du neuf, un cyclo-cross, un ancien VTT sans suspension, ou un VTC feront aussi l’affaire pour commencer. Notez que pour débuter en gravel le plus important c’est d’avoir des pneus assez larges et cramponnés. Et si par la suite, la pratique du gravel vous plaît réellement, vous aviserez sur le choix d’un vélo correspondant au plus près à vos besoins sur le long terme.

Une fois en possession de votre vélo, vous pouvez l’adapter à votre pratique personnelle et l’équiper selon vos besoins grâce à nos conseils dans l'étape 2.

Etape 2 : Comment équiper son vélo lorsqu’on commence en gravel ?

Les pédales en gravel

Si vous êtes débutant.e, commencez par installer des pédales plates ou peut-être même des pédales avec des semis cale-pieds. Une fois que vous serez à l’aise sur les chemins, vous pourrez passer à des pédales automatiques mais ce n’est pas obligatoire.

Les pneus en gravel

Il existe un très grand nombre de pneus différents qui auront leur utilité selon les saisons et l’état des chemins que vous emprunterez le plus souvent. La largeur moyenne d’un pneu gravel est entre 38mm et 42mm. C’est idéal pour débuter, polyvalent et passe partout. Si vous empruntez beaucoup plus de chemins cassants que de bitume, vous pouvez opter pour des pneus plus gros allant jusqu’à 55mm et améliorer le confort et l’adhérence, ceci dit vous perdrez en rendement sur le bitume et vous fatiguerez plus vite. Je vous conseille de commencer à la belle saison pour vous habituer à votre vélo sans devoir emprunter tout de suite des chemins glissants ou boueux. Le meilleur compromis pour débuter en été sont des pneus avec peu de crampons comme les Hutchinson Overide. Au fur et à mesure de l’évolution de votre pratique, vous pourrez adapter vos pneus.

Petit conseil : ne gonflez pas trop vos pneus si vous faites plus de chemin que de bitume pour avoir plus de confort. Pour le gonflage de vos pneus, pensez à regarder sur le flanc la pression minimum et maximum y sont indiquées.

Guide et conseils pour bien débuter en vélo gravel

Le casque en gravel 

Ce n’est peut-être pas une évidence pour tout le monde et même s’il n’est pas obligatoire, le port du casque est plus que recommandé en gravel. Il existe des casques de toutes sortes que vous pouvez personnaliser à l’aide de stickers par exemple. Le mieux est de choisir un casque avec aération pour ne pas avoir trop chaud. Attention, pour les casques, mieux vaut acheter du neuf car une chute aurait pu les endommager sans que ce ne soit visible à l’oeil nu.

Les gardes boues ou ass-saver en gravel 

Les gardes boues et/ou ass-saver seront utiles dès que les premières pluies feront leurs apparitions. En gravel, il est fréquent de rouler dans des flaques d’eau ou de boue. Si vous salir ne vous ennuie pas, il reste préférable tout de même de se garder d’être trop mouillé dans le dos pour ne pas vous refroidir.

La selle en gravel

Les débutants peuvent avoir tendance à vouloir une grosse selle bien rembourrée mais une selle plus grosse ne vous donnera pas nécessairement plus de confort. Au contraire, elle vous causera plus de frottements. Les grosses selles sont adaptées pour les sorties courtes en vélo de ville avec une position droite. Vous serez beaucoup plus à votre aise avec une selle adaptée à votre morphologie. Pensez à passer chez votre vélociste pour tester votre assise et choisir la selle la mieux adaptée.

Le bidon en gravel 

En gravel comme dans toutes pratiques sportives, il faut toujours penser à emporter de l’eau et un ravito conséquent selon la sortie ! Une hypo ou un coup de barre peuvent vite arriver et vous vous sentirez à la traîne. Pensez donc toujours à remplir votre bidon d'eau avant de partir. En cours de route, vous trouverez facilement de l’eau potable dans les cimetières, dans les fontaines en ville, dans les cafés avec un sourire ou encore en frappant aux portes si vous n’avez pas trouvé d’autres alternatives.

Guide et conseils pour bien débuter en vélo gravel

Mon petit conseil supplémentaire : la double guidoline. 

Vous savez c'est cette bande de ruban qui entoure votre guidon (aussi appelé cintre) et qui apporte du confort surtout sur du gravier ou des pavés. Vous pouvez en trouver en gel ou alors mettre une double épaisseur. Il n’y a pas de règles sur les guidolines, à chacun de trouver ce qui lui sera plus confortable.

Le kit de réparation en gravel

C’est le kit à avoir toujours sur soi, dans une mini sacoche accrochée à la selle, sur le cadre ou sur le guidon. Elle doit contenir des démonte-pneus, une pompe, des rustines, de la colle, une chambre à air adaptée à votre pneu, et un multitool ou des clés pour dévisser la roue. Si vous roulez en tubeless, une bombe anti-crevaison devrait suffir mais pour la sureté, une chambre à air n’est jamais de trop.

Petite bagagerie vélo de gravel

En gravel, il y a 2 types de bagagerie:

Le bikepacking : les bagages sont accrochés sur le cadre directement sans avoir besoin de porte-bagage
Le cyclo-touring : les sacoches de voyages sont posées sur des porte-bagages raccordés au cadre grâce aux œillets.

L’avantage principal du bikepacking est que les sacoches peuvent être placées presque sur n’importe quel vélo, et surtout on ne perd pas d’aérodynamisme sur la route. Moins de prise au vent, donc plus efficace. Quant au touring, les grosses sacoches restent très pratiques, facilement décrochables, et très résistantes à la pluie. Chacun aura sa préférence et il n’y a pas de bonne ou de mauvaise solution. Le principal lorsqu’on débute c’est d’avoir au moins une sacoche à la journée pour y ranger le picnic et ou le ravito, le k-way supplémentaire, les accessoires en mi-saison, le portable etc.

Votre vélo est maintenant prêt et équipé pour partir à l'aventure, mais comment s'habiller pour faire du gravel ?

Etape 3 : Comment s’habiller pour rouler en gravel bike ?

L’erreur d’un.e débutant.e, c’est de s’habiller trop léger ou trop chaudement lorsqu’on part à vélo. Même s’il fait froid, vous allez être en mouvement, de ce fait vous n’allez pas vous habiller aussi chaudement qu’au quotidien. Pareil pour l’été, le vent et l’ombre peuvent vite nous rafraîchir. Voici donc mes conseils pour débuter en gravel :  

Le cuissard en gravel

Lorsqu’on débute, notre fessier n’est pas encore habitué à notre selle qui elle-même ne s’est pas encore assouplie. Une bonne solution pour éviter la douleur et garder du plaisir c’est de rouler avec un cuissard. Un cuissard c’est un cycliste rembourré à l’endroit de contact avec la selle et qui va limiter le frottement. Attention, pour limiter les frottements des coutures et pour une réelle efficacité, un cuissard se porte sans sous-vêtements !

Guide et conseils pour bien débuter en vélo gravel
Guide et conseils pour bien débuter en vélo gravel

La règle des 3 couches

Exit le manteau de ville pour la sortie gravel, vous allez avoir beaucoup trop chaud et la température de votre corps n’arrivera pas à s’ajuster. Même lorsque vous partez pour une petite balade tranquille, essayez d’être équipé de manière à n’avoir ni trop chaud ni trop froid. Voici ce qu’on appelle la règle des 3 couches : une couche pour évacuer la transpiration, une couche pour se garder au chaud et une couche contre le vent et la pluie.

La première couche doit être un vêtement technique respirable qui va sécher très rapidement. On oublie donc les maillots de corps en coton et on va privilégier la laine mérinos ou le synthétique. La deuxième couche qui vous tiendra au chaud sera un polaire en synthétique ou encore une fois en laine mérinos. La troisième couche sera une veste qui devra être imperméable, coupe-vent et respirante !

Pour en savoir plus sur la règle des 3 couches et savoir comment pratiquer le gravel en hiver, vous pouvez lire cet article.

Les chaussures en gravel

Au début, on recommande plutôt de commencer avec des baskets plates. Par la suite, vous pourrez passer aux chaussures spéciales compatibles avec les cale-pieds. L’hiver, on préfèrera des chaussures qui ne prennent pas le vent pour pas avoir les pieds glacés et/ou mouillés. Vous pouvez aussi choisir d’utiliser des sur-chaussures pour vous protéger.

Guide et conseils pour bien débuter en vélo gravel
Guide et conseils pour bien débuter en vélo gravel

Les vestes et maillots gravel avec des poches

L’avantage des vêtements conçus pour le vélo route ou le gravel sont les poches à l’arrière. Ils permettent de glisser son portable, sa barre de céréales, sa CB, potentiellement des mouchoirs voir même son k-way. C’est l’idéal si vous n’avez pas encore de bagagerie de vélo et/ou que vous ne partez que pour un petit tour.

La veste de pluie en gravel

La veste de pluie est l’indispensable du cycliste, surtout en été. Choisissez-la compacte pour qu’elle puisse être emportée partout, facile à ouvrir, assez près du corps pour ne pas couper votre aérodynamisme et surtout RESPIRANTE ! Quoi de plus horrible que d’être trempé à l’intérieur ? 

Gardez-la à portée de main, dans la sacoche de guidon par exemple. Il faut qu’elle vous coupe du vent et qu’elle soit aussi imperméable à la pluie. La veste de pluie se dégaine après une montée lorsque la descente sur du bitume promet d’être belle et longue, dans la fraîcheur des sous-bois, lorsqu’une pluie ou une grêle vient soudainement nous rafraîchir ou encore à la tombée de la nuit lorsque la température chute.

Guide et conseils pour bien débuter en vélo gravel

Les indispensables gravel en hiver

La veste coupe vent, la gapette rembourrée ou le bonnet si vous ne voulez pas perdre une oreille, le tour de cou en polaire, les gants et/ou sous gants et les chaussettes en laine.

Les indispensables gravel en été

En vélo, on est bien plus vulnérable sous le soleil qu’à pied, car l’air que l’on ressent en roulant va tempérer l’effet de brûlure. En gros, on va brûler sans s’en rendre compte. Dès les premiers rayons de soleil et à la belle saison, même avec un ciel voilé, pensez toujours à mettre de la crème solaire sur votre visage, vos épaules si elles sont découvertes sans oublier les genoux et les mollets ! Vous aurez droit dans tous les cas au magnifique bronzage de cycliste. On n'oublie pas non plus les lunettes de soleil qui vous protégeront des rayons du soleil, des insectes plus fréquents en été et du vent.

Etape 4 : Choisir un parcours : quel chemin prendre en gravel ?

En gravel, commencez en bas de chez vous
Commencez par explorer les routes et les chemins en bas de chez vous. Faites des petits parcours d’une vingtaine ou trentaine de kilomètres maximum pour vous mettre en jambe.

Choisir un parcours gravel roulant

Pour débuter, le mieux c’est de tester des parcours assez simples sur des chemins roulants et pas trop techniques comme par exemple les bords de canaux, les parcs et les voies vertes.

Prévoir le temps
A savoir que lorsqu’on roule en gravel, le temps peut être multiplié par deux voir plus par rapport à un parcours route. On s’arrête plus facilement dans des jolis endroits, et il est possible de devoir s’arrêter à des barrières, de rencontrer des chevaux, et surtout la vitesse va être très changeante selon le revêtement du sol, on roule moins vite sur des pavés que sur de l’asphalte. Prévoyez donc une plage horaire assez large même pour 20km, ça vous permettra d’aller à votre rythme sans vous sentir oppressé par le temps. Aussi, ne vous fiez pas au temps indiqué par votre GPS. 

Le dénivelé en gravel

Attention au dénivelé positif mais aussi négatif en gravel qui, contrairement à la route, peut considérablement allonger une sortie si le terrain est trop accidenté ou caillouteux. Pas de règle, si vous ne vous sentez pas à l’aise pour descendre une piste, descendez à pied. Le tout c’est de garder du plaisir.

La boue en gravel

Avec de bons pneus, la boue n’est pas un problème. L’hiver ou en période humide, choisissez des pneus qui auront de plus gros crampons et donc plus d’accroche comme les les pneus trekking 9 700*38mm de chez Btwin. Gardez le rythme sans freiner et roulez bien au milieu des flaques, ça glissera moins.

Faire des sortie gravel à plusieurs 
Si vous pouvez faire des sorties à 2 ou à plusieurs, c’est toujours mieux les premières fois. Pour s’entraider, se soutenir sur la route mais aussi en cas de problème ou de chute.
Pour les débutants.tes gravel, vous pouvez facilement trouver des parcours sur l’application Decathlon Outdoor, sur les groupes de cyclistes gravel, ou encore le créer vous-même sur Komoot.
Si vous souhaitez créer vos propres itinéraires en gravel, voici un article qui vous expliquera tout de A à Z : Comment tracer un itinéraire gravel ?

Guide et conseils pour bien débuter en vélo gravel

Etape 5 : Roulez ! 

Anticiper ! 
Votre regard doit toujours rester mobile en regardant au loin ce qui arrive, les virages, les piétons, les voitures, les rails de trains ou de tramway tout en faisant attention à l’état de la route et des chemins devant vous : trous, cailloux, bouches d’égout. Ne fixez pas les obstacles devant vous, et ne gardez pas le regard au loin, essayez de toujours balayer la route du regard pour pouvoir anticiper les freinages.

Maîtriser le freinage en gravel
Pour garder un freinage stable, freinez toujours des deux mains. Vous risquerez de faire un soleil en freinant que de devant, et de ne pas vous arrêter à temps si vous freinez que de l’arrière.

Rouler derrière quelqu’un

Sur la route, rouler juste derrière quelqu’un permet de garder de l’énergie grâce à l’aspiration créée. Cependant, même si vous roulez derrière un ami, gardez un œil sur la route pour anticiper d’éventuels coups de frein.. Et n’oubliez pas de communiquer entre vous pour garder une harmonie.

Plus vous allez pratiquer et plus vous prendrez en confiance. De ce fait, plus vous aurez envie d’améliorer votre équipement et vos parcours, et élargir votre zone de confort. Entourez-vous de personnes qui roulent et qui s’y connaissent un peu plus que vous, cela vous donnera des repères et vous pourrez leurs poser des questions. Participez à des événements pour débutants comme les Baroudeurs Club pour rencontrer d’autres cyclistes. Mais surtout un seul mot d’ordre : prenez du plaisir, amusez-vous et explorez ! 

Etape 6 : Comment réparer un pneu crevé ? 

4 conseils si vous devez crever :

1. Regarder des tutos sur youtube ou demandez conseils à quelqu’un qui s’y connait mieux que vous pour savoir comment réparer un pneu. 

2. Entraînez-vous à changer votre chambre à air, plusieurs fois, au calme, chez vous. On se sent toujours plus en confiance une fois qu’on sait bien réparer son pneu crevé dans toutes les circonstances.

3. Prenez avec vous un ou plusieurs petits chiffons pour enlever la boue ou la poussière qui a pu s’accumuler et pour enlever le gros de la graisse de vos mains si vous avez dû toucher à votre chaîne.

4. Vous avez crevé ? Une fois chez vous, n’oubliez pas de changer la chambre à air de votre kit de réparation si vous l’avez utilisée, ou à remettre de nouvelles rustines. Quoi de plus frustrant que de se rendre compte qu’on n’a pas renouvelé son matériel de réparation quand one st en sortie ?

tuto video : comment réparer un pneu crevé

Etape 7 : Comment entretenir son vélo gravel ? 

Après chaque sortie, votre vélo aura besoin d’un nettoyage plus ou moins léger selon la météo et les chemins empruntés. Si vous prenez une douche en rentrant, pensez que votre vélo aussi aura besoin d’un petit coup de nettoyage. C’est d’ailleurs l’occasion de vérifier son état de santé générale. Si vous avez joué dans la boue ou la poussière, le plus simple sera de passer un jet d’eau non puissant sur le cadre et les roues en évitant la transmission et les joints.

Les 3 choses à retenir: 

  - Le nettoyage et le re-huilage de la chaîne après chaque sortie
  - Le gonflage des pneus
  - Vérifier ses freins régulièrement

Pour en savoir plus sur l'entretien, c'est par ici : ENTRETENIR SON VELO : NOS ASTUCES ET CONSEILS ETAPE PAR ETAPE
Et pour savoir si vous êtes prêts à reprendre la route, voici un article qui vous aidera à savoir quelles vérifications faire sur votre vélo avant de sortir.

Ca y est ! Vous avez maintenant toutes les bases pour aller rouler en gravel et vous amuser sur les chemins ! Bonne sortie gravel ! 

Guide et conseils pour bien débuter en vélo gravel

LUCIE

Dehors tous les week-ends pour prendre mon bol d'air, j'utilise le vélo pour redécouvrir ma région et dénicher des vraies pépites. Aussi auteure du site www.les.microaventuresdelulu.com. Mon but ? Embarquer un maximum de personnes sur les sentiers de la liberté au quotidien !

ces conseils peuvent vous intéresser