QU'EST-CE QUE LE BILLARD ?

Le billard peut se définir sous des angles très différents. formidablement riche de son histoire, cela peut-être un loisir, un sport, pour d'autres encore, un art réunissant de nombreux talents. Nous vous proposons notre définition. Et comme toute définition, elle inclut autant qu'exclut. C'est notre regard sur le billard : Sport de précision et de stratégie qui consiste à faire évoluer des billes avec une queue sur une table tapissée et bordée de bandes.
Albert Einstein, fervent adepte de la discipline le résumait ainsi : Le billard constitue l’art suprême de l’anticipation. Il ne s’agit pas d’un jeu mais d’un sport artistique complet qui nécessite, en plus d’une bonne condition physique, le raisonnement logique du joueur d’échecs et le toucher du pianiste de concert.

NE JAMAIS LAISSER LE HASARD DECIDER

Nous appréhendons le billard dans sa dimension sportive. Cela intègre le loisir mais implique le respect de son principe fondateur : par la précision du geste ne jamais laisser le hasard décider, essayer de diminuer l'incertitude, progresser dans le contrôle de l'incontrôlable, s'exercer au triptyque : concevoir, prévoir, exécuter.

Dans cette perspective sportive, l'approche est rigoureuse, comme dans toute discipline : au football on pratique avec un ballon et on ne peut pas prendre la balle à la main, le tennis se pratique avec une raquette sur un terrain défini avec des règles spécifiques, le golf ou la natation ont tout autant leur propre exigence.

Dans notre définition du billard, c'est la même dynamique : au-delà de règles plus ou moins précises sur lesquelles s'entendre, le matériel adapté à ce sport de précision s'impose pour ne pas travestir son grand principe fondateur, ne pas laisser le hasard décider !

LES INDISPENSABLES : BILLES, QUEUE, TABLE, BANDES

Quatre indispensables nous permettent de circonscrire le contour de ce que nous appellerons billard : les billes, la queue, la table, les bandes. Donc le sport ou le loisir qui se pratiquerait sans l'intégralité de ces éléments, à nos yeux, sortent de notre définition du billard tel que nous le voyons. Par exemple, Carom très pratiqué en inde se pratique avec les doigts, sans queue de billard, et avec des palets, et non des billes.

Il existe de très nombreux loisirs, pratiques, qu'on retrouve sur les kermesses ou ailleurs, que nous n'entendons pas pour notre part comme étant à proprement parler du billard, même si ces activités sont joyeuses, agréables, stimulantes, et peuvent avoir le mot billard accolé dans leur appellation.

Ces incontournables de la pratique, billes, queue, table, bandes, outre être présents doivent selon nous répondre à des critères déterminés.

billard

LES BILLES 

Les billes doivent être sphériques, homogènes et dures.

Ces trois qualités sont indispensables pour assurer un roulement rectiligne.

On ne jouerait pas au football avec un ballon de rugby, ça ne serait plus le même sport. De la même manière une compétition de pétanque avec des boules qui rebondissent n'aurait plus rien à voir avec les principes de ce sport !

queue de billard

LA QUEUE

La queue de billard devra être droite. Comment être précis autrement ?

La queue de billard c'est votre raquette. On ne joue pas au tennis avec une raquette dont le cordage serait détendu. A fortiori dans notre sport de précision où parfois on rate ou on réussit à quelques millimètres prés !

billard

LA TABLE 

La table est certainement le point central. Elle devra être deux fois plus long que large. Une table de billard ce sont deux carrés accolés. Cette géométrie permet de prévoir les angles, les rebonds et permet de retrouver ses repères sur des tables de tailles différentes. On n'envisage pas de terrain de volley en forme de triangle...

Les tables de billard en forme de losange, d'hexagone voir de bananes, existent ! si ! si ! C'est exotique, pourquoi pas, mais ces anecdotes amusantes sortent du périmètre de notre définition.

La table devra également être plane et horizontale. Si le billard n'est pas plat, les billes ne suivront pas la trajectoire voulue. Un green de golf en terrain vague ou une table de tennis de table approximative donneront des résultats très hasardeux dévoyant alors le sport de son idéal.

billard

LES BANDES

Les bandes bordent la table. Une bande de billard devra posséder deux atouts majeurs : elle devra permettre un rebond géométrique et ne pas absorber excessivement l"énergie cinétique. Précisons un peu.

Que cela soit la blanche ou la bille de choc, quand la bille arrive sur bande elle doit repartir avec le même angle. Ce principe géométrique bien respecté permet de prévoir les trajectoires, d'anticiper les rebonds. Une bande trop molle ou trop dure ne permettra pas toujours ce rebond juste qui lui seul permet de pratiquer le sport billard. Si à chaque rebond la bande renvoie de manière hasardeuse, on sort du sport billard comme sport de précision !

La bande devra également ne pas amortir les billes qui viennent y rebondir. Si la bande absorbe trop l'énergie cinétique et la puissance transférée aux billes, elles vont toutes se retrouver un moment ou à un autre contre la bande. Ou alors les distances parcourues seront réduites. Si au squash les panneaux rebondissent mal, il sera difficile de jouer. Au billard c'est pareil.

"Sport, détente ou loisir suivant le degré de connaissance et d'engagement de ses adeptes, le billard demeure parmi les moyens des plus sûrs et des plus pacifiques offerts aux hommes de se rencontrer, de communiquer sans barrières sociales, sans notions d'âges ou de générations et d'oublier, au cours de joutes loyales, l'univers agressif auquel ils se trouvent en permanence confrontés".

Au-delà de ces éléments tangibles, le billard est riche de sa diversité : il se joue et se pratique partout dans le monde, et par tous, quel que soit l'age, en compétition, en loisir, avec une approche technique ou conviviale, les perspectives se complétant sans s'exclure.

Le billard, sport universel, nourrit l'expérience par l'apprentissage de la difficulté vaincue, par le plaisir du coup bien réalisé.  Source intarissable d'équilibre, il invite au progrès, à la prise de décision, au partage.

Le billard rassemble, réunit. Autour de la table, que l'on soit amateur, confirmé, expert, joueur averti ou débutant, en famille ou entre amis, tous se retrouvent, avec humilité devant les infinies combinaisons possibles, avec enthousiasme devant ce champ des possibles. La grande famille du billard... une autre manière de définir le billard. Et vous, le billard vous en dites quoi ? 

signature Corentin Billard

Corentin

CHEF DE PRODUIT BILLARD

35 ans de passion de billard.
Professeur de billard, billard d'or.
Passionné de surf et marathonien.

CES CONSEILS POURRAIENT VOUS INTERESSER

Conseil
Dossier : témoignages de femmes
Concentration, précision, stratégie... mais le billard c'est surtout un moyen de vivre des histoires (de réussites, et, parfois, de défaites) et de faire de belles rencontres. Que vous soyez sportif chevronné ou à la découverte d'un loisir, vous trouverez à coup sûr votre bonheur dans cette discipline sportive. Et si on partait à la découvertes des ces histoires de femmes et de billard plus incroyables les unes que les autres ?
Conseil
Billard au féminin : magali et maria
Une mère, une fille, un billard. Magali, grande championne et compétitrice au billard français. Maria, jeune étudiante, admirative du parcours de sa maman et bercée depuis son plus jeune par le bruit des billes. Le billard une histoire de famille ? Elles nous racontes tout !
Conseil
découverte du billard
C’est munie d’une longue expérience (je séchais beaucoup les cours à la fac pour aller jouer au billard) que je suis entrée dans un club de billard. Et j’ai plutôt eu de la chance pour tout vous dire : cette initiation s’est faite avec le président du club de Ronchin (dans le Nord), master en la matière. Le palmarès du club de billard de Ronchin, habitué des championnats d’Europe, n’est pas en reste. En bref, j’étais bien entourée.

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire.

Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE