Apprendre à skier quand on est adulte

Vous rêvez de skier pour vos prochaines vacances d'hiver ? Mais comment apprendre à skier ? Prendre des cours ne vous tente pas vraiment ? Vous ressortirez de cet article avec une toute autre idée et une envie soudaine de glisser.

Apprendre à skier quand on est adulte

"Je ne me vois pas prendre des cours avec des enfants, suivre le moniteur à la queuleuleu avec eux en chasse neige pour avoir mon flocon. Le matériel, ça a l'air super lourd, ça va vite, j'ai peur de tomber. Mais en même temps, je me dis qu'on doit avoir des super sensations, dans des paysages magnifiques."


Si comme Lilia, vous craignez d’être plus nul·le que les enfants pendant les cours de ski, de ne jamais réussir à prendre le fameux tire-fesses, de faire la file indienne à suivre le moniteur au pompon rouge…vous êtes au bon endroit. Non, on n'a pas trouvé meilleure solution que d'apprendre, mais bien des raisons de vous dire qu'en fait, les cours, c'est plutôt cool. Ces raisons, c'est Elodie, monitrice de ski et ingénieure produit pour les vêtements de ski Wedze, qui nous les donne.
Elle répond aussi à toutes les questions que Lilia, qui aimerait bien skier aux prochaines vacances d'hiver, se pose. Et sûrement, vous aussi ! ;)

Apprendre à skier quand on est adulte

C’EST POSSIBLE D’APPRENDRE LE SKI QUAND ON EST ADULTE ?

Oui, c’est possible ! Beaucoup d'adultes prennent des cours de ski, pourquoi pas vous ?
La facilité de l'apprentissage va dépendre de votre condition physique mais ce qui fait peur à l'âge adulte, c'est la chute. Un adulte a davantage de craintes de se faire mal, comparé à un enfant. Élodie, monitrice de ski, nous rassure : "Si vous êtes bien encadré·e, avec des conseils d'expert et surtout de la bonne volonté, vous pourrez tenir debout sans problème !"
La différence dans l’apprentissage entre les adultes et les enfants est que les adultes ont bien plus d’appréhension. Mais ils ont aussi une meilleure connaissance de leur corps et comprennent rapidement les explications du moniteur ou de la monitrice.

Oui mais les cours... Lilia, n'est pas vraiment convaincue…

Prendre des cours de ski : pourquoi faire ?

Comme pas mal de sports techniques ou qui requiert un certain matériel, il est important de connaître le milieu dans lequel on pratique, connaître son matériel et comment cela fonctionne. Surtout, il vous faut les conseils adaptés pour adopter les bonnes positions et ne pas se faire peur dès les premiers essais sur la piste.
Prendre des cours vous permet de maîtriser les impératifs pour débuter le ski, comme trouver son équilibre. Elodie nous rappelle l'importance de ce point : "Sur un sport de glisse, dès qu’on va prendre de la vitesse, on va avoir le mauvais réflexe de pencher le corps en arrière."

"Ok, mais si je me rends compte que j'y arrive seule ?" Peut-être que comme Lilia, vous avez parmi vos connaissances des personnes qui ont réussi à apprendre seules, et vous vous dites "Pourquoi pas moi ?"

C’est possible d’apprendre à skier seul·e ?

En débutant seul·e, on peut certes réussir à glisser, mais on risque de se faire peur. On peut avoir de l'appréhension dès qu’on va avoir une chute. Et si de mauvaises habitudes sont prises, il sera plus difficile derrière de corriger les erreurs.

"Si on débute seul·e, on peut stagner dans sa progression parce qu’on aura pas le bon équilibre. Le moniteur ou la monitrice va avoir l'œil technique de dire quand on peut aller plus loin, plus vite, commencer les virages en parallèle, etc." Et puis Elodie nous rappelle aussi tout simplement que d'être avec un professionnel met de suite en confiance.
Si vous avez une bonne condition physique, si vous pratiquez d'autres sports de glisse, cela vous facilitera l'apprentissage. Vous aurez déjà les notions de glisse et de vitesse associées. Quand c'est le cas, des personnes peuvent se sentir capables de se lancer seules en suivant les amis par exemple, par mimétisme. Mais elles risquent fortement de ne pas avoir la bonne technique, de ne pas comprendre les gestes, de mal les reproduire et avoir de mauvais mécanismes.

Et puis il y a des règles à connaître, c'est un sport où vous n'évoluerez pas seul·e. Sur les pistes, comme sur la route, il faut savoir bien circuler et respecter les consignes de sécurité. Pour ça aussi les cours ont un réel avantage : le fait de se retrouver avec un groupe de skieurs et skieuses apprenti·es, vous permettra d'éviter de foncer dans tout le monde ! C'est toujours plus agréable.

Apprendre à skier quand on est adulte

Les cours de ski, c’est accessible ? Y a-t-il un nombre de cours minimum à prendre ?

"Par contre ça coûte quand même cher les vacances au ski, alors prendre des cours en plus... On doit en prendre combien pour avoir les notions de base ?"

Bonne nouvelle pour Lilia et pour vous qui nous lisez, Elodie a des astuces pour les futurs skieurs et skieuses qui ne veulent pas y laisser leur porte monnaie !


- Déjà, on n'est pas obligé·e d’aller dans les grandes stations où les forfaits sont plus chers, parce qu’on va utiliser peu de pistes quand on débute : les pistes vertes pour commencer et les pistes bleues par la suite. Choisissez des petites stations familiales. Il existe aussi des forfaits dédiés aux débutant·es, on peut payer le forfait sur les remontées mécaniques que l’on prend et pas sur toute la station.
"En trouvant des petites stations vous paierez vos forfaits moins cher et pour commencer ça suffit amplement !"

- Pas besoin de prendre une semaine complète de cours. Faites du progressif. "Deux heures de cours, trois fois dans la semaine c’est déjà suffisant. On engage tout le corps et la tête, plein de choses se passent en même temps au niveau des pieds, des bras… ça demande beaucoup d’énergie. En général, en 3-4 sessions de 2 heures (avec des entraînements seul·e entre les sessions) un adulte arrive à être autonome. Il n'aura pas le niveau pour descendre toutes les pistes mais il pourra déjà se balader seul·e."

- Si vous optez pour la leçon individuelle : vous pouvez commencer par une heure de leçon individuelle et après vous entraîner quelques heures en dehors des cours ou alterner les journées avec cours et sans, pour mettre les conseils en application. Vous vous sentirez plus vite à l'aise et serez en meilleure condition pour reprendre les cours et évoluer au niveau suivant. Cela vous permet d'espacer les cours.

- L’autre option : prendre des cours collectifs, bien moins chers (autour de 40 euros la leçon de 2h30 contre le double pour un cours individuel. Ils sont moins personnalisés mais on y retrouve tous les avantages de progresser en groupe avec une notion de partage et un suivi régulier toute la semaine.

- Vous pouvez aussi vous motiver avec un (ou des) ami·es qui ne savent pas skier non plus et prendre des cours ensemble : ce sera du semi-individuel. Vous serez à plusieurs dans un même cours mais sans être trop et avec vos amis en bonus. Entre les cours vous pourrez vous entraîner ensemble et vous motiver !

- Pour les adultes pouvant aller au ski en dehors des vacances scolaires c’est un gros plus pour apprendre ! Avant tout, c'est moins cher. Mais surtout, il y a moins de monde sur les pistes, moins de queue sur les remontées mécaniques, moins d’appréhension car il y a moins de “cibles vivantes” sur le parcours, “d’obstacles” (oui on parle bien des autres skieur·euses).

En combien de temps peut-on apprendre à skier ? 


En une semaine ! À raison de 3-4 sessions de 2h de cours et avec de l’entraînement entre ces sessions. Vous pourrez connaître les bases, être autonome pour les remontées mécaniques et flâner sur les petites pistes.
Elodie nous rappelle un autre avantage aux cours : "Le moniteur ou la monitrice pourra indiquer quelle piste prendre selon votre niveau. L’avantage c’est qu'avec les cours vous pourrez plus rapidement explorer d’autres pistes en étant accompagné·e".

Comment se passe un cours de ski pour adulte débutant ?

Elodie, rieuse : "Ça se passe bien ! "
Pour vous le montrer Elodie nous décortique un cours type de ski pour adulte :

tout le matériel est d'abord présenté : les noms, à quoi ça sert (pour bien situer de quel élément le moniteur parle pendant les cours)

on apprend comment régler les chaussures, les bâtons, comment mettre les skis, les porter, etc.

on présente l’environnement

l'échauffement : passage important pour éviter de se faire mal pendant les chutes avec des articulations et des muscles froids.

vient le temps d'apprendre à se déplacer avec des skis aux pieds. D’abord sur du plat, pour se sentir à l’aise avec le matériel, appréhender les déplacements avec plus de poids et de longueur aux pieds. On se familiarise aussi avec le terrain glissant.

on apprend à s’arrêter, à se relever des chutes. Au fur et à mesure on va intégrer un peu de pente, on va apprendre à s’arrêter et à maîtriser sa vitesse.

on s'exerce à glisser, faire des virages, comment prendre les remontées mécaniques pour être autonome et skier seul·e.

on explique les règles sur le comportement à avoir sur les pistes au fil de la pratique.

Le moniteur ou la monitrice est aussi là pour vous encourager, détendre l’atmosphère, expliquer l’environnement des montagnes, savoir ce qu’il se passe autour de soi, la faune la flore… On vous avez dit que les cours, c'était sympa. ;)

Apprendre à skier quand on est adulte


Avec ou sans bâtons ? Comment faire du ski les premières fois ?


Lilia nous fait part de ses doutes. "Une fois, un ami a voulu m'apprendre à skier, sans glorieuse réussite... il m'avait dit de commencer sans bâtons. C'est vraiment ce qu'il faut faire ?"

Heureusement, nous avons les conseils professionnels d'Elodie. Et non, bien essayé, mais ce n'est pas forcément la bonne méthode :
"Avec les adultes on peut  commencer avec les bâtons contrairement aux enfants. Cela donne un certain équilibre. Après, cela va dépendre du profil, si je vois que la personne utilise les bâtons à mauvais escient je vais l'accompagner pour débuter sans. J’adapte les conseils à chacun·e car chaque personne est différente !
C'est vrai que pour les enfants on commence sans bâtons (en général on prend les bâtons à partir du niveau 1ère étoile). C'est compliqué pour eux de tenir les bâtons par rapport à leur poids, leur taille et leurs toutes petites mains. Ça va leur créer des défauts et leur faire prendre des mauvaises positions, parce qu’ils mettent justement leur concentration sur la prise en main des bâtons ou jouent avec et en oublient leur position. On les fait se concentrer d’abord sur leur équilibre. Au début on est dans le jeu, on a besoin des mains pour découvrir plein de choses. Ce qui est différent des adultes, qui gèrent mieux leur corps et leur concentration."

Bien se préparer pour sa première leçon de ski alpin


Quel matériel et quelle tenue prévoir ?

Le choix des skis est très important. Si vous décidez de les louer, expliquez au loueur que vous êtes skieur·euse débutant·e, que vous n'avez jamais fait de ski, pour avoir des skis et des chaussures adaptés. Des skis performants vous empêcheraient de progresser. Et puis, on ne voudrait pas que vous retourniez chez le loueur 2 jours après pour tout changer…

La tenue : elle varie selon l’intensité de la pratique et de la météo. Mais Elodie vous conseille d'avoir sur soi du "multi couches", une tenue modulable pour avoir la possibilité d'enlever une couche si on a trop chaud.

Les gants et le casque : accessoires indispensables ! En cas de chute, le casque sera là pour vous protéger la tête et les gants pour ne pas vous "brûler" sur la neige.

Pas besoin de prendre de sac à dos durant vos cours. Une barre de céréales dans la poche, une crème solaire et une bouteille d'eau pour les petites soifs (si votre moniteur ou monitrice est sympa, vous pourrez lui demander de la porter pour vous). ;)

Skieuses et skieurs débutants : conseils et astuces à connaître

Elodie, monitrice de ski partage ses meilleures astuces pour mettre toutes les chances de votre côté :

 Allez sur des stations où il y a des pistes pour débutant·es. Des petites stations familiales seront plus abordables niveau prix.
 Si vous le pouvez, privilégiez les périodes creuses pour vos vacances au ski. Hors vacances scolaires, ce sera d'une, moins cher et de deux, il y aura moins de monde.
 Commencez un jour où il fait beau dans la mesure du possible. Les conditions seront favorables pour vous concentrer dans votre apprentissage et passer un moment agréable. Ce qui est moins le cas dans le froid et la neige qui vient au visage.
 Pensez à aller aux toilettes avant la séance de ski ! Ça peut être embêtant de devoir y aller en pleine leçon avec tout l’équipement qu’on a sur soi. (La combinaison, c'est déjà un sacré obstacle, qu'on se le dise)
⊛  Déjeunez, vous allez vous dépenser ! L’environnement, le froid et le poids du matériel vous fera sentir la fatigue beaucoup plus rapidement, même si on ne le ressent pas sur le coup. Être en pleine forme physique pour bien débuter, c'est essentiel.
 Prenez du plaisir, profitez de la nature et du magnifique cadre qui vous entoure.

Et n'oubliez pas le vin chaud ou le chocolat chaud en prime à la fin de vos efforts. ;)

Quelle est la meilleure station pour apprendre à skier ?

Il n'y a pas de meilleure station, l'idée est d'en choisir une où vous serez à l'aise, où il y aura des petites pistes pour skier pour la première fois sereinement. Et le top, c'est qu'il n'y ait pas trop de monde.

Réservez en ligne vos prochains virages

Réservez votre hébergement, forfait et location de matériel dans notre sélection de stations de ski

Apprendre à skier quand on est adulte

La découverte de la sensation de glisse, une sensation qu’on a nulle part ailleurs, sentir le vent frais sur le visage, se laisser porter et vous moquez de votre pote qui n'arrive jamais à prendre le tire-fesses... Tout cela, on vous le souhaite pour très vite ! Grâce aux conseils d'Elodie et votre bonne volonté, on sait que bientôt, vous serez fier·e de skier comme "les autres" que vous admiriez sur les pistes. À VOUS LA LIBERTÉ !

Apprendre à skier quand on est adulte

Gabrielle

Créatrice de contenus

Pratiquante de fitness, danseuse et marcheuse,  j'aime découvrir de nouvelles passions et les partager.
Source de bien-être et créateur de souvenirs, le sport est pour moi indispensable pour profiter pleinement de la vie !

ces articles vont vous intéresser