Pourquoi adopter la récupération active ?

Pourquoi adopter la récupération active ?

La récupération active permet aux sportif·ves d'aider leurs corps à retrouver un état de forme le plus rapidement possible.
Bouger pour se défatiguer ? On vous explique tout dans notre article.

La récupération active consiste à réaliser une très légère séance d’activité physique, qui ne doit pas excéder 20 minutes. 
L'objectif ? Le relâchement physique et psychologique.
On vous explique tout dans cet article.

Qu'est-ce que la récupération active ou sportive ?

La récupération sportive correspond au retour du corps à l’état de repos, le plus rapidement possible.

"Les pratiquants savent que le sport impacte le corps au niveau musculaire, cardiaque ou encore circulatoire, tous ces éléments ne revenant pas à la normale immédiatement après l’effort" nous explique Clément, ancien kinésithérapeute du sport.

"L'objectif de la récupération active, c'est l’élimination de la fatigue due à l’effort. Ensuite, la récupération aide à mieux performer et progresser. Enfin, elle permet d’éviter les blessures, le surmenage ainsi que le surentraînement, précise-t-il."

“La récupération active permet de refaire fonctionner le système circulatoire en évacuant les déchets présents au niveau des muscles et en apportant de l’oxygène."”

Pourquoi adopter la récupération active ?

Quelles différences entre la récupération passive et active ?

La récupération passive regroupe l’ensemble des moyens disponibles qui ne nécessitent pas d’action particulière de la personne. La récupération active consiste à refaire une activité physique à bas régime.

Clément la distingue alors de la récupération active lors de laquelle il s'agit plutôt : "de refaire fonctionner le système circulatoire en évacuant les déchets présents au niveau des muscles et apportant de l’oxygène."

Il note aussi qu'un bénéfice psychologique peut être présent : "pour certains, la récupération active permet d’augmenter légèrement le volume d’entraînement, sans accroître la fatigue".

L'ancien kinésithérapeute accompagnant de l'équipe de France explique qu'en récupération active, "on situe bien la limite entre la récupération et un début d’entraînement".

Pourquoi pratiquer la récupération active ?

La récupération active permet de se mettre en confiance et de se relâcher.

Elle permet  de récupérer à la fois physiquement et mentalement, "notamment pour les grands sportifs qui enchaînent les séances" constate Clément, aujourd'hui ingénieur produit récupération des sportif·ves chez Decathlon.
Et cela est particulièrement vrai lorsque vous avez un objectif, ou que vous pratiquez toujours le même type de sport.

Clément explique qu'il ne faut pas mettre d’enjeu dans la récupération. Par ailleurs, la diversité des moyens offre à chacun la possibilité de trouver ce qui lui fait plaisir. Cet aspect agréable est important afin que la récupération ne devienne pas une corvée."

Sachez que si la récupération est essentielle dans le sport de haut niveau en permettant de revenir rapidement à son état initial en vue de réaliser une autre séance, souvent rapprochée de la précédente, elle n'est pas forcément nécessaire pour une personne pratiquant le sport une fois par semaine.

"L’intérêt est de réduire le temps de récupération, qui devient intéressante à partir de trois sessions par semaine environ" explique Clément.

Récupération sportive et pratique sportive intensive

Il est indéniable que plus les séances sont intenses et longues, plus le corps aura besoin de récupérer. Cependant, plus on est entraîné, moins on a besoin de temps de récupération. Par ailleurs, même si vous ne pratiquez qu’une seule fois par semaine, mais que la récupération vous fait plaisir, il est inutile de s’en priver.

Quel type de sport peut être pratiqué dans le cadre de la récupération active ?

Il faut choisir une activité différente, comportant moins de contraintes pour le corps. Par exemple si on court, l’idéal est de faire un peu de vélo, qui est un sport porté.

Pourquoi adopter la récupération active ?

L'équipe conseilsport decathlon

Sport, forme, bien-être : on a plaisir à partager avec vous nos astuces et conseils.

Pour aller plus loin...

Récupération sportive : 5 conseils pour la reprise du sport

Récupération sportive : 5 conseils pour la reprise du sport

Les meilleurs conseils de notre kiné, Clément, pour limiter les courbatures et petits bobos au moment de la reprise du sport.
Sportive qui s'auto-masse pour récupérer après le sport et éviter les blessures

Comment la récupération peut-elle aider à prévenir les blessures ?

Découvrez pourquoi une prise en charge optimale d’une blessure est importante pour reprendre rapidement et dans de bonnes conditions sa pratique sportive.
comprendre-automassage

Comment récupérer avec l'automassage ?

La récupération est une phase essentielle qui débute dès la fin de séance de sport. Bien souvent négligée, c'est pourtant un aspect important de la performance sportive. L’auto-massage, simple et très efficace, s'insère parfaitement dans un programme de récupération, découvrez la réponse aux questions que vous vous posez sur cette technique.
crème-massage

Comment choisir sa crème ou son huile de massage

Quoi de mieux qu’un bon massage pour récupérer après votre sport ? Pour autant, il ne faut pas oublier de le combiner avec une bonne huile de massage ou un gel relaxant pour optimiser cette technique de récupération sportive. Découvrez nos conseils pour bien choisir les produits pour vous masser après l’effort.