Les règles du handisport

Aujourd'hui, la Fédé française Handisport dénombre plus de 35 000 licenciés en France. Qu'appelle-t-on un handisport ? Comment se pratique-t-il ?

Les règles du handisport

Un handisport est un sport dont les règles ont été aménagées pour qu'il puisse être pratiqué par des personnes ayant un handicap physique ou sensoriel. Créé en 1954 (date de création de l'Association des Mutilés de France), le mouvement sportif Handisport a depuis bien évolué.

Qu'est-ce qu'un handisport ?

Le handisport regroupe une multitude d'activités physiques et sportives pratiquées par des personnes ayant une déficience physique.

En 2020, la France comptait pas moins de 12 millions de personnes en situation de handicap. Qu'il s'agisse de trouver un emploi, d'accéder aux lieux publics ou de se scolariser, ces dernières doivent braver toutes sortes d'épreuves au quotidien. Pour leur permettre d'allier liberté, dignité et équilibre de vie, la société doit plus que jamais évoluer et tendre vers plus d'inclusivité et d'égalité. Et cela passe notamment par l'accès au sport.

De plus en plus visible, un peu plus accessible, on croit savoir ce qu'est le handisport mais... de quoi s'agit-il exactement ?
Tout d'abord, il est essentiel de prendre conscience d'une chose : derrière le terme « handisport », se cache en réalité une multitude de disciplines. 

Chacune d'entre elles est régie par un ensemble de règles spécifiquement aménagées pour permettre aux personnes handicapées de les pratiquer. Certains handisports sont issus de sports préexistants, tandis que d'autres n'ont pas de correspondance en "sport valide".

Il faut souligner que les handisports s'adressent aussi bien aux personnes qui portent un handicap physique que sensoriel. Aujourd'hui, la Fédération Française Handisport distingue trois grandes catégories :
- les malentendants ;
- les déficiences physiques ;
- les déficiences intellectuelles.

Pour en savoir plus, n'hésitez pas à consulter le site de la Fédération Française Handisport !

Handisport : des règles propres à chaque discipline

Aujourd'hui, on dénombre pas moins de 30 handisports différents. Chacun d'entre eux s'adresse à une ou plusieurs formes de handicap. Mais surtout : chaque discipline sportive a ses propres règles, sa propre histoire, et son propre fonctionnement.

Du handibasket au Foot Fauteuil, en passant par le volley assis, le handi tennis et le paracyclisme sur piste, chaque handisport a sa propre réglementation. Cette dernière comprend des consignes de jeux, mais également des cadres légaux relatifs aux équipements et aux aménagements spécifiques.

Grâce aux exploits accomplis par certains champions de renom, certaines d'entre elles bénéficient d'une excellente visibilité auprès du grand public. C'est le cas du paracyclisme sur piste, magnifiquement illustré par les performances de Timothée Adolphe et Bruno Naprix aux derniers Jeux Olympiques de Tokyo.

Foot fauteuil, natation... : comment se pratiquent les handisports ?

Vous souhaitez connaître les règles d'un handisport ? Vous pouvez visiter le site de la commission concernée ou vous rapprocher des associations locales présentes autour de vous. En effet, chaque discipline a ses propres réalités.

le rugby fauteuil

Si vous êtes un adepte de rugby fauteuil, vous devrez respecter de tout autres consignes. Sachez notamment que seuls les joueurs atteints d'un handicap affectant les quatre membres sont admis en compétition. Le ballon peut être expédié dans n'importe quelle direction et de n'importe quelle façon. L'objectif est de franchir la ligne adverse avec au moins deux roues du fauteuil, et ce, le plus de fois possible.

la natation handisport

En natation handisport, les nageurs sont répartis en catégories, chacune d'entre elles correspondant à un niveau et un profil de handicap. Trois grands types de nageurs sont représentés : les handicapés moteurs, les déficients visuels et les personnes sourdes et malentendantes. Au sein même de ces grandes catégories, sont répertoriées plusieurs sous-catégories correspondant aux niveaux de handicap. Que vous ayez perdu un membre ou que vous portiez un handicap mental, la natation handisport vous ouvre volontiers ses portes !

le cécifoot

Faire du foot quand on porte un handicap visuel, c'est possible. Le cécifoot est la discipline adaptée à la pratique du football pour les malvoyant·es et aveugles. Nous avons passé les portes du Racing club de Lens à la rencontre de Michael Derensy, entraîneur de l'équipe de cécifoot du RC Lens, pour nous faire découvrir cette discipline sportive.

Vous l'aurez compris : il existe une multitude de cas de figure, et il convient de prendre en compte les spécificités de chaque discipline. Pour plus d'informations et de précisions, n'hésitez pas à visiter le site de la Fédération Française Handisport. Vous pouvez également contacter directement les clubs ou délégations sportives locales.

ces conseils aussi vont vous intéresser