GARDEZ VOTRE MOTIVATION À COURIR

Vous aimez courir mais vous n'arrivez pas à rattraper la motivation qui vous nargue à grande foulée ? On a des solutions à vous partager pour vous aider à courir au côté de cette motivation parfois capricieuse. Accrochez-vous !

gardez votre motivation a courir

Quand on se met à la course à pied, on ressent très vite les bienfaits de la pratique. On se sent de bonne humeur. Quand on est régulier dans ses séances, on voit même le progrès c'est très stimulant ! Et puis un jour, on rentre plus tard du boulot ou on avait une course à faire ou bien il fait froid, la motivation s'échappe. Pourquoi ? Peut être que vos séances de course à pied vous ennuient, peut être que vous vous sentez en échec ? Peut être que vous avez tout simplement la flemme parce qu'en réalité, nous ne sommes pas des machines et parfois, on a besoin de souffler pour mieux repartir.

COMMENT TROUVER OU RETROUVER LA MOTIVATION POUR ALLER COURIR ?

Alors pour vous motiver, vous allez tout d'abord essayer de comprendre pourquoi vous avez moins de motivation pour y aller car en fonction des raisons qui vous freinent, il y a des solutions différentes. Parce que oui, il y a toujours des solutions ;).
Une fois que vous avez identifié le cailloux dans la chaussure, en toute bienveillance avec vous-même, vous l'acceptez, vous assumez et vous agissez !

VOS SEANCES SONT MONOTONES ? VARIEz VOS SEANCES DE COURSES A PIED

Logique de se sentir dépassé·e par la difficulté d’un chrono à atteindre ou d’une distance à parcourir si le diagnostic de départ n’a pas été correctement établi.

Il est impératif de ne pas se mentir sur son niveau. Et cela passe par une bonne connaissance de soi-même. Vitesse de base (dite d’endurance), capacité à maintenir un effort au seuil, nombre d’entraînements effectués chaque semaine : l’objectif doit tenir compte de tous ces paramètres. Utile de se faire aider d’un entraîneur ou d’un coureur expérimenté pour avoir un point de vue extérieur, souvent plus objectif.

Partir à l’aventure, sans chrono, sans autre but que de se changer les idées constitue une manière saine de décliner la pratique sportive : courir en n’écoutant que l’humeur du jour a des avantages. Mais il demeure important d’équilibrer son entraînement autour de certains fondamentaux.

La perte de motivation est souvent la conséquence d’une monotonie de l’effort. Il est nécessaire d’équilibrer chaque semaine autour de séances aux programmes variés. Footings longs effectués à un rythme modéré pour développer les qualités d’endurance et travail plus dynamique en fractionné pour augmenter les capacités cardiovasculaires.

VOUS PRéFEREZ L'EMULATION D'UN GROUPE : COURIR EST UN SPORT COLLECTIF !

La solitude du coureur de fond est un mythe (littéraire) qui n’a pas de raison d’être lorsque le degré de motivation donne des signes de fatigue !
Personne n’a jamais prouvé qu’il était plus efficace de pratiquer le running en soliloquant la difficulté à avancer…Utile en conséquence de se faire des amis coureurs. Voisin·es, collègues de boulot, membres d’une association ou même d’un club : l’objectif est de rejoindre une structure conviviale qui stimule et (re)donne envie de bouger. On cherchera évidemment à trouver des coureurs à pied d’un niveau similaire au sien (ou légèrement supérieur) pour que l’émulation sportive s’ajoute au plaisir de papoter avant et après l’effort.

Gardez votre motivation à courir

BESOIN D'UN OBJECTIF, D'UN CHALLENGE ?

Est-ce une carotte nécessaire ? Certes non. De nombreux coureurs pratiquent des années la course à pied sans épingler le moindre dossard sur leur poitrine. La participation à une épreuve chronométrée permet de se jauger, de vérifier les progrès accomplis et, surtout, de se projeter dans l’avenir. Participer à une compétition (le mot même peut parfois rebuter) ne doit pas intimider. La notion de dépassement de soi reste d’ailleurs souvent relative. Surtout pour les coureurs novices. Mais le fait de ramener la médaille de ‘finisher’ à la maison est toujours source de motivation.

QUAND CE N'EST PAS POSSIBLE DE FAIRE UNE COURSE EN Réel

Vous auriez voulu vous challenger en participant à des courses mais la période ne le permet pas ou vous voulez vous faire plaisir en faisant une course à l'autre bout du monde en restant chez vous ? Sachez qu'il existe des courses virtuelles grâce à des applications comme Zwift ou Strava pour participer à toutes sortes de courses (run, marche, cyclisme). Des sites internet proposent aussi de participer à des courses de marche ou de course à pied dans le monde entier comme "les courses virtuelles". Il est également possible de reprendre le tracé de votre course et de le faire seul·e, un chronomètre avec vous, cela vous permet de vous faire une idée avant la vraie course avec les supporters.

Gardez votre motivation à courir

TENIR UN CARNET D'ENTRAÎnement

Ce qui peut sembler de l’ordre du gadget est en fait essentiel. Kilométrage hebdomadaire ou temps réalisés sur des distances étalonnées : la mise à jour quotidienne du carnet d’entraînement permet de suivre son évolution.
A terme, le carnet d’entraînement devient un vrai refuge où le coureur peut écrire ses sensations à l’effort, son niveau de fatigue, sa lassitude ou son optimisme à l’approche ou pas d’une compétition à venir. Tout ce qui peut booster la motivation y a sa place. Logique de connaître des baisses de motivation en course à pied lors de certaines périodes de l’année. Il faut alors savoir faire le tri entre un niveau de fatigue générale qui justifie une coupure de l’entraînement et une simple lassitude psychologique dont il faut avoir conscience pour y faire face.

COURIR SEUL.E SOUS LA PLUIE C'EST PLUS DURE ?

Faut se l'avouer, il y a des jours plus difficiles que d'autres. Les jours de pluie ou les jours de froid hivernal, on rencontre plus de difficultés à s'y mettre. On a toutes et tous des astuces ou des leitmotiv qui nous sont propres pour se motiver surtout quand il fait froid et humide, c'est tout de même pas le temps qui va gâcher votre élan sportif ! Découvrez ce que se disent des sportives et sportifs amateurs que j'ai rencontré pour enfiler leur baskets. Testez les astuces qui correspondent le mieux à votre tempérament et votre caractère.

L'astuce d'Anne Justine : "Je cours tout en pensant à la bonne douche chaude qui m'attend après."

L'astuce d'Alix : "La musique ! Une bonne musique qu'on aime et qui donne envie de bouger, c'est mon astuce pour me motiver par tous les temps."

L'astuce de Pierre : "Me dire que j'aurais le bitume pour moi tout seul, que c'est quand même badasse d'affronter les éléments et que je serai toujours content de l'avoir fait."

L'astuce de Sophie : "Perso, je n'y vais pas souvent, mais quand je cours sous la pluie, je me sens un peu l'âme d'une héroïne, je suis fière :D."

L'astuce de Pauline : "Je serre les dents au début et je me dis que je vais me réchauffer et me répéter qu'il faut que j'élimine la raclette de la veille..."

gardez votre motivation a courir
Gardez votre motivation à courir

DOssier "courir quand il fait froid"

Courir ou marcher quand il fait froid, par temps pluvieux et de nuit : on vous donne tous nos conseils pour apprécier faire de la marche ou de la course à pied en hiver, mais aussi en automne, y'a pas de raison.

LA FATIGUE PREND LE DESSUS : COMMENT SE MOTIVER POUR ALLER COURIR LE MATIN ?

Pour vous donner l'énergie nécessaire ou pour optimiser chaque moment de votre journée, courir le matin est une bonne solution. Mais quand la fatigue s'accumule, votre lit vous garde plus longtemps et les baskets commencent à s'ennuyer de vous. En hiver, le manque de lumière va accentuer cette sensation de fatigue. Veillez à bien dormir, le sommeil est fondamental. A l'image de l'activité physique, de l'alimentation et l'hydratation, le sommeil fait partie intégrante de votre hygiène de vie. Essayez d'aller vous coucher à heure fixe, avant 23H de préférence. Accordez le repos nécessaire à votre cerveau. Se lever le matin sera plus facile. La veille, préparez un verre d'eau sur votre table de chevet, votre tenue, vous n'aurez plus qu'à sauter dedans, sans réfléchir, vous serez déjà en train de cavaler quand les paupières se décolleront totalement.

Il existe toujours des moyens d'entretenir sa motivation ! La plupart du temps, la solution, c'est vous qui la trouvez;) Ecoutez-vous et trouvez votre routine, celle qui vous rendra heureux·se de courir.

CES CONSEILS POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :