COMMENT MOTIVER SON ENFANT À FAIRE DU VÉLO ET COMMENT BIEN L'ACCOMPAGNER ?

Votre enfant a acquis sa nouvelle monture récemment. Que ce soit une draisienne, un vélo 14" ou 16" avec ou sans petites roues, comment l'aider à démarrer la grande aventure du deux-roues ? On vous dit tout !

motiver enfant faire du velo

Pour les riders en herbe, l’heure des grandes escapades en VTT n’est pas encore venue. Et le vélo avec ou sans pédales s’apparente pour le moment à un jeu. Mais pour cultiver ce plaisir d’apprendre, vous pouvez, en tant que parent, agrémenter sa pratique de quelques astuces et créer de jolis moments de partage.

COMMENT MOTIVER SON ENFANT À FAIRE DU VÉLO ET COMMENT BIEN L'ACCOMPAGNER ?

1. Apprendre à faire du vélo : comment motiver et aider son enfant à se mettre en selle ?

Faites travailler votre imagination et celle de votre enfant, partagez un moment de complicité à vélo ou organisez des balades, pour motiver votre enfant !

s amuser a velo

Draisienne ou premier vélo : Créez un monde imaginaire autour du deux-roues

La draisienne (vélo sans pédale) ou le vélo de votre petit peut tout à fait devenir un véritable partenaire de jeu : n’hésitez pas à susciter un peu l’imaginaire de votre pilote en herbe, en lui soufflant à l’oreille quelques idées en termes de mises en scène ou de scenarii. Son vélo, avec ou sans roulettes, peut ainsi devenir vélo de course, moto, destrier, licorne. Et dans ce cadre, pourquoi ne pas le déguiser (attention toutefois à ce que le costume soit adapté à sa pratique) ? Il ou elle devient ainsi pilote, chevalier, cavalier(e)... Un carton devient une pompe à essence ou l’écurie. Le canapé devient château, le garage, une grotte et votre bon vieux toutou, le dragon… L’idée, c’est de le faire pénétrer dans un univers qu’il aime, de nourrir son imaginaire et d’y associer son deux-roues.

balade a velo

Partager un moment en famille : “plus qu’une sortie, un moment de complicité”

Le temps est au beau fixe, la température plutôt douce ? Pourquoi ne pas sortir la draisienne ou le vélo ? Et pourquoi, de votre côté, ne pas opter pour la trottinette, les rollers ou le skate ? Une sortie à deux ou en famille, lors de laquelle chacun profite de son mode de déplacement, c’est du plaisir et de la complicité partagés.

“Parent et enfant partent en quelque sorte sur un pied d’égalité et c’est valorisant pour le petit, qui est en mesure de partager quelque chose avec sa maman ou/et son papa”, pointe Pauline Sterckeman, chef de produit B’TWIN Kids. “Si le parent montre qu’il y prend aussi du plaisir, cela valorise l’enfant et lui donne confiance. On sort du cadre pédagogique, le parent n’est plus encadrant, et on pense juste à s’amuser ensemble.”

Des escapades ludiques à vélo (avec ou sans roulettes) ?

Les sorties peuvent également comporter un but, un objectif. Une petite course à faire ? Une visite à rendre ? L’école qui n’est pas loin ? Dans tous ces cas de figure, pourquoi ne pas sortir le vélo ? Surtout n’oubliez pas le panier pour ramener le pain ou le porte doudou pour faire profiter le copain inséparable de votre enfant de la promenade ! On vous le certifie, votre bambin sera ravi d’emmener son ours ou sa poupée prendre l’air. Dans ce cadre, n’hésitez pas à varier les terrains et à sortir votre enfant des sentiers habituels.

Et puis, ces escapades peuvent aussi revêtir un aspect tout à fait ludique et devenir de véritables chasses au trésor. Sur une feuille, indiquez à votre enfant, en mots ou en dessins, quelques petites choses à trouver lors de votre balade : pommes de pin, fleurs, feuilles, bâtons, marrons… Et le voilà tout pédalant à la recherche de ces trésors.

Chasses aux couleurs, minicourses d’orientation, chasses au trésor… À vous d’imaginer !

balade draisienne velo copains

Le vélo entre copains & copines, un apprentissage collectif

Dans le cadre de son anniversaire ou tout simplement d’un goûter, n’hésitez pas à demander aux copains de ramener les vélos : imaginez les règles d’un jeu collectif, mettez en place un petit parcours, avec des passages à respecter, et laissez faire les enfants ! Une fois de plus, draisiennes et vélos deviennent supports du jeu et l’imagination des petits se chargera du reste !

L’émulation autour du jeu permettra à chacun de repousser ses limites sans s’en rendre compte, et de progresser. Les enfants prendront exemple les uns sur les autres, et le plaisir en sera décuplé.

expliquer comment fonctionne le velo

De la pratique à la théorie : apprendre le fonctionnement pour mieux rouler ensuite

Enfin, donner envie à votre enfant de se mettre à la conduite d'un vélo, c’est aussi lui expliquer comment fonctionne son deux-roues : les enfants sont toujours partants pour connaître de nouvelles choses. Présentez-lui les différentes parties de son vélo avec ou sans pédales, nommez-les, expliquez-lui ce qui se passe quand il pousse avec ses jambes, qu'il pédale ou s'il appuie sur le frein. Évoquez-lui par exemple le rapport entre le guidon et la direction... Vous pouvez aussi lui proposer de participer à l'entretien de son vélo. Il sera sans doute ravi de vous aider à le nettoyer, de regonfler les pneus, de régler la hauteur de selle... Cela suscitera sans nul doute l'intérêt des petits curieux et leur permettra de "voir en vrai" comment un vélo fonctionne !

COMMENT MOTIVER SON ENFANT À FAIRE DU VÉLO ET COMMENT BIEN L'ACCOMPAGNER ?

2. Comment accompagner son enfant lors de ses débuts à vélo et lui donner confiance ?

En tant que parent, comment s'y prendre pour donner confiance à son enfant lors des premiers tours de roue ? Nous avons demandé l'avis de Karine, psychomotricienne et des moniteurs diplômés MCF (écoles de vélo Moniteurs Cyclistes Français) pour vous donner quelques astuces. Des astuces testées et approuvées qui peuvent se révéler être de réels coups de pouce.

DEUX PRINCIPES POUR QU'UN·e ENFANT PRENNE CONFIANCE À VÉLO

PRINCIPE N°1 : IL FAUT RESPECTER LE RYTHME DE L’ENFANT

Explique Karine Roulin, psychomotricienne.

Il faut absolument éviter de le mettre dans une situation qu’il ne maîtrise pas. Cela risquerait de créer une insécurité physique, mais aussi en provoquant une peur de ne pas y arriver.

draisienne enfant

Principe n°2 : pour les jeunes enfants (2 ans environ), la draisienne peut être une bonne solution pour s'habituer

Il peut commencer à l’utiliser en marchant simplement. Ce sera ensuite à lui de voir s’il a envie d’aller plus vite, de courir… et de constater qu’il peut même, pourquoi pas, pousser sur les jambes et lever les deux pieds en même temps.” poursuit la psychomotricienne. "Cet apprentissage ressemble alors beaucoup à celui de la marche : personne ne décrète du jour au lendemain que l’enfant est prêt à marcher."

LE PROTÉGER ET TOUJOURS ENCOURAGER LES PROGRÈS

Sauf à posséder un talent inné pour le vélo, il y a de fortes chances pour que votre apprenti cycliste hésite… et tombe.

Faites lui porter un casque (obligatoire pour les moins de 12 ans depuis mars 2017) et encouragez-le dès qu'il fait un bon geste. À force de tenter, même si la chute a lieu, tout sera réuni pour le féliciter car il a tenu quelques secondes de plus, est allé quelques mètres plus loin, a roulé un peu plus droit…

peur enfant velo que faire

ENTENDRE LES PEURS

Je pourrais me faire mal…
- Oui, c’est vrai. Mais est-ce que tu t’es fait mal la dernière fois que tu es tombé ?

Évidemment, vous vous serez assuré que ce n’était effectivement pas le cas, au risque d’être contre-productif… Mais en ne niant pas les craintes de l’enfant, en étant bienveillant, vous créez un climat de confiance.

Après tout, mettez-vous à sa place, si vous aviez le vertige et que l’on vous répondait simplement “mais non, c’est rien”, est-ce que vous seriez convaincu ?

créer jeux velo enfant

POUR RELÂCHER LA PRESSION, CRÉER DES JEUX

Même si vous pensez qu’à son âge, il devrait se débrouiller un peu mieux, aller plus vite… Dédramatisez. À la fin, tout le monde saura faire du vélo. Inventez des jeux pour lui apprendre à suivre une trajectoire, utilisez des plots pour créer des paysages… laissez libre cours à votre imagination !

Enfin, n’oubliez pas la règle d’or : respectez le rythme de votre enfant ! S’il n’a pas du tout envie de faire du vélo enfant, vous avez peu de chances d’arriver à quoi que ce soit… Parole de moniteur vélo.

COMMENT MOTIVER SON ENFANT À FAIRE DU VÉLO ET COMMENT BIEN L'ACCOMPAGNER ?

3. Et si mon enfant tombe de son vélo : comment réagir ? 

Chaque chute est l'occasion d'apprendre, pour votre enfant. Évidemment, équipé d'un casque ! Dans tous les cas, l'apprentissage n'est pas linéaire et la persévérance ainsi que la réflexivité de votre enfant, en plus de votre pédagogie et de votre réassurance, l'aideront à se remettre en selle.

chute a velo comment reagir

Analyser les causes de la chute

En cas de chute, vous pouvez lui demander ce qu’il s’est passé, s’il sait pourquoi il est tombé. En le forçant à analyser, il pourra comprendre ses erreurs de lui-même et ainsi les corriger plus facilement.

Vous pouvez aussi l’aider dans son analyse. S’il a raté une étape, récapitulez avec lui : “Tu as pris ton élan, c’était bien. Tu as levé les pieds, c’était bien. Et après, qu’est qu’on fait ? Tu as oublié de lever les pieds pour les mettre sur les pédales !”.

Relativiser les causes de la chute à vélo

Selon les moments de sa vie, l'enfant serait capable "d'absorber" certaines connaissances plutôt que d'autres. L'ordre et les étapes d'acquisition peuvent varier d'un enfant à l'autre. Maria Montessori a ainsi pu observer 6 périodes sensibles durant lesquelles l'enfant est particulièrement sensible à une activité : l'ordre, le langage, le mouvement, le développement des sens, les petits objets et les détails, la vie sociale.

Si le mouvement ne semble pas être son truc au moment où vous voulez mettre votre enfant sur sa draisienne flambant neuve, soyez attentif•ve : il est peut-être en train de faire le plein de vocabulaire...

L'INFO EN PLUS : LES PÉRIODES SENSIBLES SELON MARIA MONTESSORI

Selon les moments de sa vie, l'enfant serait capable "d'absorber" certaines connaissances plutôt que d'autres. L'ordre et les étapes d'acquisition peuvent varier d'un enfant à l'autre. Maria Montessori a ainsi pu observer 6 périodes sensibles durant lesquelles l'enfant est particulièrement sensible à une activité : l'ordre, le langage, le mouvement, le développement des sens, les petits objets et les détails, la vie sociale.

Si le mouvement ne semble pas être son truc au moment où vous voulez mettre votre enfant sur sa draisienne flambant neuve, soyez attentif•ve : il est peut-être en train de faire le plein de vocabulaire...

chute à vélo rassurer l enfant

Rassurer l'apprenti·e cycliste

Si votre enfant vous dit qu’il a peur de tomber, ne sous-estimez pas cette peur, essayez de vous en servir pour alimenter son apprentissage : “D’accord, alors qu’est-ce qu’on fait si ça ne va pas ? On freine et on pose les pieds au sol”.

Pensez-y aussi, un simple “je reste avec toi” peut parfois tout changer, alors n’hésitez pas à le glisser ici et là.

chute à vélo

Sortir les vélos le week-end...

...emprunter des petites chemins verts avec des enfants heureux et épanouis, revenir les joues rosées par les rires et le bon air frais…

Oui, dans l’idée, elle devait ressembler à ça, la balade dominicale.

Mais quand vous êtes revenus avec des pneus dégonflés, un enfant affamé et les jambes en vrac après un itinéraire hasardeux, vous vous l’êtes promis : la prochaine balade vélo en famille serait différente.

COMMENT MOTIVER SON ENFANT À FAIRE DU VÉLO ET COMMENT BIEN L'ACCOMPAGNER ?

Rendez-vous dehors ?

Emmenez votre enfant sur des chemins ! Que vous viviez en ville, à la montagne, à la campagne ou à la mer, Decathlon Outdoor vous propose des milliers de sorties nature à deux pas et des millions de minutes à vivre dehors, à pied ou à vélo. Avec ou sans guide, seul.e, entre amis ou en famille, ne soyez plus jamais en panne d’inspi !

Et quoi qu’il arrive, ne le brusquez pas ! De la même façon que personne n’a jamais appris à nager en étant jeté à l’eau par surprise, faites en sorte que ce moment autour du vélo enfant reste un plaisir. Alors s’il a envie de s’arrêter en route pour regarder une fleur, laissez-le faire, ce ne sont jamais que deux minutes…