DÉCOUVREZ LE YOGA PRÉNATAL AVEC BERNADETTE DE GASQUET 

Le yoga prénatal est une activité adaptée aux femmes enceintes.  Pour en savoir plus, Bernadette de Gasquet, fondatrice du yoga prénatal, m'accompagne pour tout vous dire !

yoga prénatal

En mettant l'accent sur des exercices de respiration et sur des postures visant à travailler la force et la souplesse en douceur, le yoga prénatal est très bénéfique pendant la grossesse. Bernadette de Gasquet, fondatrice de l’activité yoga prénatal, nous explique les principes et les bienfaits.

QU'EST-CE QUE LE YOGA PRÉNATAL ?

Bernadette de Gasquet a fondé le yoga prénatal en France dans les années 80. Bernadette a un parcours très atypique, de l’économie au yoga et, à 38 ans elle débute des études de médecine. Sa thèse porte alors sur le périnée et l’accouchement.

Un jour, elle est sollicitée par une collègue obstétricienne : “On ne croit plus en l’accouchement sans douleur, Bernadette, je pense qu’en s’inspirant du yoga tu peux trouver une solution ?”.  Partant de son expérience de deux accouchements, dont un siège, à une époque où la péridurale n’existait pas. Elle élabore pragmatiquement avec des futures mamans le yoga prénatal, qu’elle valide par ses études de médecine.

" Mon yoga prénatal est surtout sécuritaire, j'ai fait 8 ans de médecine et une thèse pour pouvoir garantir ça ! Il est adapté à chaque femme enceinte et à son bébé. Il est aussi éducatif pour rendre les parents autonomes pour toute leur vie et celle de leur enfant. "

En 1984 elle réalise une vidéo avant-gardiste : le périnée féminin et l’accouchement  et en 1994 son premier livre Bien être et maternité illustré et pédagogique, à base de yoga. Elle est également l’auteur du livre abdominaux, arrêtez le massacre paru en 2003.

Convaincue des bienfaits de sa méthode, Bernadette de Gasquet se lance. Avec l’aide de ses filles, elle fonde en 2005 l’institut De Gasquet à Paris qui compte aujourd’hui 30 formateurs. Actuellement en France, 75 % maternités ont été formé par Bernadette de Gasquet aux positions d’accouchement et à la poussée en expiration. Mais le champ de la méthode ne se limite pas à la maternité : les formations sont accessibles aux kinésithérapeutes, ostéopathes, sages femmes, coachs sportif et professeur·es de yoga pour les problèmes de dos, de périnée et de respiration.

Le gros ballon dans les maternités c’est l’idée de qui ?

Vous voyez ce fameux gros ballon un peu mou ? Eh bien c’est Bernadette qui l’a amené dans les maternités pour soulager la maman de ses douleurs pendant le travail. Le ballon offre la possibilité de trouver des postures antalgiques que l’on peut réaliser avec ou sans le partenaire. Et malgré la réticence de certains obstétricien·nes, aujourd'hui, le swiss ball ou gym ball est un accessoire phare des salles d'accouchement.

Découvrez le Yoga Prénatal

LE YOGA PRÉNATAL EN PRATIQUE

Les séances de yoga prénatal sont axées sur des techniques respiratoires et des postures physiques aidant les femmes enceintes avant, pendant et après l’accouchement. Les professeur·es mettent à la disposition des yogis enceintes différents supports (coussin, briques etc.) pour les aider à pratiquer confortablement des postures faisant travailler la force et la souplesse, et ainsi mieux les préparer à l’épreuve de l’accouchement. Ces postures sont souvent modifiées, car certaines postures habituelles du yoga peuvent être éprouvantes pour les articulations et le bassin pendant la grossesse. Les séances se basent aussi fortement sur des techniques respiratoires qui vous aideront à gérer le souffle durant l‘effort.

D'après Bernadette : " L'erreur de posture ou de mouvement  ne pardonne pas chez la femme enceinte: il y a tout de suite un signal qui permet de corriger. Il n'y a aucun challenge, juste chercher la posture juste à tout moment. "

Dernier détail, mais pas des moindres, les cours de yoga prénatal sont l'occasion de rencontrer d'autres femmes enceintes et de discuter avec elles pour agrandir le cercle des personnes qui vous soutiennent ! En bref, pratiquer le yoga pendant la grossesse ne peut être qu'une bonne idée.

Pourquoi faire du yoga enceinte ?

Selon Bernadette de Gasquet : “Ce n’est pas du yoga où la femme s’adapte, c'est le yoga qui s’adapte aux problèmes ordinaires des femmes enceintes.

Le yoga prénatal à de nombreuses vertus pour renforcer la santé physique et mentale de la future maman dans le cadre de la grossesse et de la préparation à l'accouchement. C'est une activité qui inclut aussi le conjoint·e. Notamment sur les dernières séances qui préparent au jour de l'accouchement. Telle une répétition à l’accouchement, la maman va expérimenter des postures qu’elle pourra réaliser le jour J, on lui montre les adaptations possibles et c'est à elle de trouver la bonne avec la complicité de son ou sa partenaire.

Découvrez le Yoga Prénatal

Les bienfaits du yoga pour les femmes enceintes sur le plan physique :

Bernadette me raconte les sensations que les mamans expriment : "Ce sont des révélations pour beaucoup, elles apprennent à bouger sans douleur, à trouver des postures antalgiques."

- Aide à l'adaptation du corps qui change.

- Entretien la force musculaire, l'endurance et la souplesse en vue de l'accouchement.

- Améliore le sommeil.

- Amélioration de la circulation sanguine.

- Amélioration de la digestion.

- Soulage les jambes lourdes.

- Soulage les douleurs dans le bas du dos, type sciatiques.

- Oxygène le foetus.

- Oxygène les muscles

- Créer de la place pour le bébé et aide à une meilleure respiration.

Autant de bienfaits qui parleront à toute maman !

yoga_prenatal_ap

Les bienfaits au niveau mental du yoga prénatal :

Bernadette insiste sur l'aspect social de la pratique : "se retrouver ensemble, c'est quelque chose de très particulier pendant cette période."

- Réduit le stress et l'anxiété.

- Améliore la concentration.

- Permet de se recentrer.

- Communiquer avec bébé

- D’échanger avec des femmes enceintes

Un moment propice à la rencontre d'autres mamans. Une ambiance conviviale, une chaleur qui invite à la confidence. Dans l'institut de Bernadette les mamans reviennent même présenter bébé ! Et faire des séances post natales pour maman et bébé.

yoga_prenatal_am

Quel type de yoga pour femme enceinte est-il conseillé ?

Il s’agit de hatha yoga. On y retrouve une partie respiration et une partie posture. Toute la séance est adaptée pour la femme enceinte et les problèmes qu’elle peut rencontrer.

QUAND COMMENCER LES COURS DE YOGA PRÉNATAL ?

Pour Bernadette de Gasquet, fondatrice du yoga prénatal, il n’y a pas de limite spécifique pour commencer le cours de yoga prénatal : “Il existe deux cas de figure, des femmes qui n’ont jamais fait de yoga et qui découvrent les séances de yoga adaptées à la grossesse ou des femmes plus expérimentées qui pratiquent de manière régulière, qui adaptent leur pratique avec leur professeur·e habituel·le puis s’arrête sur le dernier trimestre pour rejoindre un cours spécifique. Bien souvent, les femmes enceintes pratiquent le yoga prénatal à partir du deuxième trimestre, le temps de s’organiser.

Bernadette me précise qu’au troisième trimestre ses séances concernent aussi le jour J : l’accouchement. Lors de ces séances, le papa peut être présent. C’est le moment de prendre plus de temps pour poser toutes les questions autour de la naissance de bébé. Le moment aussi de trouver les postures qui soulagent les douleurs lors des contractions, de découvrir le rôle des massages, la posture qui correspond le mieux à chaque maman en fonction de la position du bébé.