FAIRE DU SPORT QUAND ON EST MALADE : UNE BONNE IDÉE  ?

Accro au sport ou dilettante, parfois ce n’est pas l’envie qui manque… Mais voilà, il va falloir vous l’avouer vous êtes malade. Du nez qui coule à l’estomac qui plaide pour faire une petite pause : est-ce pour autant une bonne idée de faire du sport lorsque l’on se sent affaibli ? A vrai dire, tout va dépendre de vos symptômes.

sport malade

FAIRE DU SPORT QUAND ON A UN RHUME, UNE TOUX LÉGÈRE , MAL A LA TÊTE  

Nez qui coule comme une fontaine, éternuements à répétition, maux de gorge… Pas de doute, vous avez attrapé un bon rhume de saison ! Malgré une gêne certaine dans votre vie quotidienne, l’arrêt total du sport n’est pourtant pas une obligation. Au contraire, faire du sport pourra vous permettre de décrasser la machine et de guérir plus rapidement.

 

Pour autant, il s’agit de modérer sa pratique pour ne pas s’épuiser. On vous conseille donc de réduire un peu l’intensité habituelle de votre activité pour ne pas être définitivement cloué au lit.

FAIRE DU SPORT QUAND ON A UNE GRIPPE, UNE GASTRO, DE LA FIÈVRE... 

Ici, on passe à un tout autre état de forme. Grippes, gastros et autres maux de ventre sont bien souvent accompagnés de fièvres parfois fortes. Dans ces cas précis, mieux vaut s’abstenir de toute pratique sportive : il faut que votre corps puisse concentrer toutes ses ressources à votre guérison.

 

Au delà du simple fait d’écouter son corps, voilà une astuce simple pour savoir si on est en état de faire du sport : dites vous que les symptômes qui sont situés au dessus de la ligne de vos épaules (la toux légère, le nez qui coule, les légers maux de tête…) ne vont globalement pas venir impacter votre activité sportive. Tout ce qui est situé sous la ligne des épaules, comme le mal de ventre ou encore la fièvre, sera un indicateur précis de contre-indication.

 

Autre raison valable à ne pas faire du sport en cas de plus forte maladie : celle de ne pas aller contaminer vos partenaires d’entraînement ! Gardez vos microbes pour vous, restez à votre domicile au chaud, et soignez-vous, c’est ce que vous avez de mieux à faire.

QUAND REPRENDRE LE SPORT APRÈS  AVOIR ÉTÉ  MALADE ? 

Il n’y a pas de calendrier précisément établi à suivre en ce qui concerne la reprise du sport après être tombé malade. Chaque personne va récupérer différemment, et tout dépendra évidemment de la pathologie en question.

La meilleure chose à faire est d’écouter son corps : si vous vous sentez sans énergie, ne tentez pas le diable et reposez-vous encore quelques jours. Mieux vaut être en forme plutôt que de tirer sur la corde et de le payer des mois durant.

En cas de doute ou de symptômes persistants, consultez votre médecin : lui seul pourra vous orienter sur la marche à suivre.

Faire du sport quand on est malade : une bonne idée ?
sport et quotidien

sport et quotidien

La volonté est bien présente. La paire de basket, prête. La paire de roller aussi d'ailleurs. Et le vélo. Et la raquette.

Mais... il y a un mais.

Le truc, c'est qu'entre le boulot, les études, les enfants, les amis, la saison 5 de votre série en cours et les retards de bus... Vous ne savez plus très bien quand/comment caser votre séance de sport.

Retrouvez ici nos idées pour y remédier.

Quoi qu’il arrive, faire du sport de manière régulière vous maintiendra en forme tout au long de l’année.

il s’agit sans doute du meilleur médicament que vous pourrez vous prescrire ! apprenez à écouter votre corps, et tout se passera bien.

CES CONSEILS POURRAIENT VOUS INTÉRESSER