COMMENT PRÉPARER VOTRE ENFANT À L'ÉVEIL AQUATIQUE ?

Vous êtes jeunes parents et souhaitez faire une activité de baignade avec votre bébé ? Initiez-le à l’éveil aquatique !

comment-preparer-votre-enfant-a-l-eveil-aquatique

Comme tout parent, vous désirez que votre fils ou votre fille se sente à l’aise et prenne du plaisir dans l’eau. Connaissez-vous l'accompagnement aquatique en piscine ? L’éveil aquatique répond parfaitement à cette aspiration. Mais concrètement, comment et quand initier son enfant ? Des « bébés nageurs » à « l’aisance aquatique », quels sont les différents cours proposés en piscine ? Comment s’inscrire ? Comment se déroule une séance ? Quelles précautions prendre ? Le point sur la façon de préparer votre enfant à la natation avec l’éveil aquatique.

Comment préparer votre enfant à l'éveil aquatique ?

Qu’est-ce que l’éveil aquatique ?

L’éveil aquatique est une activité proposée par la Fédération Française de Natation (FFN). Elle permet aux enfants âgés de 4 mois à 6 ans de se familiariser avec l’eau, avant de pouvoir commencer à apprendre à nager.

D’abord, via les séances de « bébé nageur » ou « bébé dans l’eau » consacrées à la découverte de l’eau. Puis, par des séances d’aisance aquatique où l’enfant verra comment passer de la position verticale à horizontale, immerger la tête et se déplacer dans l’eau.

Lors de l’éveil aquatique des plus petits, leurs parents et le·a maître nageur·se sont là pour encadrer leurs activités en toute sécurité. De cette manière, ils appréhendent au mieux leur découverte et leur connaissance du milieu aquatique.

Les bienfaits de l’éveil et l’accompagnement aquatique

Vous avez un peu d’appréhension à l’idée d’inscrire votre enfant à cette activité ? Voici quelques bénéfices qui devraient vous convaincre de sauter le pas :

La première vertu de cette initiation est la (re)découverte du milieu aquatique pour l’enfant, et ce, le plus tôt possible. De cette manière, il ne perd pas vraiment l’habitude de ce milieu dans lequel il a évolué pendant 9 mois, dans le ventre de sa maman. Cela permet également d’aller au-delà d’éventuelles peurs qui peuvent s’installer avec le temps. Si l’enfant est rarement en contact avec l’eau par exemple.

Plus l’enfant ira dans l’eau, plus il s’y sentira à l’aise. D’ailleurs, vous constaterez rapidement ses progrès ! Vous pourrez lui proposer de nouvelles activités au fur et à mesure qu’il grandit et de son évolution. Par exemple, introduire dans vos jeux les anneaux lestés, les parcours subaquatiques… Mine de rien, c’est un excellent entraînement pour le préparer à la natation plus tard.

Il y a aussi des bénéfices sur le plan physique, moteur et sensoriel. Dans l’eau, les sensations inédites sont nombreuses : quel plaisir de patauger, d’éclabousser, d’expérimenter la flottabilité de son corps. Votre enfant se dépense, travaille ses muscles, le tout avec bonheur et bonne humeur.

Ensuite, aller à la piscine avec son·sa petit·e, c’est pour s’amuser et le faire ensemble ! Le fait de passer un bon moment parent/enfant participera à l’approfondissement de votre lien affectif et de votre complicité.

Aussi, évoluer dans l’eau est une excellente manière de lui donner confiance en lui. Et, le fait d’être à vos côtés, de vous sentir à l’aise lui donne un sentiment de sécurité. Sa confiance en vous grandit également.

Enfin, prendre part à des séances de « bébé nageur » est un bon moyen de socialiser votre enfant. Quelle joie d’observer et d’imiter ses semblables.

Inscriptions à l’éveil aquatique pour préparer son enfant à la natation

Pour sa première séance, vous pouvez inscrire votre enfant au « bébé nageur » entre 3 et 6 mois. Ses vaccinations doivent être bien à jour.

Notez que ces cours sont très en vogue et qu’il est conseillé de réserver le plus tôt possible. Parfois même avant la naissance pour les séances les plus prisées !

Jusqu’à 18 mois, le cours dure généralement 30 min maximum. Ce sera plutôt 45 min jusqu’à 3 ans.

Pour poursuivre leur apprentissage, des leçons d’aisance aquatique sont proposées aux enfants âgés de 3 à 6 ans.

Comment préparer votre enfant à l'éveil aquatique ?

Éveil aquatique : comment se déroule une séance de bébé nageur ?

Elles ont lieu dans une piscine spécialement chauffée pour l’occasion, afin que ni vous ni l’enfant n’ayez froid.

Votre enfant va donc découvrir les joies de l’eau grâce aux planches en mousse, tapis et toboggans mis à sa disposition. L’initiation se fait pas à pas avec le·a maître nageur·se. La séance est adaptée selon son développement psychomoteur, son âge et son expérience.

Le premier temps est consacré à la prise de contact avec l’eau. Une fois rassuré, il peut être allongé, puis progressivement plongé dans l’eau. Vous observerez que lorsque votre bébé est dans l’eau, il agite ses jambes et ses bras, pour rester à la surface.
Puis vient le moment de la totale immersion : l’enfant est sous l’eau sans être lâché. Pour cette étape, rassurez-vous : c’est lui qui décide d’y aller ou non, et quand. Immergé, il fermera naturellement sa bouche et retiendra automatiquement sa respiration.

Pensez que pendant neuf mois, votre enfant a évolué entouré de liquide amniotique et qu’il s'y sent physiologiquement à l’aise. Il s’agit du réflexe natatoire ou d’apnée qu’il garde jusqu’à 1 an environ.

Encore quelques inquiétudes ? Rappelez-vous, ces séances sont conçues comme des moments privilégiés, ludiques et de partage, où la moindre contrainte est proscrite.

Comment préparer votre enfant à l'éveil aquatique ?

Bon à savoir : quelques précautions autour de l’éveil aquatique

Afin d’être tout à fait rassuré, sachez qu’une circulaire ministérielle existe pour réglementer les séances d’éveil aquatique. Elle concerne principalement la formation du personnel encadrant. L’équipe doit être constituée de plusieurs professionnels ayant une approche pédagogique et psychomotrice.

Il est aussi question de la température de la piscine. Celle-ci doit être au minimum de 25 °C hors de l’eau et de 32 °C dans l’eau. Une eau bien chaude contribuera à l’aisance aquatique de votre enfant et surtout de prolonger un peu son bain dans les meilleures conditions.

Notez qu’il est déconseillé d’inscrire votre petit·e à l’éveil aquatique s’il·elle possède des troubles respiratoires ou cardio-vasculaires. Même avec un bébé en pleine santé : ne faites que quelques séances et évitez l’entraînement intensif ;). Ses petits poumons restent fragiles.

On proscrit aussi la piscine en cas d’asthme ou de bronchites à répétition. Dispense de bassin aussi, s’il y a de l’eczéma dans la famille. Le chlore a tendance à aggraver la situation.

Dans tous les cas, faites le point avec votre médecin avant votre première session. De cette manière, il vous délivrera un certificat médical, parfois demandé pour participer à certains cours.

Que prévoir pour une "leçon" d’éveil aquatique ?

Environ 1 h avant la séance, faites boire et manger votre bébé. Cette précaution devrait l'empêcher de régurgiter si jamais il boit la tasse.

Si vous avez besoin d’un petit coup de pouce pour vous aider à préparer le sac de votre bébé nageur, voici la liste des essentiels :
- une couche de bain étanche (afin d’éviter tout désagrément),
- une couche classique pour la sortie,
- un bonnet de bain (certaines piscines l’imposent même aux plus petits),
- une combinaison en néoprène pour lui tenir chaud,
- une serviette bien douillette,
- matériel à langer : tapis, cotons, liniment, jouet pour l'accaparer pendant le change, etc.,
- bonnet et manteau chaud en saison hivernale,
- un goûter et de l’eau.

L'équipement genre brassards ou bouée est inutile dans le cadre de cours. Les moniteur·rice·s s’occupent de tout !

Et pour vous ? Tous les accessoires habituels pour vos sessions baignade :
- un maillot de bain (type slip pour les hommes),
- un bonnet de bain,
- des claquettes ou tongs
- une ou plusieurs serviettes : corps, cheveux, voire pieds pour les cabines,
- savon et shampoing,
- un peigne ou une brosse,
- des sous-vêtements de rechange,
- une pièce pour le casier.

Après le cours, pensez au goûter des sportifs, car pour les enfants comme pour les adultes, la piscine, ça creuse !


Bien accompagnés par l’équipe encadrante de la piscine, vous préparer ainsi que votre enfant à l’éveil aquatique est aussi réjouissant que rassurant. Éclats de rire et bons moments au programme. Racontez-nous ! Comment s’est passée votre première séance ?

Mathias

VÉRONIQUE ESTRADE

Yin yoga, rando, vélo… (parfois électrique, j’avoue ;-) ) : je suis une adepte du slow sport. Mon intention : concilier bien-être, évasion et loisir. Je porte aussi un regard émerveillé sur toutes les disciplines artistiques.
Mes 10 ans de danse rythmique y sont certainement pour quelque chose ! Mais ce que j’apprécie surtout, c’est de me laisser gagner par l’enthousiasme des sportifs passionnés que je rencontre. Et de le communiquer ensuite dans les tutos et conseils que je rédige ici.

CES CONSEILS PEUVENT VOUS INTÉRESSER