Randonnée à vélo : il n'y a pas d'âge pour commencer

Quel itinéraire choisir ? Comment s’équiper ? Retrouvez dans cet article des infos pratiques, des conseils et témoignages de pros sur la randonnée à vélo !

Randonnée à vélo : il n'y a pas d'âge pour commencer

Autonomie, socialisation, maintien en forme, bien-être, découverte… Les motivations à la pratique du vélo de randonnée sont nombreuses pour les seniors. Notre team essaie de répondre à toutes les questions que chacun peut se poser avant d’oser se lancer : qu’entend-on par randonnée à vélo ? Quel itinéraire vélo choisir ? Comment s’équiper ? Retrouvez dans cet article dédié des infos pratiques, des conseils, des témoignages de pros et d’une senior convaincue !

1/ Prêts pour une rando vélo ?

Quel parcours vélo pour une cyclo randonnée ? 

Forme de cyclotourisme sans but utilitaire ou professionnel ni recherche de performance sportive, la randonnée à vélo représente la pratique du vélo tout chemin de loisirs de quelques dizaines à plusieurs milliers de kilomètres. 

Quand on parle de randonnée à vélo, on évoque les sorties à la journée que l’on peut pratiquer sur routes ou chemins balisés pour explorer les environs de son domicile ou de son lieu de vacances. Mais il existe d’autres formes de pratique !

Vous avez pour habitude de prendre l’air à vélo autour de chez vous, dans des parcs urbains ou des pistes cyclables aménagées, pour une demi-journée maximum ? Vous pratiquez alors la balade à vélo, une forme de randonnée à vélo que vous faites peut-être sans le savoir !

Envie de partir sur plusieurs jours ? Le voyage à vélo, randonnée itinérante sur plusieurs jours, est également accessible aux seniors ! Le temps d’un week-end voire plus, les voies vertes et itinéraires balisés sont idéals pour prendre le temps de profiter de la nature et de découvrir les villes et villages autrement.

Où faire du vélo ?

Petites routes, voies vertes, chemins en bord de mer, le long d’un cours d’eau ou en pleine campagne… Vous trouverez en France toutes sortes de parcours vélo balisés, adaptés à tous les goûts et à toutes les envies : du Canal du Midi, jusqu'à la Belgique en passant par les Volcans d'Auvergne, la Vallée de la Loire et bien d'autres pépites naturelles françaises... Alors, comment choisir son circuit de voyage à vélo ?

La France a largement investi ces dernières années dans l’aménagement d’itinéraires cyclables parfaitement adaptés aux seniors tels que La Vélodyssée, le Canal des Deux Mers à vélo, La Scandibérique, La Vélofrancette… Aujourd’hui, vous pouvez rouler sur plus de 20 000 km de véloroutes et voies vertes dont plus de 8 000 km d’itinéraires européens (Eurovélo). Les plus audacieux pourront même se lancer dans un voyage à vélo en Europe, voire un périple dans le monde entier !

Randonnée à vélo : il n'y a pas d'âge pour commencer
Randonnée à vélo : il n'y a pas d'âge pour commencer

l'application de vos plus belles balades

Où que vous soyez, l'application gratuite Decathlon Outdoor vous propose les plus belles balades à vélo, partagées et notées par la communauté. 
Lancez le guidage et profitez, on s'occupe de tout, même sans réseau.

Comment repérer son circuit vélo ?

Pour vous aider à faire l’état des lieux des parcours vélo proches de chez vous, vous pouvez vous tourner vers les offices de tourisme, clubs et associations locales. Et si vous êtes à l’aise avec l’outil informatique, ne passez pas à côté de l’application Decathlon Outdoor !

Téléchargeable gratuitement, vous trouverez très facilement l’inspiration pour des sorties nature à vélo mais aussi à pied ou en raquettes. Les parcours vous sont suggérés en fonction du lieu où vous vous trouvez, vous êtes ensuite guidés sur tout le parcours. Il ne vous reste plus qu’à choisir un itinéraire vélo adapté à votre condition physique et à votre expérience de pratique.

2/ Quel vélo trekking choisir ?

CRITÈRES DE CHOIX ET GAMME

Les vélos tout chemin, aussi appelés vtc ou vélo de trekking, sont des vélos polyvalents qui offrent confort, maniabilité et facilité d’utilisation. La position de conduite à 60° (le dos légèrement penché) permet d’être assis de manière confortable tout en ayant un certain dynamisme évitant de mettre trop d’effort dans le pédalage.
Un intermédiaire idéal entre une position sportive des VTT et la position très confortable des vélos de ville !
William, product manager Riverside, nous précise : “certains modèles proposent même des poignées dites ergonomiques pour éviter de casser le poignet quand on tient le guidon. Cela augmente encore le confort et permet d’éviter les douleurs et fourmillements dans les mains.”

Avant de choisir son modèle de vélo, deux points de vigilance sont à considérer : l'enjambement et le développement du vélo. William donne quelques précisions : “certains vélos de rando à enjambement haut obligent à passer la jambe par-dessus la selle, demandant une mobilité et un équilibre pas forcément agréable pour tout le monde. Il existe aussi des vélos à enjambement bas, type vélo hollandais, avec un tube qui descend bas. Ils permettent d’enjamber par l’avant sans avoir à monter le pied trop haut.”

Autre point à prendre en compte : le développement du vélo qui correspond au nombre de vitesses. “Si une personne souhaite ne pas trop faire monter sa fréquence cardiaque ou développer trop de force dans les jambes, nous conseillons un vélo avec un développement court car ce type de modèles offre des vitesses faciles à pédaler en montée”. Les vtc sont dits mono-plateau. Cela signifie qu’ils ne comportent qu’un seul plateau avec une cassette à l’arrière qui permet d’offrir une plage de développement importante. Ils sont donc faciles à utiliser et plus facile à maintenir également (car sans dérailleur, il n’y a pas de dérèglement possible).

Les vélos de trekking ont également des pneus polyvalents pour les routes et les chemins. “Sur les pistes cyclables, il existe une alternance entre chemins stabilisés plus ou moins terreux ou caillouteux ou des voies stabilisées. On cherche donc un pneu qui roule bien sur le goudron et capable de fournir de l’accroche sur les chemins pour permettre à l’utilisateur d’être rassuré” complète l’expert Riverside.

Fourche télescopique, selle moelleuse… D’autres éléments du vélo peuvent apporter un confort supplémentaire.

En résumé, les vélos de randonnée offrent tout le confort que l’on peut rechercher sur un vélo tout en permettant une prise en main facile. Des modèles idéals pour la pratique régulière du vélo, comme occasionnelle !

Randonnée à vélo : il n'y a pas d'âge pour commencer

Quelles spécificités pour les vélos électriques ?

L’assistance apportée par le vtc électrique facilite la pratique du vélo et apporte une modulation de l’effort en fonction du parcours et de l’énergie que chacune souhaite dépenser.

Gabin, chef de produit sur les vélos trekking électriques Riverside, nous en dit plus sur la pratique des seniors : “l’assistance au pédalage facilite le fait de se mettre en selle sur des VTC et permet de pratiquer plus souvent et plus longtemps. Un senior à la retraite peut aller faire du vélo tous les jours, toute l’année car c’est un sport doux ! Un test réalisé auprès d’une base représentative montre que les usagers pratiquent 5 fois plus en électrique qu’en mécanique !”.

Riverside propose aujourd’hui 3 gammes de vélo électrique qui correspondent à 3 types d’usage :

- le Riverside 100E est le vélo trekking électrique polyvalent. Il permet des balades à vélo à la fois sur la route comme sur des chemins de halage ou chemins forestiers,
- le Riverside 520E est un vélo tout chemin électrique adapté aux randonnées sur routes et chemins,
- le Riverside 540E est le VTC électrique haut de gamme de Decathlon ! Il est conçu pour les longues distances.

Comme le précise Gabin : 

nous avons travaillé pour une montée en gamme afin de proposer des vélos électriques avec une assistance fluide et sans à-coups ainsi qu’une bonne autonomie

À qualité égale, le choix du modèle se fera en fonction de la fréquence d’utilisation et de la distance parcourue pendant vos sorties !

3/ Portrait d’Eliane, cyclotouriste qui a attendu d’être en retraite pour se mettre à la balade à vélo

Partage d’expérience sur sa pratique du vélo cyclisme 

Eliane, jeune retraitée d’un peu plus de 60 ans, était plutôt randonneuse à pied que randonneuse à vélo car elle ne se sentait pas en sécurité pour circuler sur la route avec des voitures. “C’est suite à une grave entorse au genou que les médecins m’ont conseillé de me rééduquer en pratiquant le vélo. J’ai commencé par de petites balades autour de chez moi avec un vélo tout chemin. Y prenant de plus en plus de plaisir, j’ai décidé de m’équiper d’un vélo électrique pour pouvoir mieux réguler mon effort et augmenter petit à petit les kilomètres.

Aujourd’hui, j’ai pris de l’assurance et je pars régulièrement pour des randonnées vélo à la journée, pour parcourir entre 40 et 60 km. Souvent, je rejoins la véloroute proche de mon domicile, mais j'aime aussi me balader à vélo sur les chemins de campagne. Je privilégie toutefois les chemins sécurisés avec le moins de voitures possibles et je me sens rassurée d’être accompagnée par un ou plusieurs amis, ne serait-ce que pour me donner un coup de main en cas de problème technique ! Et quel plaisir de pédaler ! Ce que j’aime avec la pratique du vélo tout chemin, c’est cette sensation de glisser sur la route. Sur les voies vertes, même les serpents ne nous entendent pas et cela me donne vraiment l’impression de faire partie de la nature !”

Conseils aux futurs randonneurs pour leurs voyages à vélo

Notre jeune randonneuse à vélo insiste sur deux points à transmettre à des seniors qui n’oseraient pas se lancer : y aller progressivement et bien se signaler !
“Je conseille de commencer par des trajets courts, pour voir comment on se comporte puis augmenter si ça passe bien. Au départ, on a souvent envie de faire plus que ce que l’on peut faire. Mais il faut veiller à évoluer de façon progressive, en fonction de son ressenti et de son envie. Et quand on arrive à réaliser ce qu’on souhaite, quel plaisir !”

La sécurité reste un élément primordial pour Eliane. Celle-ci nous explique : “J’ai été témoin d’un accident et cela m’a confortée dans l’idée qu’il faut rester prudent, signaler ses actions et s’équiper avec des équipements fluorescents (vêtements, gants, sac à dos…) pour être bien visible. Comme je n’ai pas trouvé de casque suffisamment voyant à mon goût, j’ai ajouté des bandes réfléchissantes sur le mien !”. Quelques astuces simples partagées par Eliane pour lui permettre de pratiquer la randonnée à vélo en toute simplicité et sécurité !

Nous espérons qu’à la lecture de ces informations et conseils, vous vous sentez maintenant prêts à enfourcher votre vtc pour vous balader sur les chemins de traverse !

Randonnée à vélo : il n'y a pas d'âge pour commencer

CAROLINE SEGONI

« Depuis mes premiers coups de pédale dans les forêts picardes jusqu’aux chemins de VTT de la Chaîne des Puys en passant par les voies vertes françaises, je suis devenue accro aux escapades seule, en famille, entre amis. Je me régale en parcourant les sentiers aménagés, en explorant le patrimoine bâti, culturel, artistique, culinaire... Une passion que je partage à travers mon association Graines De Baroudeurs et dans mon carnet de voyage Notre tour à 7 roues, relatant le tour de France réalisé avec mes enfants pendant 8 mois ».

ces conseils peuvent vous intéresser