Et vous, comment avez-vous appris à faire du vélo ? Avec vos parents ? Vos frères et soeurs ? En famille, avec des copains ? Il n’y a évidemment pas qu’une seule manière d’acquérir les automatismes du deux-roues. Et de nombreuses personnes peuvent intervenir auprès des plus petits et les guider dans la découverte de leur pratique.

les moyens d'apprendre à faire du vélo

1/ En famille

De façon assez classique, ce sont les parents qui apprennent généralement à leur enfant à faire du vélo. Un moment assez important, à l’instar des premiers pas, et de jolis souvenirs qu’il ne faut pas manquer d’immortaliser. Mais tous les parents ne se sentent pas forcément à l’aise dans le fait de transmettre les bons gestes. Un autre adulte peut devenir le référent en matière d’apprentissage. Et ce moment reste en règle générale dans les esprits comme un instant complice, mémorable, ponctué de fous rires !

 

Parfois, ce sont les frères et soeurs qui prennent le relais : et quoi de mieux qu’un aîné pour montrer au petit dernier ? D’autant plus que celui-ci voudra à tous les coups l’imiter. Et puis, de façon plus étendue, il y a la famille un peu plus éloignée, les oncles, tantes, cousins et cousines… A l’occasion d’une cousinade ou d’un mariage, les plus petits peuvent aussi expérimenter les joies du deux-roues !

2/ En prenant des cours dans une structure

De nombreuses structures proposent également d’apprendre aux plus petits les rudiments de la pratique. Les cours, individuels ou collectifs, sont souvent proposés à partir de 4 ans. En général, il ne faut pas plus de quatre à cinq séances à votre enfant pour qu’il acquiert les bons gestes. Mais chaque enfant a son propre rythme et tous apprendront différemment, passant les étapes une par une. Les cours collectifs présentent l’avantage de créer une émulation autour de la pratique : ensemble, les enfants s’observent et apprennent par mimétisme. Les cours individuels, pour leur part, permettent au petit d’être parfaitement encadré et de recevoir un enseignement plus personnalisé. Bien évidemment, le choix se fait en fonction des plannings des structures et du budget que vous souhaitez consacrer à cette activité. Pensez également aux stages : durant les vacances scolaires, ils permettront à votre enfant d’allier plaisir et apprentissage, et de rencontrer d’autres enfants !

3/ Entre enfants

Eh, oui ! Il n’est pas toujours nécessaire qu’un adulte intervienne dans le processus d’apprentissage : les enfants se comprennent très bien entre eux, s’imitent et se challengent ! Alors il est tout à fait possible qu’un enfant transmette à l’un de ses copains la manière de faire. Il n’utilisera sans doute pas les mêmes mots que vous, ni les mêmes gestes, mais son statut d’enfant suffira amplement à ce que les informations passent de manière fluide et efficace ! Et puis, la magie du mimétisme opère à tous les coups. En regardant les autres faire, c’est aussi comme cela que l’on apprend !

les moyens d'apprendre à faire du vélo

Et vous, vous souvenez-vous de la façon dont vous avez appris à faire du vélo ? Quel souvenir en gardez-vous ? Et votre enfant ? A-t-il appris de vous ? De certains de ses proches ? De ses copains ?

Racontez-nous !

signature-Pauline

Pauline

Chef de produit & maman

Vélo enfant 1-6 ans l B'TWIN

ENCORE UN PEU DE LECTURE ?