La pole dance, c'est pour tout le monde ?

Dans l'imaginaire collectif, mais aussi dans l'histoire de la discipline, la pole dance serait un sport privilégié pour les femmes. Pourtant, surprise ! La pole dance ne connaît pas de genre, et se veut au contraire très inclusive, à tous les niveaux.

La pole dance, c'est pour tout le monde ?

Globalement, il n'existe pas de sport destiné à un genre en particulier, et la de plus en plus de disciplines connaissent des adaptations et variantes vouées à les rendre accessibles aux personnes en situation de handicap. Le sport, y compris la pole dance, c'est pour tout le monde, on ne laisse pas bébé dans un coin (vous l'avez ?).

Déjà, la pole dance, qu’est-ce que c’est ?

Pour celles et ceux n’ayant jamais vraiment compris le principe de la pole dance, pas de panique, je vais tout vous expliquer ! Loin de ses origines -danse érotique exécutée par une femme autour d’une barre, dans des lieux réservés à ces messieurs-, la pole dance s’élève aujourd’hui au rang de discipline aussi artistique que sportive, et inclut des figures techniques réalisées au sol ou sur la barre sur une musique de votre choix.

La barre peut être statique, ou tourner sur elle-même pour accompagner votre mouvement. Oui oui, vous avez bien lu, pour éviter quelques brûlures sur la peau et gagner en inertie de rotation, fort utile dans la réalisation de certaines figures, la barre peut tourner de manière fluide.

La pole dance : pour les femmes... et les hommes ?

À la question "qui peut faire de la pole dance", la réponse est : tout le monde. "C'est une discipline qui ne connaît pas de genre", souligne Élodie, professeure de pole dance dans plusieurs écoles du nord de la France, dont le Luha's Pole Dance, depuis maintenant quatre ans.

Ainsi, sauf handicap spécifique (hémiplégie côté gauche ou droit, ou encore paralysie du haut du corps), chacun·e peut se hisser à la barre de pole dance, et se lancer dans la chorégraphie de son choix. Il existe même de plus en plus d'athlètes de la discipline qui pratiquent celle-ci en fauteuil. Le handisport s'empare de la pole dance, et c'est une excellente nouvelle !

Pole dance : est-ce que ce sport muscle ? (spoiler : oui)

À toutes les personnes qui lancent "mais c'est du strip-tease, en fait", ou rient quand je mentionne le caractère sportif de cette discipline, je réponds qu'elles n'ont qu'à tenter leur chance sur la barre, qu'on se marre un bon coup ensemble.

La pole dance connaît différents niveaux, certes, mais on est facilement pris par la pole fever, et l'envie d'aller toujours plus haut, et de franchir les figures nous envahit rapidement. C'est parce que la pole dance, comme n'importe quel autre sport, libère des hormones du plaisir et du bonheur - aka les endorphines - à mesure qu'elle gonfle nos muscles et notre confiance en nous. C'est pas merveilleux, tout ça ?

Oui, la pole dance permet de se muscler et se tonifier, car la plupart des mouvements sollicitent une grande partie du corps pour tenir sur la barre tout en exécutant les figures visées : le dos et les bras pour élever votre corps sur la barre, les grands fessiers, les cuisses, les mollets et les chevilles pour pousser votre corps et vous lancer dans de nombreuses figures, les abdominaux pour assurer un gainage constant de votre tronc. Bien entendu, tout dépend de votre enchaînement et de votre travail sur le long terme. Elodie le précise d’ailleurs : “Il faut prendre l’habitude de travailler ses deux côtés à chaque séance, pour gagner en force et en souplesse de manière uniforme”.

Au-delà du corps, c'est également la confiance en soi qui se muscle au travers de cette pratique !

La pole dance, c'est pour tout le monde ?

Bienfaits de la pole dance : pourquoi se lancer ?

"Pour se sentir bien, se sentir libre", précise Élodie, et évoluer dans une discipline aussi sportive qu'artistique, tout simplement ! "La pole dance tire son histoire de l'émancipation des femmes et minorités de genre", poursuit l'experte. Un joli socle d'inclusivité solide, permettant à tout un chacun de s'adonner à la pratique. Eh oui, si la discipline a en effet été créée pour plaire au regard masculin, son existence aujourd'hui vise à offrir à ses adeptes une activité sportive libérée de toute injonction genrée. Les femmes et minorités de genre y évoluent pour elles-mêmes, et les hommes qu'on y retrouve s'affranchissent aisément des clichés genrés persistants.

À la suite d'un traumatisme ou d'un burn-out, la pole dance peut même revêtir des vertus thérapeutiques. Pour Élodie, cela a été en effet le cas. "Après mon burn-out, j'ai découvert la pole dance à l'occasion d'une initiation, lors d'un enterrement de vie de jeune fille", explique l'experte, "je suis tombée amoureuse de la pratique, et aujourd'hui, j'en ai fait mon métier".

Si vous vous demandez comment la pole dance peut vous aider à surmonter des difficultés face à un traumatisme ou, comme Élodie, un burn-out, il suffit de vous pencher sur les bienfaits de la pratique. Ça tombe bien, on a aussi écrit sur le sujet !

La pole dance, c'est pour tout le monde ?

Barre et podium de pole dance : ça tient comment exactement ?

Tout dépend de votre choix de barre, et de l'endroit où vous souhaitez l'installer. Il faut savoir que la plupart des salles de pole dance possèdent le même type de barres : celles en pression entre le sol et le plafond. Un petit socle au sol, et un grand dôme au plafond feront tenir la barre en pression après quelques réglages.

Si vous ne possédez pas de plafond pouvant accueillir une barre en pression, il vous reste l'option du podium de pole dance.

Sur la barre, quel est le poids maximum supporté ?

Si vous pensez que les barres sont fragiles, sachez que celles-ci, sur podium ou en pression, peuvent en moyenne supporter 150 kilos maximum. Il n'est d'ailleurs pas rare d'assister à des représentations en duo, incluant ainsi deux pole dancers sur une même barre.

Qui plus est, le poids ne fait pas l'athlète, et de nombreux.ses pole dancers se lancent dans la pratique en faisant fi de toute grossophobie. On entre dans une salle de pole dance pour réussir à apprécier les pleines capacités de son corps, non pour se comparer aux autres danseur.euses.

La pole dance, c'est pour tout le monde ?

Quelle tenue pour un cours de pole dance ?

S'il est préférable de se présenter en culotte et brassière adaptées, afin de tenir efficacement sur la barre à l’aide de votre peau, vous pouvez opter pour une combinaison au textile adhésif. Cette option peut être particulièrement utile si vous avez la peau sensible ou réactive, ou si vous ne souhaitez tout simplement pas vous trouver en petite tenue pour votre cours. Vous pouvez également vous munir de genouillères pour le travail en floor work.

Pour les hommes, un simple short suffira, ainsi que des genouillères si vous souhaitez vous adonner au floor work.

Comment bien débuter en pole dance ?

En vous faisant plaisir avant toute chose, et en choisissant le format qui vous convient le mieux : cours collectifs ou particuliers, selon vos besoins. Le reste, en matière de musique et d'enchainements, cela ne tient qu'à vous, et à votre entrainement !

Vous voilà bien équipé·e et renseigné·e, prêt·e à vous lancer dans la formidable aventure qu’est la pole dance (comment ça, je suis pas objective ?). Promis, c’est un monde merveilleux qui s’offre à vous, ainsi qu’à votre estime personnelle !

La pole dance, c'est pour tout le monde ?

Val leroy

Journaliste - rédactrice web

Journaliste société, passionnée de réseaux sociaux (la Twitter fever, tu connais) et de sport. À mes heures perdues, on me retrouve sur une barre de pole dance ou sous la barre de hip thrust, ça dépend des jours.