FOOTBALL FÉMININ : Comment s'intégrer à un collectif ?

Vous avez envie de découvrir comment devenir une coéquipière modèle, de celles qui donnent l'exemple et qui donnent envie aux autres de se surpasser pour elles ? Bougez pas j'ai ce qu'il vous faut...

Football : s'intégrer dans un collectif
Football : s'intégrer dans un collectif

soyez toujours prêtE à vous donner à fond sur le terrain de foot pour vous intégrer

Tout d’abord, quand on rentre sur un terrain de foot, c’est pour prendre du plaisir, partager un bon moment entre amies et donner le maximum pour (si possible) gagner. Qu’importe si vous commencez ou non le match, votre heure viendra ! Il vous faudra être prête pour atteindre ces objectifs.

Pour cela, votre comportement doit être irréprochable tout au long de la saison : ponctualité, écoute et respect des consignes du coach, échauffement, engagement, fair-play, et surtout ne pas vous en prendre à votre coéquipière si elle perd le ballon, ne pas vous arrêter, râler si vous avez perdu le ballon mais plutôt essayer de le récupérer. Rien n’est laissé au hasard si vous voulez avoir votre rôle dans l’équipe.Qui n’a jamais raté une passe dans sa carrière ? Pas moi…Si vous n’avez pas la tête à jouer un bon match de foot, un conseil : restez à la maison !

Football : s'intégrer dans un collectif

S'intégrer dans un collectif au football c'est aussi Accepter de ne pas jouer tous les matchs ou de jouer à un autre poste

Et oui, l’entraîneur doit faire des choix, et composer la meilleure équipe pour gagner dimanche. Si vous ne jouez pas, à vous de lui montrer à l’entraînement et aux matches (même si vous ne jouez que quelques minutes) que vous mérites votre place dans le 11 titulaire ! Vous restez vous-même et vous êtes exemplaire sur et en dehors du terrain, dans votre mentalité et votre comportement.

Aussi, cela ne doit pas être source de tension entre les joueuses, vous ne pouvez pas en vouloir à vos coéquipières qui ont le même objectif que vous, jouer le match. La polyvalence peut être un avantage mais aussi un inconvénient, vous êtes souvent sur le terrain mais jamais à votre poste favori... Pas grave, vous profitez et vous mettez au service de l’équipe, la star ce n’est pas vous ! Vous êtes fiable et rigoureuse, l’entraîneur et vos coéquipières savent qu’elles peuvent compter sur vous.

Football : s'intégrer dans un collectif

Respectez vos coéquipiÈrEs et vos adversaires, fédèrez autour de vous

A l’entraînement vous travaillez, vous cherchez à progresser et donc vous respectez vos coéquipières tout comme vous respecterez vos adversaires. On ne chambre pas (paroles, gestes techniques), cela ne sert à rien de (vous faire) « péter »  une jambe à l’entraînement pour récupérer une place dans l’équipe.Bien entendu vous êtes une joueuse loyale et cela ne vous avait pas traversé l’esprit…

Une bonne coéquipière observe, écoute pour rassembler l’équipe. Elle ne laisse jamais une joueuse dans la difficulté. Vous êtes ce lien entre 100% des joueuses de l’équipe. Peu importe votre place, vous avez toujours le bon mot pour remobiliser, encourager vos coéquipières ! La notion de collectif est très importante.Evidemment, vous serez aussi celle qui mettra la bonne ambiance dans le bus ou dans le vestiaire car vous connaissez et vous intéressez à toutes les joueuses !

Une bonne coéquipière, ce n’est pas forcément la meilleure joueuse de l’équipe ou la capitaine, chacune peut être une bonne coéquipière pour différentes raisons.

N’hésitez pas à partager vos expériences avec les joueuses de votre équipe, en particulier les plus jeunes qui auront besoin d’être guidées par les plus anciennes (même si elles n’osent pas vraiment le demander…).

CES CONSEILS PEUVENT AUSSI vous INTÉRESSER :