Football: 3 phases de jeu à travailler seul ou à deux pour être au top à la reprise !

Vous aussi vous êtes en manque de foot, en manque de compétition et vous craignez d’avoir perdu “votre football” à la reprise ?

Football: 3 phases de jeu à travailler seul ou à deux pour être au top à la reprise !

Vous aussi vous êtes en manque de foot, en manque de compétition et vous craignez d’avoir perdu “votre football” à la reprise ? Il est possible de s’entretenir physiquement pendant la coupure, mais travailler l’aspect football est beaucoup plus difficile seul ou en groupe très restreint… mais pas impossible.

Coup-franc-football

#1 Les coups francs : une arme redoutable au football

Le coup franc est une véritable arme dans le football moderne. L’équipe championne du monde en titre peut en témoigner !

Avoir un joueur qui maîtrise l’art des coups de pieds arrêtés dans son équipe constitue un avantage non négligeable. Non seulement il peut marquer directement mais aussi être une source de danger permanent sur les coups-francs indirect ou les corners par exemple.

Vous avez envie de devenir ce joueur clé ? Alors profitez de la période pour vous entraîner un maximum. Vous n'avez pas besoin d’être accompagné, un ballon et un but feront l’affaire. Le fait de travailler cet exercice un maximum hors compétition vous permettra d’être performant à la reprise et de vous faire remarquer par le coach dès les entraînements d’avant saison.

Jeu-long

#2 Le jeu long : un indispensable pour tous les postes au football

Vous pouvez aussi profiter de la période pour travailler votre jeu long. Que vous soyez défenseur, milieu ou attaquant, il très important de maîtriser cet aspect du jeu.

Pour vous entraîner, vous pouvez simplement réaliser des transversales avec un ou une ami(e) en étant statique et/ou en réalisant des courses vers l’avant et tenter de servir votre partenaire dans la course. Par la même occasion, vous travaillerez vos contrôles de balle, ce qui est une bonne chose car “mauvais contrôle, ballon perdu !”.

Vous pouvez aussi réaliser des jeux de précision à longue distance, en utilisant un petit but gonflable ou des plots par exemple. Vous vous placerez à 20, 30 ou 40 mètres du but ou de tout autre objet qui vous servira de cible, et vous tenterez de l’atteindre le plus souvent possible. Pour pimenter le jeu, faites-le sous forme de concours avec un ou une autre joueur(euse).

Un-contre-un-football

#3 Les un contre un : une pratique aux multiples bienfaits à ajouter dans vos entrainements de foot

Jouer des parties à un contre un permet de travailler le cardio, la technique et forcément les duels aussi bien en position défensive qu’offensive.

Bien souvent, au bout de quelques minutes le souffle vient à nous manquer et la lucidité commence à nous quitter. C’est pourquoi pratiquer ce genre “d’exercices” régulièrement vous permettra d’améliorer de nombreux aspects de votre jeu.

Pour rendre le un contre un plus fun, je vous conseille de délimiter un terrain et de mettre des buts pour pouvoir compter les points. Compter les petits ponts c’est bien, mais savoir qui a gagné à la fin c’est pas mal non plus !

Freestyle-foot

#Bonus : le jonglage pour travailler le contrôle du ballon

Enfin, vous pouvez aussi travailler les jongles. Cet exercice paraît anodin, mais il permet vraiment d’améliorer le contrôle du ballon. Pied droit, pied gauche, de la tête, des genoux… être un bon jongleur témoigne d’une certaine maîtrise. Bien sûr tous les freestyleurs ne sont pas de grands footballeurs, mais cela peut aider et puis c’est une pratique assez prenante qui permet de s’amuser tout en travaillant.

Ces conseils peuvent aussi vous intéresser :