logo_decathlon

APPRENDRE À FAIRE DU VÉLO QUAND ON EST ADULTE

Apprendre à faire du vélo lorsqu’on est adulte n’est pas si facile… L’appréhension, la peur et la honte de n’avoir jamais appris peuvent freiner les adultes. Surmontez ces obstacles et lancez-vous : on peut apprendre à faire du vélo à tout âge ! Et ne vous découragez pas, l’apprentissage du vélo peut prendre plusieurs semaines…

Les indispensables : un vélo adapté et un casque

Pour apprendre le vélo, la première étape est de vous procurer un vélo : VTC, vélo de ville, vélo pliable, vélo tout terrain ou vélo de route. Découvrez comment bien choisir son vélo parmi toutes les gammes de vélos et optez pour un vélo adapté à vos envies et à la pratique que vous envisagez.

N’oubliez pas d’acheter un casque vélo. Le casque est un élément essentiel de protection, aussi bien pour les débutants que pour les sportifs réguliers. Veillez à bien choisir une taille adaptée à votre tour de tête, car pour être vraiment efficace, il doit épouser parfaitement votre crâne.

Familiarisez-vous avec votre vélo dans un endroit calme

Avant de vous lancer, prenez le temps de vous familiariser avec votre nouvelle monture. Marchez à côté de votre vélo sur quelques mètres pour tester ses réactions : tournez, freinez, etc. Cette étape vous permet de connaître la réactivité de votre monture et de prendre confiance en elle.

Pour vous exercer, choisissez un endroit tranquille et une plage horaire calme, sans trafic automobile ou piéton. Le mieux est d’avoir à disposition un lieu plat et ainsi qu’une route légèrement en pente. Faites-vous accompagner par un proche pour vous guider et vous aider dans votre apprentissage.

Réglez correctement la selle de votre vélo pour apprendre en toute confiance : la selle ne doit être ni trop haute, ni trop basse. Vos pieds doivent être bien à plat sur le sol et vos jambes légèrement fléchies.

L'équilibre

Pour ce premier exercice qui consiste à trouver l’équilibre sur deux roues, vous avez trois options.

À vous de choisir selon votre commodité :

1 - vous asseoir sur le vélo et pousser avec les pieds pour vous déplacer sur sol plat

2 - vous placer en haut d’une pente à faible dénivelé et vous laisser descendre en écartant les pieds du vélo

3 - vous faire pousser par votre accompagnant tout en gardant vos pieds à l’extérieur

Le but de cet exercice est de trouver le point d’équilibre. Aidez-vous de vos pieds pour tâtonner, vous pousser, aller de droite à gauche.

Vous devez ensuite pouvoir rouler sans poser vos pieds à la fin de cet exercice. Attention, il est possible que plusieurs séances soient nécessaires pour que preniez confiance en vous ! Vous devez comprendre que c’est la vitesse qui vous donne l’équilibre.

Très important, portez toujours votre regard au loin devant vous pour garder votre équilibre !

Le freinage

Freiner se fait avec les deux leviers de freins et les deux mains. Gardez en tête que le levier gauche actionne le frein avant tandis que le levier droit commande le frein arrière.

Attention, évitez de freiner brusquement ou en tournant, surtout avec le frein avant. La roue avant pourrait déraper et vous pourriez chuter.

Pratiquez alors des exercices de freinage suite à votre apprentissage de l’équilibre. Utilisez vos freins plutôt que vos pieds pour vous arrêter. Vous travaillez ainsi l’équilibre et le freinage en même temps.

Ces exercices sont principalement destinés à vous faire prendre en main votre système de freinage pour vous arrêter.

Le pédalage

Ça y est, vous gardez votre équilibre et vous savez vous arrêter sans difficulté ? Il est temps de passer au pédalage !

Comme pour les exercices d’équilibre, faites-vous pousser ou descendez une pente douce et mettez les pieds sur les pédales sans commencer à pédaler. Arrêtez-vous après avoir parcouru une petite distance. Renouvelez l’opération jusqu’à être à l’aise les pieds sur les pédales.

Pour vous arrêter, le plus simple lorsque vous apprenez est de freiner doucement pour ralentir, puis de sortir un pied et de vous pencher sur un côté à basse vitesse.

Vous êtes maintenant prêts pour vos premiers tours de pédales ! Toujours sur une pente douce ou en vous faisant pousser par votre accompagnant, prenez un peu de vitesse puis positionnez les pieds sur les pédales et commencez à donner quelques tours de pédales.

Attention en pente légère, vous risquez de prendre rapidement de la vitesse. Faites quelques mètres puis freinez et recommencez jusqu’à être à l’aise en pédalant.

Demandez à votre accompagnant de choisir une vitesse adaptée si votre vélo dispose de vitesses.

Le démarrage

Commencez par démarrer en poussant : positionnez un pied sur la pédale se trouvant en position basse et mettez-vous debout, vers l’avant du vélo et proche du guidon. À partir de cette position, poussez avec l’autre pied resté au sol pour atteindre une vitesse conséquente puis asseyez-vous et commencez à pédaler.

Un petit peu plus difficile, apprenez à démarrer sans vous pousser avec votre pied. Sur un terrain plat ou légèrement en pente, freinez avec vos deux freins. Positionnez la pédale avant au-dessus du niveau de l’axe de pédalier pour avoir de la force dans votre premier tour de pédale.

Vous devez alors combiner trois gestes : lâcher les freins, appuyer sur la pédale avant et positionner votre pied arrière sur la pédale pour entamer le pédalage. Le monde du vélo vous ouvre dorénavant ses portes !

Les vélo-écoles

Les vélo-écoles, ce n'est pas uniquement réservé aux enfants ! Pour se perfectionner ou tout simplement apprendre à faire du vélo, ces écoles permettent également aux adultes de se (re)mettre en selle !

Parce que le nombre de français ne sachant pas faire du vélo ou n'étant pas à l'aise sur une bicyclette en ville est plus nombreux qu'on pourrait ne le croire, il existe de multiples associations en France qui proposent à ces cyclistes débutants les services de bénévoles plus expérimentés chargés de les former et de les accompagner.

Les vélo-écoles les plus répandues font partie de la Fédération française des Usagers de la Bicyclette (FUB), forte d'un réseau de 180 associations locales. Celle-ci agit pour promouvoir l’usage du vélo comme moyen de déplacement au quotidien par la mise en réseau des associations locales, la concertation avec les pouvoirs publics, et des campagnes de communication grand public.

Bien sûr, les vélo-écoles FUB ne sont pas les seules en France. Les associations militant pour le vélo dans les grandes villes françaises proposent bien souvent ce service. 

À vous de jouer !

Vous avez maintenant appris la base du vélo ! Félicitations ! Mais vous n’êtes pas encore prêt pour circuler en ville à vélo ou sur une route avec du trafic… Utilisez les parcs ou une route tranquille pour vous exercer patiemment et prendre confiance au fil des kilomètres.

Pour parfaire votre apprentissage du vélo, vous devez pratiquer quelques exercices : passage des vitesses, équilibre à basse vitesse, freinage avec précision, maîtrise des manœuvres et des trajectoires à vélo…

ENCORE UN PEU DE LECTURE ?

Conseil
Vous circulez fréquemment à vélo pour vos trajets en ville et avez tout l’équipement nécessaire à votre confort. Mais avez-vous pensé à votre sécurité ? Si le casque n’est pas obligatoire pour les adultes, il est vivement recommandé afin de rouler en toute tranquillité.
Conseil
bien mettre son casque velo
En ville ou à la campagne, de jour comme de nuit, le plaisir de rouler à vélo est aussi affaire de sécurité. Que les yeux et les phares se braquent sur vous: ne passez jamais inaperçu·e !
Conseil
casque-velo-bol
Si depuis quelques années vous pouvez vous passer des coudières, le casque de vélo est un accessoire indispensable pour tout cycliste, de 9 mois à 99 ans ! Bien sûr, il limite les chocs en cas de chute et d’accident, mais il contribue également à vous rendre plus visible sur la route. Comment choisir votre casque pour pratiquer le vélo en toute sécurité ?

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire.

Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE