Comment aider un proche à se mettre au sport ?

Si pour vous “sport” rime avec “habitude'' et “plaisir”, pour les gens qui partagent votre vie ça peut rimer avec “demain” et “douleurs”. Et si on pouvait aider ses proches à débuter une activité physique ? 

Comment aider un proche à se mettre au sport ?

“Je sais qu’il faudrait que je m’y mette mais franchement... Je n’ai pas le temps, et puis tu sais, j’ai un peu mal au dos depuis quelque temps, il vaut mieux que reste tranquille…”. Peut être avez vous déjà eu cette conversation avec un proche. D’ailleurs, ça vous tord le ventre de les voir en petite forme, une douleur par-ci, le moral par-là. Le sport vous apporte du bien-être et vous voudriez le partager avec les gens que vous aimez.... Je sais. Pas toujours simple d’embrigader vos parents, votre conjoint•e ou encore votre ami•e de toujours, dans ce mood entremêlé d’effort et de plaisir. Découvrez 6 conseils pour aider votre famille et vos ami•es à se mettre au sport sans qu’ils ou elles ne vous détestent.

Conseil n°1 : Il ne s’agit pas de rouler des mécaniques

Avec toute votre humilité, (je compte sur vous !) racontez concrètement ce que vous apporte le sport. Alors même si vos exploits peuvent être inspirants, sachez qu’ils peuvent aussi avoir l’effet inverse. Vos progrès en nombre de kilomètres parcourus, le temps, la vitesse, tout ça etc. Cela peut être très impressionnant et refroidir la personne en face de vous. Parlez plutôt de vos sensations de bien-être. De cette mobilité au quotidien que vous retrouvez avec le sport, de votre respiration qui devient plus facile, que vous faites des rencontres sympathiques, que vous vous sentez plus solide, plus fort•e, et que les douleurs de dos ont disparu etc.
Bref, parlez des bénéfices tangibles et accessibles, soyez au plus proche de ce que peut ressentir la personne qui n’ose pas se lancer dans l’activité physique. C’est un premier pas vers la découverte que le bien-être est accessible avec le sport et que finalement… pourquoi pas pour il ou elle aussi ?

Conseil n°2 : Trouver l’activité qui donne envie d’avoir envie

La nature de l’activité physique choisie joue un rôle majeur dans le fait de se mettre au sport. Par exemple, même si pour vous la course, c’est votre “dada”, pour d’autres c’est peut-être “courir après du vide”. Alors, proposez une activité qui procure du plaisir rien que d’en discuter ! Et ça peut être la course, mon exemple ne doit pas l’éliminer de la liste des potentielles activités physiques. Et en plus du plaisir, Il est important que l’activité choisie soit adaptée aux éventuels problèmes de santé (cardiaques, respiratoires) ou difficultés physiques (musculaires, articulaires). Le médecin est d’ailleurs l’une des meilleures personnes pour orienter le choix des activités possibles à pratiquer pour votre proche.

Comment aider un proche à se mettre au sport ?

Conseil n°3 : THE rendez-vous, qu’il pleuve, qu’il vente, qu’il neige

Une fois que l’envie est là et que l’activité est définie, fixez un moment sportif avec la personne que vous cherchez à motiver. Devenez CE rendez-vous sportif (attention aux chevilles quand même). De préférence retrouvez-vous toujours le même jour et toujours à la même heure, rien de tel qu’une bonne vieille habitude pour perdurer dans le temps ! Au début ce sera nouveau, vous serez enthousiaste à l’idée de vous retrouver, vous aurez des choses à vous raconter, ou pas.
Et puis, il y aura le premier obstacle (musique dramatique) : “Il fait noir”. A ça, vous répondrez sans hésitez : “Ce n’est pas grave, on s’adapte, on a qu’à faire une séance à l’intérieur ! ”. Et puis la pluie : "T'inquiète, on s’équipe et en plus les gouttes c’est bon pour la peau !”. Et puis le tant attendu “Il fait trop froid” : “Pas de panique, une bonne séance d’étirements à la maison et le tour est joué !”.

Des excuses, il en existe tellement, méfiez-vous on aurait tendance à plonger...Bon, après, je vous accorde que des coups de mou existent. Eh bien, gardez ce rendez-vous quand même. Le même jour à la même heure. Testez autre chose, comme par exemple un moment de relaxation ou d’échange. On a bien le droit à une pause parfois.

Sachez en tout cas, qu’il faudra au minimum 3 semaines pour établir que vos rendez-vous sont devenus une habitude. Objectif : maintenir ce rendez-vous au minimum 3 mois !

Podcast conseil de sportif : Motivation et sport

Comment se motiver à faire du sport ?

Vous manquez de motivation ? Enfilez une tenue confortable, vos écouteurs, voici un podcast qui donne le sourire avec des astuces pour aider à se lancer dans l'activité physique. Balayer les freins, se déculpabiliser, vous dire que pour nous aussi ce n'est pas facile, mais en s'accordant un peu de temps, et en se faisant plaisir, on peut y arriver !

Conseil n°4 : Vous n’êtes pas coach mais votre deuxième prénom c’est “Bienveillance”

Comment accompagner de manière verbale et sportive un proche ?
En fonction de son âge, de ses ressentis, de la confiance que la personne se porte, votre discours devra s’adapter. Une chose est certaine, vous devrez toujours mettre l’accent sur le positif. Et ça commence par le langage, “Garde le rythme” plutôt que “Ne t’arrête pas”, “On s’accroche” plutôt que “On ne lâche rien”.

Quelle intonation et posture avoir pour motiver un proche ? Il existe des personnes qui ont besoin d’être bousculées pour se dépasser, d’autres qui réagissent davantage au calme et à la sérénité. Vous saurez vous adapter au tempérament de votre proche par expérience et surtout grâce à la communication entre vous : “De quoi as tu besoin ?” “Préfères-tu que je te booste en montant la voix ?” “Tu préfères que je cours devant ou à côté ?”etc.

Mais qu’importe la personnalité de votre proche, vous devrez commencer petit en terme de niveau. Fiez-vous à ce qu’il ou elle ressent pendant la pratique de l’activité physique. Pour l’intensité, procédez par étape. Ça évite d’écœurer et réduit le risque de blessures. Mettez l’accent sur les progrès et les sensations après la pratique… les endorphiiiines.

Conseil n°5 : Vous n’êtes pas coach et votre deuxième prénom c’est “Impatience”

Parfois, il vaut mieux diriger ses proches vers une personne ayant les compétences professionnelles pour les accompagner sportivement. Avec votre pratique sportive, vous vous êtes confectionné•e un réseau et vous pouvez l’utiliser. Une kinésithérapeute, un podologue, une ostéopathe etc.
Interrogez ce formidable réseau et demandez-leur s’ils connaissent un ou une coach sportif capable d’accompagner votre proche pour commencer le sport. Et, histoire de le rassurer et de rendre le moment plus convivial, pourquoi ne pas faire les premières séances de sport avec lui ou elle ? Transformez ce moment synonyme d’effort et d'échec par un moment drôle, de partage et de progrès ;) !

Comment aider un proche à se mettre au sport ?

Decathlon coach : comment se mettre au sport chez soi ?

Si vous voulez simplement partager un moment sportif ensemble mais que ne savez pas quoi faire comme exercices, laissez-vous guider par les programmes débutants de Decathlon Coach. Des séances et des programmes prêts à l’emploi !

Comment aider un proche à se mettre au sport ?

Conseil n°6: Ensemble vers un événement commun

Participer à un même événement sportif avec des niveaux de pratique différents peut être stimulant. Ça définit un objectif dans le temps, ça évite la procrastination et donne un sens à l’activité physique choisie.

Choisissez une cause qui vous tient à cœur l’un et l’autre. Ou peut être que c’est le lieu de l’événement qui vous fera vibrer ou simplement l’exploit que vous réaliserez ensemble. Ce sont souvent des expériences qui marquent, peu importe leur grandeur ou leur célébrité. L’importance de l'événement c’est l’intention que vous lui portez. Vivez des moments d’émotion et de sport ensemble et, qui sait ? Peut être que cela donnera naissance à une habitude sportive voire même au plaisir de faire du sport...

Comment aider un proche à se mettre au sport ?

Témoignage d'émilie, son objectif :  mettre au sport sa maman à plus de 50 ans

"Mon défi personnel : motiver ma maman à se mettre au sport... à près de 60 ans. Pour une sportive aguerrie comme je le suis, ça me paraît fou qu’on puisse s’en passer. Ça a tellement de vertus dans mon quotidien ! Et pourtant, ma maman avait 1000 excuses valables pour ne pas se laisser tenter : “trop compliqué avec mes horaires de travail variables”, “je suis toute seule”, “du sport… lequel ??”, “oui mais c’est facile pour toi”...
Je lui ai expliqué plein de fois tout ce que ça m’apportait mais rien n’y faisait, trop abstrait sans doute. Jusqu’au jour où j’en ai parlé devant sa soeur, ma tante donc, non sportive elle aussi. Et elles se sont lancées un défi : s’y mettre toutes les deux. C’était parti ! Depuis, elles ont leur cours de gym une fois par semaine (oui, oui, toutes les semaines). Je lui demande souvent comment elle se sent, si elle constate des progrès. Et elle ne tarit pas d’éloges sur la pratique sportive, à qui veut l’entendre :). C’est beaucoup mieux le souffle après les escaliers, non ?"

 C’était parti ! Depuis, elles ont leur cours de gym une fois par semaine (oui, oui, toutes les semaines).

Comment aider un proche à se mettre au sport ?

Dossier : faire du sport en famille

Faire du sport en famille, en couple, entre copains, c'est presque toujours de bons moments. Oui, car à part la fois où on s’est pris une drache en pleine sortie vélo (et encore, avec le recul, on a un sourire teinté de fierté), c’est à chaque fois au moins de bons moments, sinon de vrais beaux souvenirs.

Comment aider un proche à se mettre au sport ?

Rendez-vous dehors ?

Envie d'un grand bol d'air ? Que vous viviez en ville, à la montagne, à la campagne ou à la mer, Decathlon Outdoor vous propose des milliers de sorties nature à deux pas et des millions de minutes à vivre dehors, à pied ou à vélo. Avec ou sans guide, seul.e, entre amis ou en famille, ne soyez plus jamais en panne d’inspi !


Vouloir partager son bien-être avec les gens qu’on aime à travers le sport est une belle mission. Entourez-vous des professionnels de santé pour une pratique sportive toujours raisonnée et en toute sécurité. Après ça, place aux petites victoires et surtout, en route vers l’autoroute de la santé et du plaisir.

Comment aider un proche à se mettre au sport ?

Céciliane

rédactrice conseils

Coach sportif personnalisé et grande adepte des activités artistiques. Toujours présente pour supporter et admirer les grands événements sportifs !

ces articles peuvent aussi vous intéresser