10 choses que vous ignoriez sur la CAN

Initialement programmée en 2021 mais reportée en raison de la pandémie, la 33ème et prochaine Coupe d’Afrique des Nations se déroulera finalement en janvier 2022, au Cameroun

Crédit image : IconSport

Le pays hôte accueillera la prestigieuse compétition de football la Coupe d'Afrique des Nations du pour la 2ème fois seulement de son histoire après 50 années d’une attente populaire fiévreuse (le Cameroun avait organisé la CAN 1972). 

Du 15 janvier au 28 février 2022, c’est donc tout un continent qui aura les yeux braqués sur une édition qui promet d’être particulièrement relevée.

Autant dire que l’Algérie, détentrice du titre, aura fort à faire pour défendre son bien ! À l’issue des matchs éliminatoires, 24 sélections de la Confédération Africaine de Football (la CAF) rêveront de brandir le trophée des vainqueurs d’une épreuve prenant une place de plus en plus importante dans le concert des nations du football.

Mais avant de nous plonger dans l’édition à venir, nous vous proposons de revisiter quelques pans de l’histoire de la compétition au travers de quelques chiffres et records :

1/ Coupe d’Afrique des Nations : Beaucoup de finales pour le Ghana, mais…

Troisième nation la plus titrée avec 4 sacres, derrière l’Égypte (7) et le Cameroun (5), le Ghana détient par ailleurs un triste record. Celui du plus grand nombre d’échecs en finale de la compétition, avec 5 défaites dans la toute dernière ligne droite…

2/ Coupe d’Afrique des Nations : Incontournable Égypte

Recordman du nombre de sacres dans l’épreuve (5), l’Égypte est aussi le pays ayant participé le plus grand nombre de fois à la compétition (à 25 reprises). La Côte d’Ivoire n’est pas loin derrière avec 24 participations, devant le Ghana (23).

3/ Coupe d’Afrique des Nations : Des filets qui tremblent à… 9 reprises

Le plus grand nombre de buts marqués lors d’une seule et même rencontre date de 1963. C’était à l’occasion de l’affiche opposant l’Égypte au Nigéria (6-3).

4/ Coupe d’Afrique des Nations : Les coaches français force 4 !

Les techniciens français occupent une place de choix dans l’histoire de la compétition puisque 4 d’entre eux ont remporté l’épreuve (pour 5 titres) : Claude Le Roy en 1988 avec le Cameroun, Pierre Lechantre toujours avec le Cameroun en 2000, Roger Lemerre avec la Tunisie en 2004, et enfin Hervé Renard à deux reprises, en 2012 avec la Zambie et 2015 avec la Côte d’Ivoire.

5/ Coupe d’Afrique des Nations : Des pénos qui n’en finissent pas

Il aura fallu 23 tirs au but pour départager la Côte d’Ivoire et le Cameroun en 2006 ! Les partenaires de Didier Drogba finissant par l’emporter 12-11 après que les deux équipes se sont séparés sur un score de parité à la fin du temps réglementaire (1-1).

6/ Coupe d’Afrique des Nations : Plus de 3 buts par match en 2008 !

La CAN 2008 se déroulant au Ghana s’est montrée la plus prolixe de toute l’histoire de la compétition. Les buteurs s’en sont donnée à cœur joie puisque 99 réalisations furent comptabilisées lors de cette édition pour une moyenne de 3.09 buts par match !

7/ Coupe d’Afrique des Nations : Eto’o et un record qui va faire date

Avec 18 réalisations à son actif, le camerounais Samuel Eto’o, détient le record de nombres de buts inscrits par un même joueur lors de la compétition. Parmi les noms les plus connus, on notera l’Ivoirien Didier Drogba (11 buts) ou bien encore Abedi Pelé (6 buts avec le Ghana), ainsi que l’autre légende camerounaise, Roger Milla, avec 6 buts également

8/ Coupe d’Afrique des Nations : Quand Mulamba portait son équipe a lui tout seul

Lors de la CAN 1974 en Égypte, Pierre Ndaye Mulamba inscrivit un quadruplé en finale contre la Zambie (4-1). Lors de cette édition, le Zaïrois (devenu depuis la République Démocratique du Congo) comptabilisa 9 buts, soit la totalité des buts de sa formation !

9/ Coupe d’Afrique des Nations : Song, l’inoxydable

Le Camerounais et ancien messin Rigobert Song est le joueur ayant disputé le plus grand nombre de matchs dans la compétition (36 en 8 éditions).

10/ Coupe d’Afrique des Nations : En 2013, un staff très « frenchie » chez les Elephants

A l’occasion de l’édition 2013, la Côte d’Ivoire a présenté sans doute le staff le plus « cocorico » de l’histoire de la compétition. En effet, outre l’entraîneur, Sabri Lamouchi, le staff était composé de trois autres Français : Jean-Marc Kuentz (adjoint), Jean-Paul Ancian (préparateur physique) et Olivier Pédemas (entraîneur des gardiens).