En mer, il est primordial d’avoir du bon sens. Quelques règles de sécurité sont donc à préconiser :

- Toujours être accompagné.
- Rester vigilant avec la météo.
- Prévoir un point d’entrée et plusieurs sorties.
- Connaître ses limites physiques
- Etre attentif à l'activité nautique

Avant votre départ, signalez à un proche le parcours que vous avez prévu, n'oubliez pas de le prévenir une fois votre sortie terminée...

Les règles de sécurité en snorkeling, randonnée palmée

LES ASTUCES DECATHLON POUR UNE PRATIQUE SEREINE 

Exercer une activité sportive en pleine nature est souvent magnifique mais sous-entend l’apparition de plusieurs facteurs pouvant nuire à votre plaisir...~Passons aux détails ces différents facteurs.

LUTTER CONTRE LE FROID

Votre organisme se refroidit plus rapidement dans l’eau que sur terre. 
Face à ce constat, il est primordial de réduire la durée de votre sortie en mer et d’avoir sur soi un apport de chaleur en néoprène comme par exemple un top ou une combinaison. Celle-ci devra être adaptée à votre taille mais également à la température de l’eau.
Frémissement ? Lèvres bleues ? Des indications montrant qu’il faut sortir de l’eau, surtout pour les enfants qui sont souvent moins sensibles au froid !

Misez sur une protection thermique pour lutter contre le froid en snorkeling !

EMPÊCHER L’HYDROCUTION

Au moment de rentrer dans l’eau, allez y progressivement surtout après une trop grande exposition au soleil. Se mouiller la nuque avec les mains ainsi que le reste de votre corps reste sans doute la meilleure solution.

Anticiper les crampes et l'hypoglycémie pour une sortie snorkeling sereine

ANTICIPER LES CRAMPES ET L'HYPOGLYCÉMIE

De nombreux facteurs mènent à la crampe musculaire : des températures basses, le manque de sommeil, les boissons alcoolisées, l’effort, un manque de condition physique, le stress, la déshydratation,  la faim ou encore un matériel inadéquat. 
Pour lutter contre l'apparition d'une éventuelle crampe, avancez doucement à l’aide de palmes correspondant à votre taille et adoptez un bon palmage. Pour les enfants, une aide à la flottabilité est toujours la bienvenue. De plus, il est important de toujours s’échauffer avant chaque départ, tout comme de s'étirer à la fin de votre session. En snorkeling, il est souvent conseillé de rester à proximité des côtes afin d’éviter tous problèmes complémentaires.
Comme dans tous les sports, le snorkeling demande des ressources énergétiques suffisantes, en fonction de l’effort effectué. En effet, une hypoglycémie se caractérise souvent par des coups de fatigue ou des crampes.

LES RISQUES POSSIBLES AVEC VOTRE ÉQUIPEMENT DE SNORKELING

Le matériel pour la pratique du snorkeling reste plutôt sommaire. Cependant, des dangers sont à prendre en compte en cas de mauvaise utilisation. Il est donc essentiel de lire les différentes notices de votre équipement avant de l’utiliser pour la première fois.

 

LE MASQUE DE SNORKELING 

Plonger la tête en avant avec un masque de plongée est fortement déconseillé ! Malgré le fait qu’un verre soit extrêmement solide, il existe toujours un risque de blessure si ce dernier se brise en plusieurs morceaux.

Pour les personnes pratiquant l’apnée, il est conseillé d’introduire un peu d’air dans votre masque au moment de la descente. Ainsi, vous évitez que le masque se plaque sur votre visage et de ce fait, les yeux au beurre noir… Lors de l’ajustement de votre masque, ne le serrez pas trop pour empêcher l’eau d’entrer, cela risquerait d’avoir l’effet inverse et de provoquer un inconfort. 

Un masque de snorkeling
Les règles de sécurité en snorkeling

LE MASQUE EASYBREATH

Si vous avez décidé d'opter pour le masque facial intégral de snorkeling, l'Easybreath, quelques règles sont à connaître...

Innovation Subea, la marque de plongée de Decathlon, le masque Easybreath doit bien coïncider avec votre visage afin d’éviter plusieurs désagréments lors de vos sorties en mer. Il est donc indispensable de bien choisir la taille de son masque afin d’éviter toute entrée d’eau.

Cependant, attention ! Le masque Easybreath est conçu pour nager en surface sans effort et non pour aller sous l’eau ! En effet, ce dernier bloque l’accès à votre nez empêchant de faire la technique dite de «Valsalva ».

Valsalva ? C’est une manœuvre banale qui consiste à pincer son nez puis soufler de l'air dedans "comme en avion ou en montagne". Cela permet d'équilibrer la différence de pression entre l’eau et l’oreille interne à la descente. Les plongeurs ou les apnéistes y ont notamment recours.

Cette technique permet donc de préserver votre tympan d'un éventuel "barotraumatisme".

LE TUBA

Pendant les périodes d’apnée, votre tuba se remplit d’eau. Pour expulser l’eau de votre tuba, soufflez calmement dedans une fois à la surface.

Pour éviter tout sentiment de suffocation, respirez tranquillement et amplement. Pour finir, votre tuba doit être placé perpendiculairement à votre visage afin d’éviter les entrées d’eau en présence de petites vagues.

Le tuba pour le snorkeling, randonnée palmée

LIMITER LES RISQUES GRÂCE À UN ENTRETIEN RÉGULIER 

Après chaque sortie en mer, il est nécessaire d’entretenir l’ensemble de votre matériel (masque, palmes et tuba) pour vous assurer tranquillité et sécurité lors vos prochaines randonnées palmées. 
Celui-ci est assez simple : rincez d'abord votre matériel puis faîtes-le tremper quelques minutes pour enlever le sel.
Enfin, faîtes sécher votre matériel à l’abri du soleil. Si vous utilisez un tuba à soupape, pensez toujours à vérifier si de la poussière ou des grains de sable sont présents dans la valve car cela peut nuire à son étanchéité.

NOUS VOUS RECOMMANDONS ÉGALEMENT D'AUTRES CONSEILS DE SNORKELING