Le jargon du voyage à vélo

L'univers du voyage à vélo dispose de son propre langage, parfois abstrait. Découvrez notre glossaire pour mieux comprendre ce dialecte !

Le jargon du voyage à vélo

Parlez-vous voyage à vélo ? Le monde de l’itinérance sur deux roues est ponctué d’expressions et de termes techniques parfois abscons. A travers ce glossaire, on s’est employés à traduire et à définir ces vocables très éloignés, pour la plupart, du langage courant.

Rouler en chasse patate, se refaire la cerise, manger la luzerne, arroser les fleurs… Le jargon du cyclisme, tout un poème ! Pour décrire les déboires, faits d’armes et autres rebondissements de la course sur route, commentateurs et concurrents eux-mêmes ont développé un lexique savoureux garni d’innombrables expressions imagées. 
L’univers du voyage à vélo est sans doute moins prolixe. Il n’empêche que cette pratique, vieille comme la bicyclette et aujourd’hui en plein essor, dispose aussi de son propre langage. Un sabir protéiforme qui reflète toute la diversité du phénomène. Il emprunte des termes issus de la culture outdoor anglo-saxonne, pioche dans le répertoire du camping et de la randonnée, se nourrit de vocables popularisés par le cyclotourisme…

Pour vous aider à mieux comprendre ce dialecte parfois impénétrable, nous avons ébauché ce petit dictionnaire du voyage à vélo. Décryptage par ordre alphabétique :  

b
BIKEPACKING
BIVOUAC
BIVY BAG
BUL (bivouac ultra-léger)
c
CARGO CAGE
CYCLO MULETIER
CYCLOTOURISME
d
DIVIDE
DROP BAR
f
FRAME BAG
g
GRAVEL
m
MODE "CARTE BLEUE"
MONSTERCROSS
MONO-PLATEAU
p
PEDALES MIXTES
POWER BANK
t
TARP
THRU-BIKER
TOLE ONDULEE OU WASHBOARD
u
ULTRA CYCLISME
v
VELO DE TOURING, TRKKING, VOYAGE, RANDONNEE, AVENTURE
VELOROUTE
VOIE VERTE
VTC (vélo tout chemin)
w
WARMSHOWERS

Le jargon du voyage à vélo est une langue vivante. Il évolue et s’enrichit en même temps que la pratique. Ce petit dictionnaire n’est donc pas figé, il a même pour vocation de s’étoffer avec le temps.  

Le jargon du voyage à vélo

OLIVIER GODIN

Explore le sujet « vélo » sous toutes ses dimensions. Se passionne en particulier pour l’itinérance sur les chemins détournés. Garde le même souvenir ébloui de la Great Divide, de Paris-Le Cap, de la Scandinavie… que de la traversée des Pyrénées, du plateau de Millevaches ou de la Picardie ! Préfère quand ça monte car grimper, c’est prendre de la hauteur au sens propre comme au figuré. Pédale en solo, en couple, en famille. S’emploie à communiquer l’envie de prendre la route dans des livres. Auteur de « A vélo, 50 itinéraires pour pédaler le nez au vent » chez Gallimard.