Elles ont allié grossesse et vélo

Découvrez les témoignages de 5 femmes qui nous livrent leurs conseils pour faire du vélo pendant la grossesse et leurs expériences de sorties vélo.

Elles ont allié grossesse et vélo

Dans “A vos cycles ! Le guide du vélo au féminin” de Louise Roussel, la cycliste et maman Jeanne Lepoix livre ses conseils pour adapter sa pratique quand on est enceinte. Parmi ces 10 commandements, demander et écouter l’avis de son médecin nous semble le préambule le plus important. C’est ce professionnel de santé qui pourra vérifier que tout est ok pour continuer votre pratique.

Nous avons interviewé Carole, Alysée, Clotilde, Amandine qui nous donnent des astuces pour faire du vélo pendant votre grossesse, et nous livrent leurs expériences de vélotaf, randonnée à vélo, sorties à la journée.

Continuer à rouler quand on est enceinte, c'est bon pour soi !

Une fois les vérifications faites auprès du médecin, sachez que faire du vélo quand on est enceinte, c’est bon pour soi ! De nombreuses femmes le rapportent, cela permet de faire descendre le stress et de passer plus facilement les premiers mois de grossesses qui peuvent être compliqués du fait des nausées notamment. Amandine explique :

Aller faire des randonnées à vélo tranquillement, dans la nature, permet de diminuer fortement le stress. Je me sentais mieux, plus mobile, et je ressentais moins le poids du bébé sur le vélo

Pour Alysee, infirmière libérale à Paris, le vélo électrique lui a permis de continuer à travailler : “continuer à faire du vélo m’a offert une grande liberté, et m’a permis de ne pas trop chambouler mon activité pro et ma vie personnelle. J’avais une tournée avec mon associée, qui était en scooter, et c’était impossible à faire en voiture (trop de bouchons) et en scooter (je suis trop maladroite) du coup j’ai opté pour le vélo électrique et les patients ont vu mon ventre grossir tout au long de ma grossesse. J’étais en moyenne 15 jours par mois sur le vélo sur des journées de 12 h bien remplies jusqu'à mes 7 mois de grossesse.”

Faire du vélo pendant la grossesse : nos conseils

Elles ont allié grossesse et vélo

1/ Baisser la pression des pneus et se vêtir confortablement 

Dans “A vos cycles ! Le guide du vélo au féminin” Jeanne donne quelques ajustements qui peuvent être faits sur le vélo pour se sentir mieux, plus confortable et en sécurité “Être vigilante sur les vérifications avant une sortie : pression des pneus, serrages… ; baisser un peu la pression des pneus pour être plus confort.”

Amandine complète : “moi je baissais la selle pour me sentir plus à l’aise, et je mettais des pantalons amples pour ne pas me sentir serrée.”

2/ Ajuster sa pratique

“Pendant mon 5e mois de grossesse, je me sentais vraiment en forme, donc j'ai été rouler un week-end avec 2 amies. Sur 2 jours, on a fait 140km, à notre aise. J'ai la chance d'avoir une petite assistance électrique, ça me permettait de suivre à un bon rythme, mais j'ai souvent donné le tempo : dès que je fatiguais, même à 2km de l'arrivée, on faisait une pause. Pas besoin de se mettre mal, une pause de 10 minutes et un ou deux bonbons peuvent vraiment aider. Le but n'était pas de faire le plus de kilomètres mais de rouler ensemble.” nous explique Clotilde.

Ce que vous pouvez retenir, c’est d’adapter votre pratique, d’écouter votre corps. Ralentissez le rythme, hydratez vous bien et mangez correctement, et restez joignable et à une distance convenable de la maison en cas de souci. Jeanne conseille aussi de “rouler en danseuse quand c’est possible, pour éviter les vibrations” et “d’éviter les grosses routes” et les “portions trop techniques”.

Carole nous raconte : “J'ai continué à rouler normalement jusqu'au 5ème mois avec des sorties de 50 à 120 km. Je faisais juste des pauses pipis plus fréquemment que d'habitude et j'évitais de mettre trop d'intensité dans mes sorties.” Pour faciliter les stop-pipi, évitez les bretelles.

Cet article n’a pas de vocation médicale, mais vise à vous montrer qu’il est possible de continuer à rouler en vélotaf, en gravel, en randonnée. Dans une grossesse sans complication, cela peut être bon pour vous et pour votre bébé, si vous suivez quelques astuces.

Elles ont allié grossesse et vélo

LOUISE

Autrice de "A vos cycles, le guide du vélo au féminin" et "Vélos pratiques", voyageuse à vélo, passionnée par les petits chemins de graviers et inconditionnelle des nuits sous les étoiles.