Error message
  • Unable to get reviews Operation timed out after 3000 milliseconds with 0 bytes received
  • Unable to get reviews Operation timed out after 3001 milliseconds with 0 bytes received

KATIA ET THOMAS : LEUR HISTOIRE AVEC LA PLONGÉE

Vous souhaitez en savoir plus sur la plongée ? Découvrez les histoires et conseils de Katia et Thomas, plongeurs passionnés et ambassadeurs de Subea.

Katia est chef de projet au pôle internationalisation de DECATHLON et plongeuse depuis plus de 15 ans. Thomas, lui, est responsable de rayon au DECATHLON CAMPUS de Villeneuve d’Ascq, plongeur depuis 3 ans et ambassadeur SUBEA. Tout deux ont une expérience différente, tout deux ont des souvenirs différents et nous sommes allés à leur rencontre pour vous apporter leur expertise et leurs conseils.

conseils-histoires-de-sportifs-katia-et-thomas-leur-histoire-avec-la-plongée-numéro-1

UN MOMENT FORT DE PLONGÉE

Pour commencer notre échange, nous avons demandé à Katia et Thomas leur grand moment fort de plongée. Entre l’Egypte et la carrière de barge, ils nous ont fait voyager !

conseils-histoires-de-sportifs-katia-et-thomas-leur-histoire-avec-la-plongée-katia

KATIA : ENTRE DEUX DÉSERTS

L’Égypte – le lieu idéal pour profiter de la plongée et du snorkeling. Accessible à tous les niveaux de pratique, la mer Rouge attire par ses paysages incroyablement colorés et sa biodiversité. C’est pourquoi avec mes amis, passionnés de photographie et biologie sous-marine, nous avons choisi Al Qusair pour nos vacances de février. Plongée du bord à volonté ! Quel bonheur !

Je conseille de se renseigner sur la température de l’eau pour bien choisir l’équipement. Étant très frileuse, j’ai préféré une combinaison de 7mm d’épaisseur avec cagoule ainsi que des chaussons en 3 mm pour rester confortable dans une eau à 22°C en cette saison.

Lors d’une de nos plongées, nous avons décidé d’explorer des cavités formées dans le récif. Claustrophobe, j’évite habituellement de m’aventurer dans les espaces trop étroits. Mais en rentrant dans le canyon, j’ai été émerveillée par le spectacle. Dans l’obscurité de cette petite grotte, les rayons du soleil perçaient la voûte et ondulaient sur les murs et le sable. Le jeu d’ombres et de lumières dessinait des formes sculptées par le corail.

Complètement absorbée par la beauté de l’ambiance, je me sentais en confiance, calme, en harmonie avec la nature et moi-même. Ma curiosité m’a poussée à découvrir d’autres galeries. Oubliant ma phobie, je me suis laissée emporter par mon imagination.

conseils-histoires-de-sportifs-katia-et-thomas-leur-histoire-avec-la-plongée-thomas-carrière

AU CŒUR DE LA CARRIÈRE DE BARGE

Difficile de choisir un seul moment fort de plongée mais je me souviens d’une de mes plongées dans la carrière de Barge en Belgique, c’est une ancienne carrière de marbre. Cette plongée a été réellement marquante.

En effet, il y avait de bonne condition climatique, un grand soleil et une température d’eau en surface de 12°C et de 7°C au fond ce qui est vraiment bien pour une carrière du nord. Par exemple, une semaine avant j’avais déjà effectué une autre plongée sur le même site mais les conditions étaient beaucoup moins clémentes. A seulement dix mètres, la thermocline  (changement de température dû à la profondeur) était déjà présente avec une température qui était de 5°c, en plus de cela la visibilité était nulle, je voyais seulement le faisceau de mon phare de plongée, je ne voyais pas du tout mes mains.

Ce matin-là, c’était différent, les conditions étaient vraiment optimales. J’étais dans la première palanquée à s’immerger, les sédiments étaient posés, il y avait une bonne visibilité. À tel point que j’ai pu découvrir toute la vie de cette carrière durant cette plongée. Et oui ! Même en eau douce et dans une carrière, il y a énormément de choses à découvrir. J’ai pu vivre un face à face avec un esturgeon et découvrir les différentes statues et amphores posées au fond.

Il est vrai que plonger en carrière c’est assez intimidant, l’eau est verte et froide et la visibilité est très variable. Pour garder une certaine orientation dans cette carrière la règle est toujours la même :  on longe la paroi dans un sens et dans l’autre sens pour le retour. La plongée en carrière c’est un essentiel dans la région pour pouvoir plonger en milieu naturel. C’est un super milieu pour se former, s’exercer et pouvoir partir ensuite à la découverte de nombreux fonds marins en toute sérénité.

conseils-histoires-de-sportifs-katia-et-thomas-leur-histoire-avec-la-plongée-THOMAS

LE CONSEIL DE THOMAS

"Les sports subaquatiques sont riches d’enseignements et facilement accessibles. Pour cela, il est nécessaire de pratiquer en club avec un moniteur agréé. On peut évoluer rapidement au sein d’un club, c’est un sport très convivial car la plongée se pratique toujours à plusieurs, en palanque."

conseils-histoires-de-sportifs-katia-et-thomas-leur-histoire-avec-la-plongée-number-2

LA PRÉPARATION D’UNE SESSION DE PLONGÉE

KATIA : En plongée, la préparation physique est primordiale toute au long de l’année. Selon moi, la natation et la course à pied sont idéales pour maintenir la forme physique du plongeur. Entre méthode de renforcement musculaire et travail du souffle, j’ai aussi récemment découvert les bienfaits du Pilates. Un sport complémentaire très bon pour le dos. Et oui ! Le dos c’est le point sensible du plongeur. Alors pour ne pas être surpris par le poids du matériel, mieux vaut-être bien préparé !

 

THOMAS : En complément de la plongée bouteille, je pratique aussi l’apnée. Ces deux pratiques sont complémentaires, la plongée bouteille est plutôt tournée vers le monde sous-marin, l’apnée plutôt sur la connaissance de soi. Les sports subaquatiques nécessitent une bonne condition physique et mentale et pour cela je fais chaque matin vingt minutes d’étirement et d’exercice de respiration. Ces exercices m’ont permis vraiment d'améliorer ma façon de respirer, cela a eu un impact aussi bien pour la plongée bouteille en réduisant ma consommation qu’en apnée en respirant beaucoup plus calmement, ce qui me permet de rester plus longtemps immergé. Je fais également de la course à pieds deux fois par semaine en plus des deux entraînements en piscine. Après la préparation physique, il est aussi nécessaire de bien entretenir son matériel. Pour cela, pour ma part, après chaque sortie je nettoie mon matériel avec un bactéricide et je fais réviser mon matériel technique détendeur et gilet stabilisateur avant le début de saison.

conseils-histoires-de-sportifs-katia-et-thomas-leur-histoire-avec-la-plongée-katia-egypte
conseils-histoires-de-sportifs-katia-et-thomas-leur-histoire-avec-la-plongée-number-3

LES BIENFAITS DE LA PLONGÉE

KATIA : Pratiquer la plongée est un grand privilège ! Chaque session est pour moi une occasion de me surpasser et d’explorer toujours un peu plus la beauté des fonds marins. C’est un moment unique de proximité et de fusion avec les éléments. La plongée m’apporte la pleine conscience de mon corps et de ses capacités. C’est aussi un excellent moyen entre autres d’aiguiser sa curiosité et de développer sa confiance en soi.

 

THOMAS : La plongée me permet de faire le vide, une fois immergé on oublie tout, on se préoccupe que d’une seule chose : la beauté des fonds marins. Chaque plongée est une nouvelle aventure. La plongée est un sport rigoureux, qui demande de la préparation et de la confiance en soi.

conseils-histoires-de-sportifs-katia-et-thomas-leur-histoire-avec-la-plongée-katia

LE CONSEIL DE KATIA

"Je conseillerais à un débutant de faire un baptême de plongée en piscine pour commencer. C'est un milieu rassurant, idéal pour avoir ses premières sensations. Et si le matériel de plongée peut-être impressionnant pour un débutant, le baptême en piscine permet là encore de réduire les craintes qui lui sont liées. De plus, évoluer sous l’eau n’est pas “naturel”, il faut donc parvenir à oublier une part de ce que l'on fait à terre tout en restant lucide face à ses limites."

conseils-histoires-de-sportifs-katia-et-thomas-leur-histoire-avec-la-plongée-number-4

LES LIEUX POUR PRATIQUER

KATIA : L’Égypte – le lieu idéal pour profiter de la plongée et du snorkeling. Accessible à tous les niveaux de pratique, la mer Rouge attire par ses paysages incroyablement colorés et sa biodiversité.

 

THOMAS : Contrairement aux idées reçues, la plongée se pratique partout. Pas seulement au bord de mer, il y a énormément de club de plongée affilié aux piscines, dans le nord par exemple il y a plus de 30 clubs dans l’agglomération lilloise. L’apprentissage en piscine permet de débuter dans des conditions optimales. On peut également effectuer ses premières sorties en fosse puis partir ensuite en carrière et en mer. Et, une fois formé, on peut plonger aux quatre coins du monde.

 

conseils-histoires-de-sportifs-katia-et-thomas-leur-histoire-avec-la-plongée-thomas-carrière

NOTRE SÉLECTION DE CONSEILS POUR VOUS :

Conseil
découvrir la plongée sous-marine subea decathlon
Dépaysement, calme, plénitude et liberté... Voilà comment on pourrait décrire la plongée sous-marine. Les profondeurs vous appellent déjà ? Partez à la découverte de ce sport atypique.
Conseil
comment se passe un baptême de plongée subea decathlon
Envie de tester la plongée sous-marine ? Le baptême de plongée est l'idéal ! Découvrez les étapes d'un baptême de plongée pour vous aider à franchir le cap.
Conseil
Comment préparer son voyage de plongée ?
Vous avez décidé d'organiser un séjour plongée ? C'est la première fois que vous partez ? Découvrez comment bien préparer votre prochain voyage !

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire.

Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE