JULIETTE, VICE-CHAMPIONNE DE FRANCE DE SNOOKER

Être malade n’est pas une excuse : “grâce au billard, j’arrive à me retrouver et à me surpasser.” Juliette 19 ans Vice-Championne de France de Snooker nous partage son histoire et sa passion pour le billard.
À l’occasion de la journée internationale de la femme, Decathlon organise le samedi 7 mars, dans ses magasins, une initiation pour vous mesdames. Mais pas besoin d’attendre cette date pour partir dès à présent à la rencontre d’athlètes inspirantes, non ? Aujourd’hui, c’est sur les pas de Juliette, 19 ans que nous partons.
Billard au féminin - snooker Blackball -

Bonjour Juliette ! Peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Juliette Proix, j’ai 19 ans, je viens de Saint-Quentin en Picardie et je suis en BTS Electrotechnique. Je fais du billard depuis plusieurs années et plus précisément du Snooker, un sport que j’admire et que je regarde avec passion depuis toute petite.
 

Comment le billard est-il rentré dans ta vie ?

Mon père faisait du Snooker quand j’étais enfant et comme nous n’avions pas de billard chez nous, nous allions ensemble dans son club. Au fur et à mesure j’ai pris goût à ce sport et je m’y suis inscrite moi aussi. Je pratique maintenant depuis 3 ans, je m’entraîne 2 fois par semaine à raison de 3-4 heures, mon père est même devenu mon entraîneur.  Au départ je voyais le billard comme une discipline réservée aux hommes, et au fur et à mesure je me suis rendue compte que finalement pas du tout : les femmes ont vraiment leur place dans ce sport. C’est devenu une vraie passion pour moi ! D’ailleurs en 2019, j’ai remporté le titre de Vice-Championne de France au Snooker.

Pourquoi le billard et pas un autre sport ? 

Je suis née avec une maladie : une fragilité osseuse excessive. C’est-à-dire que le moindre choc anodin peut me provoquer une fracture. Si je marche sur une pomme de pain par exemple, je peux me fracturer la cheville. Bref, cette maladie m’a poussé à trouver un sport dans lequel je pouvais m'investir, m'évader et continuer à prendre du plaisir et ça a été le billard. Grâce à ce sport, j’arrive à me retrouver et à me surpasser. À côté de ça, je pratique également la musculation. 

 

Qu’est-ce que tu aimes dans le Snooker ?

J’aime toutes les disciplines du billard et le côté convivial que l’on peut retrouver chez chacune d’elles.  Mais ce que j’adore dans le Snooker et qui le différencie un peu des autres, c’est la difficulté du jeu : la table est plus grande, les billes et les poches sont plus petites. C’est le jeu qui requiert sûrement le plus de précision et où il faut savoir jouer l’attaque mais surtout la défense. Une partie se finit rarement vite, à tout moment la partie peut se retourner et une partie qui semblait être gagnée peut être finalement perdue. Et c’est ça que j’adore dans le Snooker. 

 

Qu’est ce-que le billard/Snooker t’apporte au quotidien ?

Le billard est vraiment un sport qui permet de m’évader et de penser à autre chose qui d’ailleurs m’a permis d’avoir un peu plus confiance en moi. De me dire aussi que je peux faire un sport sans pour autant avoir des problèmes avec ma maladie. Je dois souvent faire attention à ce que je fais, mais avec le billard la question n’a plus lieu : je pense à autre chose. Ce sport m’apporte beaucoup de joie, il me détend et me déstresse. Mais le billard m’a aussi permis de  rencontrer de nouvelles personnes plus formidable les unes que les autres et de me rapprocher de mon père. 

Billard anglais - blackball - pool séverine - snooker

Un souvenir que tu aimerais partager ?

Le moment qui reste et restera gravé dans ma mémoire est ma victoire, pour la toute première fois, en tant que Vice-Championne de France de Snooker à Saint-Quentin. J'ai remporté la partie contre la Vice-Championne de France alors que je venais de commencer le billard depuis à peine 1 an, je ne m’y attendais pas du tout ! Avec mon père à mes côtés, je m’étais entraînée pour ce championnat. Je ne savais pas ce que je valais et c’était important pour moi de participer à un tournoi pour voir ce que je valais et ce que j’étais capable de faire. Je ne pensais vraiment pas avoir mes chances... et puis contre toute attente les résultats ont été largement au-dessus de mes espérances ! Ça a été une vraie révélation pour moi, depuis j’ai envie d’aller encore plus loin et de m'entraîner plus sérieusement.

 

Des conseils à donner à toutes celles qui aimeraient se lancer dans le billard ?

Vous avez envie de jouer au billard ? Alors n’hésitez pas une seule seconde : lancez-vous et n’ayez pas peur ! Ne pensez pas que le billard est un sport d’homme, c’est faux. Le billard est un sport mixte où femmes et hommes ont leurs places. Sur ce sport, nous sommes tous aux mêmes niveaux, maladie ou non. La seule clé est de faire ce que l’on aime et ne surtout pas se mettre de barrière. En se donnant les moyens, tout est possible.

Des envies ? Des objectifs ? 

Continuer à progresser dans ma discipline, car on a toujours à apprendre au billard. En 2020 j’aimerais remporter le Championnat de France féminin de Snooker et essayer d’être sur tous les podiums à chaque grandes compétitions. Mais mon rêve le plus fou serait un jour de participer aux Jeux Olympiques et de représenter la France dans la catégorie féminine.

 Merci Juliette pour ton partage d’expérience. Nous te souhaitons plein de réussite dans tes projets sportifs et suivrons de près tes performances sur les prochaines rencontres. Si tout comme nous vous avez été séduit pas l’histoire de Juliette et qu’après tout vous vous dites “Le billard ? pourquoi pas !”, on vous donne rendez-vous le 7 mars dans les magasins Decathlon pour une initiation :) 
Kenza

KENZA

Equipe Communication, Sport Billard

Nageuse depuis mon plus jeune âge, motivée dès qu'un sport me charme, je fonce. Désormais, c'est le billard que je vise ;) 

CEUX QUI ONT LU CET ARTICLE ONT AUSSI AIMÉ

Conseil
Billard au féminin Aurore
Que vous soyez sportif chevronné ou à la découverte d'un loisir, vous trouverez à coup sûr votre bonheur dans cette discipline sportive. Pour en savoir plus, si on partait à la rencontre d’Aurore ?
Conseil
Billard au féminin en entreprise
Du billard au travail, et pourquoi pas ? Attention, concentration, précision, convivialité et partage... J’ai rencontré Anne-Justine et Sara, deux joueuses de billard en entreprise qui nous expliquent pourquoi elles adorent ça et pratiquent régulièrement.

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire.

Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE