5 BIENFAITS PHYSIQUES DE LA NAGE EN MER

Nage en pleine mer : 5 bienfaits physiques qui devraient vous convaincre de vous y mettre. Ou de continuer et persévérer !

La traversée de la Manche à la nage, ce n’est peut-être pas pour tout de suite. Mais, vous avez, peut-être, un triathlon ou une autre traversée en préparation. J’ai une excellente nouvelle : vous n’avez pas besoin d’en faire autant pour profiter des bienfaits physiques de la nage en mer. En France, elle n’a pas encore le succès qu’elle mérite.

 

Et pourtant, j’ai au moins 5 bonnes raisons de vous convaincre de vous y mettre, ou de continuer.

Augmenter son métabolisme et brûler plus de calories
Augmenter son métabolisme et brûler plus de calories

Augmenter son métabolisme et brûler plus de calories

À la mer, la température de l’eau est souvent quelque chose qui nous dissuade d’aller nager. À moins d’être au bord d’une eau à 37°, j’en imagine certains tremper le bout des pieds, râler, et retourner s’échouer sur le sable. Pas de jugement, ça nous arrive à tous. Faute de chaleur, la mission plongeon tombe à l’eau. Pas vous.

 

Et pourtant, l’eau froide est votre alliée. Surtout si vous souhaitez perdre du poids. Pour rappel, nager, ça consomme déjà pas mal de calories. Entre 400 et 800, pour une heure de nage, pour être un peu plus précis. Nager dans l’eau froide, c’est encore mieux. Parce que ça augmente votre métabolisme.

 

Dit comme ça, ça paraît compliqué. Mais, c’est très simple. Je vous explique : pour lutter contre le froid, et  augmenter la température corporelle, notre métabolisme dépense plus d’énergie, donc plus de calories. Il puise dans les réserves de gras et de glucose, en profondeur, dans le sang et le coeur. En résumé, plus l’eau est froide, plus vous destockez, et plus vous maigrissez.

 

Mon conseil pour les plus frileux : enfilez une combinaison. Et pour ceux qui n’ont pas froid aux yeux, ne vous jetez pas soudainement à l’eau. Entrez progressivement, en vous mouillant la nuque et le haut du corps.

Gainer et muscler en profondeur

Gainer et muscler en profondeur

L’eau fraîche ne vous a pas arrêté, vous voilà au creux de la vague. Un peu chahuté par le courant. Pour nager, vous devez lutter. Et, vous le sentez, pour maintenir le cap, et ne pas dériver, il faut fournir plus d’efforts que dans une ligne d’eau. C’est le moment de ne pas se décourager, et de voir le bon côté des choses. Au moins, personne ne vous bouscule avec des palmes.

 

D’abord, un constat simple : plus d’efforts, c’est plus de calories consommées. Mais, c’est surtout tout bénéf’ pour vos muscles. Pour nager droit, vous devez les contracter, et vous gainer. Principalement les abdos et les bras. Et, vous le savez, multiplier les sessions de gainage, c’est le meilleur moyen de vous muscler en profondeur, de galber votre silhouette, et de vous raffermir. Puis, c’est quand même plus sympa qu’une séance d’exercices au sol, non ? ;-)

 

Si vous nagez régulièrement en piscine, je ne vous rappelle pas l’importance du gainage sur l’hydrodynamisme. Nager en mer, ça vous rend donc meilleur à la piscine ! Et ça, c’est quand même un sacré argument pour convaincre le nageur que vous êtes.

 

Enfin, je termine avec un bénéfice non négligeable : nager en mer, c’est tout bon pour votre peau. Parce que l’effet thermo-massant de l’eau raffermit. Mais aussi parce que le sel marin est un excellent exfoliant. Après quelques mètres, votre peau est purifiée.

Solliciter son coeur et améliorer son endurance
Solliciter son coeur et améliorer son endurance

Solliciter son coeur et améliorer son endurance

Vous l’avez compris, ou vous le savez à force de pratique, la nage en mer diffère de la nage en piscine. Parce qu’elle nécessite de s’adapter à un environnement différent. Et d’adopter un rythme de nage plus soutenu, car elle est plus contraignante.

 

Faire des kilomètres en mer stimule le système cardio-vasculaire et réduit la tension artérielle. En effet, quand le système cardio-vasculaire s’adapte aux variations de températures, les vaisseaux sanguins sont stimulés, et cela a une action bénéfique sur la tension.

 

En mer, comme en piscine, la natation sollicite votre coeur. Et améliore votre endurance. Elle est donc bénéfique pour la pratique d’autres sports, et pour votre bien-être, en général.

Limiter les douleurs musculaires et favoriser la récupération

Limiter les douleurs musculaires et favoriser la récupération

Les courbatures, pendant 3 jours après une séance de sport, ce n’est pas ce qu’on préfère. Et, on le sait, ça peut arriver, même après une session de natation. Surtout si on a un peu négligé les étirements.

 

Bonne nouvelle : l’eau de mer détend les muscles, grâce à un élément chimique, le brome, qu’elle libère dans l’air. Et favorise la récupération, active ou passive. Essentielle pour un sportif.

 

Rappel : si vous nagez 15 minutes en mer après une séance de sport, on parle de récupération active. Si vous vous prélassez dans l’eau, c’est de la récupération passive. Je vous invite à pratiquer les deux.

 

Autre bonne nouvelle : 15 minutes dans l’eau suffisent pour que l’effet du brome soit bénéfique. Evidemment, plus vous nagez en mer, mieux c’est. Mais si vous débutez, je vous recommande des séances courtes, d’environ 20 à 30 minutes.

 

Enfin, si la nage en mer réduit les douleurs musculaires, c’est aussi, indirectement, parce qu’elle améliore la circulation sanguine. Et réduit les problèmes de jambes lourdes ou de rétention d’eau. C’est aussi un excellent moyen de prévention contre les maladies cardio-vasculaires.

Diminuer les tensions physiques et profiter des bienfaits psychologiques
Diminuer les tensions physiques et profiter des bienfaits psychologiques

Diminuer les tensions physiques et profiter des bienfaits psychologiques

Parlons de quelque chose qu’on connait tous un peu : le stress. Et l’anxiété. Je ne vous apprends rien, le sport est un excellent moyen de lutter contre. L’air marin aussi. Alors, faites appel à votre imagination et projetez-vous dans une mer, plus ou moins calme. Déjà, la vision vous apaise. Et devrait vous donner envie de vous jeter à l’eau.

 

Nager en mer calme l’anxiété, et pourrait même vous rendre euphorique. Scientifiquement, tout s’explique. Grâce aux oligo-éléments et minéraux présents dans l’eau de mer. Principalement du magnésium, dont on connaît les bienfaits. En général, on le consomme sous forme de gélule. Mais le magnésium peut aussi être absorbé par la peau. Pas la peine de boire la tasse pour en profiter ! Et je vous rassure, si vous portez une combinaison de nage en eau libre, vous profiterez de ces bénéfices, tout simplement en respirant l’air marin.  

 

Vous connaissez l’adage : un esprit sain dans un corps sain. L’anxiété, mal gérée, peut vous faire souffrir physiquement, et vous causer des douleurs musculaires, plus ou moins importantes. Moins on est tendu, mieux on se sent physiquement. Et plus on est disposé pour nos prochaines séances. En mer, ou en piscine, pour ceux qui restent un peu frileux.

 

Un dernier point : la libération d’endorphines, causée par l’eau salée. Et, surtout, froide. L’endorphine, c’est l’hormone du plaisir. À mon avis, je n’ai pas besoin d’en dire plus pour vous convaincre ! ;-)

Au delà des bénéfices de la nage en mer, ce qui doit vous motiver, c’est le plaisir. Et l’idée qu’aucun rivage ne se ressemble. C’est quand même sympa de faire du sport, tout en voyant défiler des paysages. Alors, avec tout ça, j’espère que vous êtes en train de chercher votre prochain spot de nage. Et si vous nagez déjà régulièrement en mer, dites-moi où, Ça me donnera quelques idées pour mes prochaines vacances ! :)

 

 

CES CONSEILS PEUVENT VOUS INTÉRESSER :

Conseil
top-3-des-endroits-ou-nager
Vous avez habilement choisi la natation pour la rentrée et vous cherchez des endroits où nager ? Nabaiji vous aide à choisir [...]
Conseil
entrainement-pour-eau-libre
Giuliana de Nabaiji et Igor, deux grands noms de l'eau libre, vous proposent des séances pour vous préparer à affronter les éléments.

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire.

Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE