COMMENT BIEN SE LESTER EN CHASSE SOUS-MARINE ?

Afin d'ajuster sa flottabilité, le ou la chasseur⸱se sous-marin devra choisir un lestage adapté.
Notre équipe de chasseurs sous-marins vous livre ses conseils pour bien choisir votre lestage !

comment se lester chasse sous-marine subea

Le lestage est indispensable pour s'immerger en chasse sous-marine.
Cependant il existe plusieurs accessoires prévus pour cet effet.
Entre la ceinture de plomb et la baudrier, le choix est large ! Choisissez le lestage qui vous convient le plus.

Quel poids choisir pour mon lestage

Les règles de lestage dépendent de l'épaisseur de votre combinaison néoprène et des profondeurs que vous irez tutoyer. Il faut environ 1 kilo de plomb pour 10 kilos de masse corporelle avec une combinaison de 5mm.
Toutefois, si vous évoluez entre 0 et 5 mètres, là où la poussée d'Archimède est la plus importante, nous vous conseillons d'ajouter 1 ou 2 kilos de lests en plus. A partir de 10 mètres, vous pourrez suivre la règle ci-dessus.
Veillez surtout à ne pas vous surcharger pendant votre session, ce qui pourrait vous épuiser à la remontée. Vous pouvez réaliser un test simple pour vérifier : placez vous à la surface, la tête hors de l'eau. Si une expiration vous immerge totalement, vous êtes surchargé !

NOS CONSEILS POUR CHOISIR VOTRE TYPE DE LESTAGE EN CHASSE SOUS-MARINE

Incontournable pour la pratique de la chasse sous-marine, le plomb brut de 1 ou 2 kilos permet au chasseur⸱se de compenser la flottabilité de sa combinaison.
Ils sont à disposer intelligemment sur la ceinture de façon à ce qu'elle soit équilibrée.

LE PLOMB
Pour savoir quel poids mettre à sa ceinture, on suit une règle simple qui devra être adaptée en fonction de la profondeur à laquelle la chasseuse ou le chasseur⸱se évolue et de l'épaisseur de sa combinaison: 1 kilo de plomb pour 10 kilos de masse corporelle avec une combinaison de 5 mm; soit 7 kilos pour une personne de 70 kilos.

Lorsque l'on évolue entre 0 et 5 mètres on aura tendance à ajouter 1 ou 2 kilos car c'est dans ces profondeurs que la poussée d'Archimède est la plus forte. A partir de 10 mètres et plus on respectera la règle indiquée précédemment, en ayant tendance à en enlever.

Attention à la surcharge ! Pour contrôler son lestage on peut réaliser un test simple qui consiste à se mettre à la verticale en surface, tête hors de l'eau. Si une expiration complète vous immerge totalement la tête dans l'eau, c'est que vous êtes trop plombé.

Pour ne pas trop encombrer sa ceinture au risque de ne plus pouvoir la fermer, il existe des plombs de 2 kilos qui sont plus compacts. Nous vous recommandons lors de votre premier achat de constituer une base de plombs de 2 kilos et de la compléter avec des plombs de 1 kilo. Ceci dans le but d'éviter qu'ils ne prennent trop de place, pour vous permettre de l'ajuster plus finement et puis pourquoi pas les mettre plus tard dans un baudrier.

Plombs et ceinture de plombs en chasse sous-marine

LE BAUDRIER

On retrouve plusieurs types de baudrier pour la pratique de la chasse sous-marine : l'un à sangle et l'autre souple avec des poches. Ce système de lestage apporte plus de confort lors de votre session car celui-ci va mieux répartir le poids sur le haut de votre corps, notamment au niveau du dos et des épaules. Il permet également de ne pas ressentir de douleur au niveau des hanches, des reins et il facilite l'immersion. Mais attention ! Notez que le baudrier ne remplace pas la ceinture de plombs mais il décharge afin de répartir le lestage utilisé de manière plus optimale.

Utilisation d'un baudrier pour se lester en chasse sous-marine

LA CEINTURE

C'est le système de lestage le plus répandu. Pour les ceintures de lestage, on retrouve 2 types de boucle : la boucle en plastique (résiste moins bien à l'usure et tendance à s'ouvrir seule avec le temps) ou la boucle métallique (plus résistant). Ensuite, il existe différents types de ceinture dont la qualité dépendra principalement des matériaux utilisés. Plusieurs choix s'offrent alors à vous :
- une ceinture en caoutchouc : l'avantage principal de cette ceinture est le fait que les plombs ne bougeront quasiment pas car ils adhèrent bien à cette matière. En revanche, elle sera plus fragile qu'une ceinture en nylon.
- une ceinture en polypropylène (type nylon) : très résistante, cette ceinture est durable dans le temps.
- une ceinture marseillaise : c'est une ceinture classique sauf que celle-ci possède une boucle à pique. Elle est plutôt dédiée aux chasseur⸱se⸱s confirmé⸱e⸱s car elle est plus difficilement largable.

Utiliser une ceinture de plombs pour se lester en chasse sous-marine

LE PLOMB DE CHEVILLE

C'est généralement un complément aux autres types de lestage. Les plombs de cheville aident à s'équilibrer dans l'eau en empêchant vos pieds de remonter. En général, ils ne pèsent pas plus de 500g et ils ont l'avantage de répartir le lestage sur l'ensemble de votre corps. Ce type de plomb est surtout utile si vous chassez à une faible profondeur, entre 0 et 5m.

Utiliser des lests de cheville en chasse sous-marine

QUEL POIDS CHOISIR POUR MON LESTAGE

Les règles de lestage dépendent de l'épaisseur de votre combinaison néoprène et des profondeurs.
On compte en général 1 kg de plomb pour 10 kg de masse corporelle avec une combinaison de 5mm.
Mais tout dépend de la profondeur !
Entre 0 et 5 mètres, il est souvent nécessaire d'ajouter 1 ou 2 kgs de lests en plus (c'est là que la pression d'Archimède est la plus importante).
A partir de 10 mètres, vous pourrez suivre la règle ci-dessus !
Si vous souhaitez en savoir plus, retrouvez notre article dédié à ce sujet.

Le type de lestage (baudrier, ceinture à plombs ou lests de cheville), dépendra de votre pratique et de la profondeur à laquelle vous descendrez.
Ne négligez pas non plus votre confort, il est important de répartir correctement votre système de lestage.

Comment bien se lester en chasse sous-marine ?

Nicolas

CHEF PRODUIT CHASSE SOUS-MARINE

DÉCOUVREZ D'AUTRES CONSEILS POUR CHOISIR VOTRE MATÉRIEL !