CINQ RAISONS UTILES DE NE PAS FAIRE DE SPORT PENDANT LES FÊTES !

oujours un coup d’avance ! Offrez-vous une pause à Noël et mettez-la à profit pour attaquer la nouvelle saison comme un sportif neuf.

conseils-5-raisons-utiles-de-ne-pas-faire-de-sport-pendant-les-fêtes-groupe-randonnée-feu-de-camp-montagne

Il y aura toujours un cousin pour faire du zèle en lançant un footing avant le foie gras.

Mais vous, vous avez autre chose à penser pendant les fêtes. Vous vous ressoucez, fixez de nouveaux objectifs, organisez votre saison, vous vous équipez et trouvez des alliés...

Pour préparer la nouvelle année sportive, rien ne sert de courir, il faut suivre ces cinq points.

Soufflez un bon coup

Vous avez bien mérité des vacances ! Il est temps de déculpabiliser et de profiter un peu. Blottissez-vous contre votre conjoint au coin du feu, attaquez un puzzle de treize mille pièces avec les enfants, rendez visite à Mamie dans son foyer-logement. Surtout, reposez-vous sans scrupules ! Dormez sans mettre le réveil, faites la sieste si toutefois une alarme de type enfant vous avait sorti du sommeil du mauvais pied. Prenez du temps pour vous, faites-vous plaisir, roulez-vous sous la couette sans modération.

Essayez de vous requinquer physiquement mais aussi mentalement. Mangez et buvez des bonnes choses avec modération (attention à ne pas abuser des boules pralinées chez Mamie). Faites le plein de volonté et de motivation. Regardez les meilleurs moments sportifs des champions à la télé et faites un petit bilan des vôtres. Vous me voyez venir : on va basculer sur les objectifs et les bonnes résolutions. Oui déjà. Juste après le bêtisier.

Fixez-vous des objectifs et des moyens

Réfléchissez à vos priorités pour la nouvelle année et fixez-vous un objectif sportif principal. S’il s’agit d’une compétition (5km, 20km etc.), évaluez la pertinence des compétitions dans le temps, bien les répartir. Vous devez monter en puissance. Attention, n’en faites pas trop et ne prévoyez pas un marathon au printemps si vous comptez commencer sérieusement le running une fois que vous aurez fini vos cartes de voeux...Un objectif ré-a-li-sable ;)

Projetez-vous ensuite sur les moyens à mettre en oeuvre pour atteindre vos objectifs. Sans être trop précis ou exigeant dans vos défis, il peut être bon de se motiver pour deux entraînements par semaine par exemple. L’essentiel sera de vous y tenir ! Enfin vous avez peut-être en tête des objectifs personnels ou des efforts prévus pour votre santé : arrêter de fumer, arrêter l’alcool, retrouver votre poids de forme ? Chiche ! Ecrivez-moi tout ça noir sur blanc, sinon vous nierez tout en bloc juste après le réveillon.

ne-pas-faire-de-sport-pendant-les-fetes

Organisez votre saison comme un pro

Même si vous vous pensez amateur, il faut absolument envisager votre année comme un pro, avec un calendrier où tout noter. Repérez les événements sportifs qui vous intéressent, vérifiez que votre participation est cohérente avec vos agendas professionnels et familiaux (les 90 ans de Mamie). Si oui, inscrivez-vous ou notez les dates d’inscription.

Organisez ensuite votre plan d’entraînement. N’oubliez pas d’alterner les cycles d’entraînement à proprement parler et de préparation. Prévoyez un programme spécial pour les semaines de compétition et n’oubliez pas la récupération ! Pensez au multisport, c’est toujours bon de pratiquer plusieurs activités complémentaires, mais attention au surentraînement, il conduit aux blessures !

Renouvelez votre équipement avec gourmandise

Comme toute la famille connaît votre passion (ou presque), il est probable que vous ayez droit à des cadeaux sportifs au pied du sapin. Si ce n’est pas le cas (oh des boules pralinées, merci Mamie, quelle bonne idée), vous pouvez toujours échanger ou revendre vos cadeaux dès le 26 décembre pour vous équiper correctement.

Vous avez repéré l’équipement adapté à votre pratique ? Bravo. N’hésitez pas à vous faire conseiller en magasin malgré tout (vous pouvez même emmener Mamie, ça lui fera une sortie et des idées de cadeaux pour l’année prochaine).

Faites-vous accompagner

On ne performe pas tout seul. Vérifiez la motivation de vos compagnons d’entraînement. Fixez-vous des objectifs communs ou des challenges entre vous. Quoi de mieux que de retrouver les copains sur la ligne de départ et de réussir ensemble ? Si vous manquez un peu de confiance, peut-être est-ce le moment de vous trouver un coach ? En cas de doutes sur votre alimentation ou votre capacité à retrouver une ligne sportive, n’hésitez pas à faire appel à un diététicien (vous, vous avez mangé trop de boules praliné). Vérifiez aussi que l’ostéo que vous avez consulté il y a six mois n’a pas changé de région.

Enfin, si vous envisagez votre première compétition importante, consultez votre médecin généraliste. Il pourra vous délivrer le certificat nécessaire à l’inscription et selon votre âge il pourra vous suggérer des examens un peu plus poussés (électrocardiogramme) pour vérifier que vous ne prenez aucun risque (ce serait dommage de… non rien).

ne pas faire de sport pendant les fêtes

Les congés de fin d’année sont l’occasion de mettre au clair vos objectifs et votre organisation. Vous pouvez laisser un peu de place à l’improvisation. Il vous faudra peut-être valider vos créneaux d’entraînement chaque dimanche pour la semaine suivante, mais au moins vous aurez vos objectifs et votre feuille de route en tête et vous vous y tiendrez. Bon sport ! 

CES CONSEILS POURRAIENT VOUS AIDER :