Asthme et asthme d'effort : pourquoi et comment faire du sport ?

Faire du sport en ayant de l'asthme, c'est possible et surtout recommandé ! Découvrez pourquoi grâce aux explications du Dr Cécile Olivier, pneumologue. 

 Asthme et asthme d'effort : pourquoi et comment faire du sport ?

Il existe plusieurs types d'asthme : l'asthme intermittent, persistant léger, modéré et sévère. Quel que soit le type d'asthme, une crise peut être déclenchée au moment de la pratique sportive, on appelle ça l’asthme d’effort. Alors, on pourrait facilement se dire que l'asthme et le sport ne sont pas conciliables... Pourtant si ! Et il est même fortement recommandé.

Pour vous le démontrer, j'ai eu l’honneur d’interroger le Docteur Cécile Olivier, pneumologue libérale et spécialiste de l’asthme à la maison du sommeil CESAL (centre d'explorations du sommeil dans l'agglomération Lilloise).

"Pourquoi le sport est-il bénéfique aux personnes asthmatiques ? "

Dr Olivier : "Le sport est recommandé chez les personnes asthmatiques comme pour la population générale. Il procure des bienfaits sur le plan psychique et physique. La tolérance à l'effort va se développer, et cette particularité est d'autant plus intéressante chez l'asthmatique."

"Recommandez-vous à vos patient⸱es de faire du sport ?"

Dr O : "Il faut le conseiller, et même le recommander fortement. Pour les enfants, il ne faut pas qu'ils soient dispensés de sport, en tout cas, il ne faut pas dispenser pour l'année entière, mais temporairement dans certains cas. Même pour les sports les plus compliqués, il faut les adapter à ses capacités et non pas arrêter de les pratiquer."

 Asthme et asthme d'effort : pourquoi et comment faire du sport ?

"Quels sont les effets du sport sur l'asthme sur le long terme ?"

Dr O : "Les effets ne sont pas directement sur l'asthme, mais sur la musculature respiratoire. La pratique régulière du sport va améliorer les capacités du diaphragme et des muscles intercostaux. La respiration sera donc plus facile, car les muscles seront de meilleure qualité.
Le sport apporte aussi des bienfaits psychologiques, et ça, quelle que soit la maladie chronique. Il est bénéfique !"

"C'est quoi l'asthme d'effort ?"

Dr O : "L'asthme d'effort ou asthme induit par l’exercice se manifeste pendant l'effort, la personne asthmatique va tousser ou s'essouffler. Ces symptômes sont dus au rétrécissement des bronches.
Souvent, l'asthme d'effort n'apparaît pas immédiatement, il faut attendre plusieurs minutes, en général cela débute 5 à 10 min après le début de l'effort ou une fois qu'on l'arrête.

Il ne faut pas le confondre avec l'essoufflement à l'effort qui se manifeste chez  une personne qui ne fait pas ou peu d'activité physique et qui va donc être facilement essoufflée (déconditionnement à l’effort). D’où l’importance d'avoir une activité physique régulière.
L'arrêt sportif nous fait perdre notre capacité physique, on est plus vite essoufflé. Quand on se remet au sport, l'effort est difficile. Mais il faut persévérer, trouver l'activité physique la plus adaptée.

L’asthmatique est tout à fait capable de se mettre au sport. La meilleure preuve est l’existence de sportifs de haut niveau avec de l'asthme d'effort et cela ne les empêche pas de performer."

 Asthme et asthme d'effort : pourquoi et comment faire du sport ?

"Quels sont selon vous les meilleurs sports à pratiquer quand on a de l'asthme ? "

Dr O : "Tous les sports sont faisables. La première chose à se dire, c'est de prendre plaisir à faire du sport. L'important, c'est de choisir un sport qui nous plaît pour le pratiquer avec envie."

 Asthme et asthme d'effort : pourquoi et comment faire du sport ?

La natation

Dr O : "Si l'on n'a pas de problème avec le chlore, la natation est un bon choix. Elle est propice à la rééducation respiratoire et au développement de la musculature thoracique. La pratique de la natation va donc augmenter la capacité pulmonaire."

 Asthme et asthme d'effort : pourquoi et comment faire du sport ?

Le pilates

Dr O : "Le pilates est une pratique sportive douce qui renforce les muscles profonds en alliant les exercices physiques à un travail sur la respiration. Pendant la pratique du pilates, on prend conscience de sa respiration. Ce qui en fait un sport idéal pour les personnes asthmatiques."

 Asthme et asthme d'effort : pourquoi et comment faire du sport ?

Le Renforcement musculaire

Dr O : "Accessible à tous et toutes, le renforcement musculaire peut s'adapter facilement à toutes les conditions physiques. Les exercices sont variables et variés, accompagnés de poids ou en utilisant juste celui de votre corps, le renforcement musculaire améliore votre tonicité, votre posture, votre force et votre tolérance à l'effort par les répétitions."

 Asthme et asthme d'effort : pourquoi et comment faire du sport ?

La Marche

Dr O "Que l'on opte pour la marche sportive ou nordique, la marche est reconnue pour améliorer la qualité de vie des personnes asthmatiques. Activité d'endurance, elle apporte énormément de bienfaits sur la santé, comme l’amélioration de nos capacités cardiaques et respiratoires."

 Asthme et asthme d'effort : pourquoi et comment faire du sport ?

La randonnée

Dr O : "Autre sport d'endurance accessible, la randonnée offre en plus un dépaysement qui fait du bien au moral. On choisit bien ses lieux de pratique afin d'éviter de potentielles allergies, et on savoure un air bien moins pollué."

 Asthme et asthme d'effort : pourquoi et comment faire du sport ?

Les sports collectifs comme le basket

On prend souvent plus de plaisir à faire du sport quand on le pratique en groupe, avec l'esprit d'équipe et le partage des réussites.
Le basket est un bon exemple de sport à pratiquer pour les personnes asthmatiques. On y retrouve des sprints de moins de 5 min, du fractionné (sur des périodes répétées de 15 secondes d'effort intense généralement) et un environnement plus propice. Le fait qu'il se pratique en salle déclenche moins de crises d'asthme que les sports pratiqués en extérieur.

"Y a-t-il des sports à éviter ?"

Tous les sports sont faisables, mais dans  certaines situations, il y a des précautions à prendre. Le Dr Cécile Olivier nous partage ses conseils.

La plongée sous-marine à éviter

Dr O : "La plongée sous-marine n'est pas le sport idéal pour les personnes asthmatiques. Elle a longtemps été contre-indiquée mais elle reste tout de même à éviter. Les crises d’asthme déclenchées par l’hyperventilation d’exercice sont dépendantes du refroidissement des voies aériennes, favorisé par la ventilation du gaz sec des bouteilles de plongée. C'est vraiment le seul sport à éviter."

 Asthme et asthme d'effort : pourquoi et comment faire du sport ?

Bien choisir son environnement sportif en fonction de ses allergies

L'effort peut provoquer des crises d'asthme, mais il y a aussi les allergies.

Dr O : "Bien sûr, si on a des allergies, on va éviter les environnements riches en allergènes. On peut être, par exemple, allergique aux chevaux ou au foin, si c'est le cas, on ne se met pas à l'équitation. C'est la même chose si on est allergique au pollen, on évite de courir en extérieur pendant la saison pollinique. On va adapter le sport à ses allergies.
On ne conseille pas non plus d'aller faire du sport en extérieur s'il y a un pic de pollution, on fait preuve de bon sens."

 Asthme et asthme d'effort : pourquoi et comment faire du sport ?

"Et la course à pied ? Est-elle conciliable avec l'asthme ?"

Dr O : "La course à pied provoque plus de gêne que le vélo. L'asthme d'effort peut survenir plus rapidement et surtout en hiver, la respiration est plus rapide, l'air froid et sec peut causer une gêne respiratoire. On respire davantage par la bouche sans utiliser le nez qui est un humidificateur et réchauffe naturellement l’air respiré. Cela provoque une déshydratation de la bronche, une bronchoconstriction et possiblement une crise d’asthme.
Si on pratique par temps doux ou en intérieur, les risques sont bien moins présents."

 Asthme et asthme d'effort : pourquoi et comment faire du sport ?

"Comment se mettre au sport quand on est asthmatique ? Comment éviter et traiter les crises ?"

Dr O : "Ce qui est bien, c'est de s'échauffer avant l'activité. Il faut préparer le corps, préparer la bronche et faire au moins 10 min d'échauffement et on prévoit un temps de récupération après l'activité.”

Quel échauffement pour faire du sport ?

Dr O :  “Pour se mettre au sport, il faut d'abord prendre un sport qu'on aime, où on prend plaisir. On peut le faire avec quelqu'un pour nous motiver parce qu'au début ça peut ne pas être très agréable, on peut vouloir arrêter. Pour éviter ça, il vaut mieux commencer petit à petit.”

Comment aider un proche à se mettre au sport ?

Le Dr Cécile Olivier nous rappelle aussi l’importance du traitement :
“Certains asthmatiques peuvent prendre leur médicament bronchodilatateur pour améliorer leur capacité et être prêts, pour éviter l'asthme à l'effort.
Il faut toujours avoir son médicament bronchodilatateur sur soi et faire attention aux conditions météo (pollen, temps froid et sec et pollution)."

 Asthme et asthme d'effort : pourquoi et comment faire du sport ?

"Faut-il travailler son souffle ? Comment ?"

Dr O : "Pour améliorer son souffle, on peut faire des exercices de Pilates ou des exercices via une application d'aide à la respiration et à la méditation. On s'entraîne à maîtriser sa propre respiration, à avoir un contrôle sur sa respiration. 
Pour ça, on peut aussi faire des exercices d'apnée, ou encore du chant. Le chant, ça permet d'avoir du contrôle sur notre souffle, la maladie et on maîtrise mieux la situation."

"L'âge joue-t-il sur l'asthme et la mise au sport ? "

Dr O : "Quand on vieillit, en général on a moins de capacité respiratoire. Il y a naturellement un vieillissement des organes respiratoires. Mais ce n’est pas parce qu'on vieillit que l'asthme devient plus sévère, par contre il faut bien entendu adapter les sports à l'âge.

On peut pratiquer par exemple la marche nordique ou le pilates qui sont accessibles, on reste actif sans être délétère.
Le Qi gong, c'est aussi un sport idéal, il n'est pas brusque, on travaille sa respiration et on renforce ses muscles.
Le vélo aussi, de plus en plus de personnes font du vélo électrique, c'est bien, ça aide la pratique ! Il faut encourager à faire du sport même s'il y a besoin d'une assistance, car il vaut mieux faire de l'activité assistée que ne pas en faire du tout."

 Asthme et asthme d'effort : pourquoi et comment faire du sport ?

“Quand on est jeune, il faut essayer d'être sportif pour développer au mieux sa tolérance à l’effort. C'est aux pneumologues d’accompagner son ou sa patient⸱e dans sa pratique en rendant cette activité physique faisable.
Plus on fera de l'activité physique, plus les médecins pourront adapter le traitement. 

 Asthme et asthme d'effort : pourquoi et comment faire du sport ?

"Quels conseils donnez-vous pour éviter l'asthme d'effort chez l'enfant ?"

Dr O : "Pour les enfants, il ne faut surtout pas qu'il y ait de dispenses globales. S'il le faut, on va adapter le traitement pour rendre possible l'activité physique. Il faut avoir en tête de ne pas chercher la performance, mais le plaisir !
Heureusement, on observe de moins en moins d'a priori. Avant, on conseillait aux enfants de ne pas faire de sport, aujourd'hui, on sait que le sport est bénéfique."

 Asthme et asthme d'effort : pourquoi et comment faire du sport ?

DECATHLON ACTIVITÉS

Pour vous aider à choisir un sport parmi tous ceux qui s'offrent à vous et faire de nouvelles découvertes, on vous propose une multitude d'activités sportives menées par des professionnels près de chez vous.