PREMIERS TRICKS EN WAKEBOARD

Figures de style en wakeboard notamment en cable park et premiers défis pour prendre encore plus de plaisir et épater vos amis sur l’eau. 

tricks wakeboard cable

Après quelques sessions de wakeboard, vous êtes capable d’évoluer en autonomie sur l’eau. Vous savez prendre le départ et réaliser des virages mais voilà... l’inspiration vous manque pour progresser. Vous aimeriez ressembler à ces habitués qui tournicotent dans tous les sens et s’envolent dans les airs ? On ne saurait que trop vous recommander de vous orienter vers un moniteur diplômé pour vous perfectionner.

Voici tout de même quelques idées de figures appelées aussi tricks de base à réaliser dans un cable park notamment

LE OLLIE

Cette figure inspirée du skateboard consiste à exécuter un saut en faisant décoller la planche de l’eau. En wakeboard, on utilise l’appui sur le palonnier et le sillon de la vague pour augmenter la hauteur du Ollie. Il ne s’agit pas d’une impulsion à deux pieds puisque c’est le Nose – avant de la planche – qui sort de l’eau en premier. Cependant on utilise le Tail – arrière de la planche – pour exécuter ce mouvement. On dit qu’il faut « claquer le Tail » c’est-à-dire qu’on s’appuie dessus pour le faire rebondir si la force est exercée convenablement. Une fois le mouvement acquis, vous pouvez évoluer vers un Ollie pardessus un obstacle de type bouée.

 

LE SWITCH

Le terme Switch peut être traduit par « commutateur » et signifie que vous glissez dans le sens contraire de votre sens naturel. Si vous êtes Regular – pied gauche devant – vous êtes donc en switch lorsque vous glissez en Goofy – pied droit devant. Les premières glissades en Switch sont plutôt inconfortables car on se sent de nouveau débutant. Cependant il est fort utile en wakeboard. Savoir glisser en Switch permet notamment de diminuer l’effort de traction et de « se reposer » sur l’eau. Cela peut également faciliter le passage des virages et l’approche sur les modules. 

tricks wakeboard cable

LE 360 GLISSE

C’est une figure élémentaire en flat – à plat sur l’eau – qui implique la réalisation d’un passage de palonnier dans le dos c’est-à-dire un changement de main. Pour faire un 360 glissé, il faut effectuer un tour complet sur soi-même soit une rotation à 360 degrés. On présente tour à tour son dos au sens de glisse en s’appuyant sur les pointes de pied et son torse en s’appuyant sur les talons.

Pendant ce temps, le palonnier doit rester au plus près de la hanche pour faciliter le changement de main. Il est préférable d’apprendre cette figure à vitesse réduite car les chutes peuvent être imprévisibles et brutales. 

wakeboard tricks cable

LES PREMIERS SLIDES

Cette fois-ci il est question d’obstacles.

Un Slider est un obstacle composé d’une ou plusieurs sections sur lequel on s’élance en glissant. Les obstacles sont positionnés à l’extérieur du câble sur un wake park. Il faut donc réaliser « une coupe » c’est-à-dire un appui progressif sur les pointes de pied ou sur les talons pour se diriger vers l’obstacle. Une fois sur la surface de glisse, on se laisse tracter par le palonnier avec la planche à plat et les jambes fléchies jusqu’au retour sur l’eau.

Le port du gilet et du casque sont obligatoires sur les obstacles. Il est également impératif de posséder une assurance de responsabilité civile ou une licence vous couvrant en cas d’accident (se renseigner auprès de la FFSNW). 

wakeboard air tricks

LES PREMIERS SAUTS

Le saut s’effectue également sur un obstacle appelé Kicker. Il impose les mêmes contraintes de sécurité que les Sliders évoqués ci-dessus.

On se dirige vers le Kicker grâce à une coupe puis on donne une impulsion au point le plus haut pour s’élever au-dessus de l’obstacle. Il faut ensuite fléchir les jambes pour la réception sur l’eau. Lâcher la main arrière en l’air permet de se stabiliser et d’effectuer un Grab – d’attraper une partie de la planche avec la main.

Il est important de faire preuve de prudence et d’humilité sur les sauts. Il faut bien comprendre le principe de traction de la corde avant de s’essayer à des figures plus complexes. 

POUR ALLER PLUS LOIN

Sur un cable park, c’est à l’opérateur - le pilote de la machine - qu’il faut s’adresser en premier lieu pour connaitre les règles de fonctionnement du Wake Park et demander conseils.

Il vous expliquera la marche à suivre en cas de chute et vous donnera les bons repères pour votre progression. Gardez les yeux ouverts sur les autres pratiquants et sur le parcours, ne brûlez pas les étapes et si vous voulez aller plus loin, tournez-vous vers la communauté de votre base nautique.

Il existe généralement une association de riders locaux qui organisent des évènements et des sorties en groupe. Si cette communauté est absente de votre spot, pourquoi ne pas créer la vôtre ? 

D'AUTRES CONSEILS A DECOUVRIR ICI