Sports 'masculins' et sports 'féminins' : on fait le point sur les clichés

Le sport n’est pas épargné par les stéréotypes. C’est l’une des conclusions de l’Insee (Institut national de la statistique et des études économiques) après son étude sur les pratiques sportives femmes et hommes (novembre 2017). Les disparités subsistent encore entre les 2 sexes dans leur pratique du sport en amateur.

des sports "féminins" ?

Si les femmes sont de plus en plus pratiquantes, un écart important demeure avec leurs homologues masculins. Qui est d’autant plus marqué chez les plus jeunes : 33% des femmes âgées de 16 à 24 ans déclarent avoir pratiqué chaque semaine une activité sportive contre 45% des hommes dans la même tranche d’âge.

foot femme

Et il y a fort à parier que les clichés de genre sur le choix des disciplines sportives n’y sont pas pour rien. En 2014, près d’une personne sur deux est persuadée que « certains sports conviennent mieux aux filles qu’aux garçons ». Selon elles, les filles doivent pratiquer des disciplines sensées accroître la souplesse, la grâce et l’agilité tandis que les garçons doivent plutôt s’orienter sur des sports qui demandent de l’endurance et portent haut la compétition. Le tout sur fond de rapports de force.

Etat d’esprit que l’on pourrait résumer par le fameux cliché « du foot pour les garçons, de la gym pour les filles ! ».~Face à de tels propos, il est légitime de s’interroger : ces stéréotypes de genre sur le choix d’un sport ne sont-ils pas contraires aux valeurs du sport qui œuvrent contre toute forme de discrimination ?

Les femmes sont 3 fois moins nombreuses que les hommes à participer à des compétitions sportives

Si les motivations à faire du sport sont similaires pour les 2 sexes : se distraire, entretenir sa forme, se débarrasser du stress et partager du bon temps avec ses amis, les sportives sont plus nombreuses à déclarer pratiquer une activité sportive dans une volonté de perdre du poids plutôt que dans un but de de dépassement de soi. Et 3 fois moins nombreuses à participer à des compétitions sportives.

L’EXEMPLE D'UN SPORT TRÈS CONNOTÉ : LE FOOTBALL

Pour les empêcheurs de tourner en rond qui laisseraient sous-entendre que le foot est un sport de garçons, voici notre top 5 qui démontre que le foot est un sport accessible aux filles.

N’hésitez pas à leur proposer cette lecture, ça devrait les renvoyer dans leurs buts !

1. LES FILLES POSSÈDENT LES QUALITÉS INDISPENSABLES POUR JOUER AU FOOTBALL

Faire preuve d’un mental d’acier, avoir une endurance pour tenir 2 fois 45 minutes, être aussi tactique que technique et croire à la victoire qu’on va décrocher en équipe. On ne prend pas trop de risques en disant que les filles possèdent, elles aussi, toutes ces qualités.

Et à affirmer haut et fort que la pratique du ballon rond, c’est donc aussi pour elles.

Fille ou garçon, nous on croit surtout aux sportifs passionnés qui en ont sous le pied !

foot femme

2. DANS CERTAINS PAYS, LE FOOT EST UN SPORT FEMININ !

Si je vous dis Megan Rapinoe ? Si vous êtes un passionné de foot, j’imagine déjà vos yeux qui brillent à l’évocation du nom de la victorieuse capitaine de l’équipe nationale féminine des Etats-Unis. La coupe à la maison, Megan et ses coéquipières l’ont ramenées en 2015 lors de la dernière Coupe du monde féminine. Ce n’est pas le cas de leurs homologues masculins qui brillent par leur discrétion et qui ne sont absolument pas présents à l’international ! Pour nos amis américains, il n’est pas question de savoir si le foot est un sport féminin ou masculin, c’est avant tout un sport d’équipe et une histoire de passion. Et c’est clairement aussi notre point de vue.

C’est pourquoi, on se réjouit de constater que le football féminin prendre de l’ampleur en Europe.

foot femme

3. L’ENGAGEMENT DES FOOTBALLEUSES AUGMENTENT, LES VOCATIONS AUSSI

Peu importe le domaine, quand une personne est talentueuse, il s’écoule en général peu de temps pour qu’elle soit mise en lumière. Les footballeuses émérites gagnent du terrain. Bien dans leurs crampons, elles occupent la pelouse comme l’espace médiatique.

Bonne nouvelle : on parle de plus en plus d’elles, leur talent commence à être reconnu. Et surtout à être récompensé. Par exemple par le Ballon d’Or, catégorie féminine, créé en 2018 par le magazine France Football. Pour rappel, le ballon d’or est un prix qui récompense le meilleur joueur, et donc dorénavant aussi la meilleure joueuse, des championnats européens.

Cette nouvelle visibilité médiatique, les joueuses la mettent à bon escient en défendant publiquement le football féminin et en encourageant les petites filles en leur disant qu’elles ont leur place sur la pelouse, au même titre que les petits garçons. A l’instar d’Ada Hegerberg, joueuse norvégienne (olympique lyonnais), première joueuse à avoir reçu ce fameux premier ballon d’or féminin qui, lors de la remise de son trophée, a encouragé les petites filles à croire en elles :~“I would like to end this speech with some words to young girls all over the world, please believe in yourself”.

foot femme

4. LE FOOTBALL FÉMININ POSSÈDE SES PROPRES COMPÉTITIONS OFFICIELLES ET INTERNATIONALES

Même si les footballeuses ont dû attendre 1991 pour avoir leur propre mondial (contre 1928 pour les hommes), des compétitions officielles de football féminin ont lieu. Une reconnaissance officielle qui démontre que ce sport n’est pas considéré par la Fifa uniquement comme un sport d’hommes.

foot femme

5. LE FOOTBALL... UNE ÉCOLE DE LA VIE POUR LES PETITES FILLES AUSSI

Entre ses nombreux bienfaits pour le corps et l’esprit et son facteur de sociabilisation indéniable, le football est une formidable école de la vie. En enfilant leurs crampons, les petites filles travaillent leur cardio-vasculaire, leur sens du jeu collectif et acquièrent des valeurs qui servent tout au long d’une vie (dépassement de soi, fairplay, goût de l’effort...).

Nous en sommes convaincus, en prenant la décision d’inscrire sa fille au foot, c’est participer de manière positive à son apprentissage de la vie en société.

foot femme

Le foot, aussi pour les filles !

Un sport de garçons, le foot ? C’est ce que certains s’entêtent à croire… Dans ce documentaire exclusif, on va vous démontrer que “le foot des filles” mérite largement sa place sur le terrain !

foot féminin

Le foot, aussi pour les filles !

Un sport de garçons, le foot ? C’est ce que certains s’entêtent à croire… Dans ce documentaire exclusif, on va vous démontrer que “le foot des filles” mérite largement sa place sur le terrain !