Réussir l'installation de son hamac

Découvrez tous nos conseils pour installer au mieux votre hamac et pouvoir vous reposer confortablement. 

Réussir l'installation de son hamac

Vous rêvez de siestes en extérieur bercées par une brise estivale ? Ou vous prévoyez de dormir dans votre hamac, après une journée de randonnée ? Avant de pouvoir vous laisser aller dans les bras de Morphée, vous allez devoir l'installer correctement. Ce serait dommage, en effet, d'être brutalement réveillé parce que votre installation s'est effondrée !

Où installer son hamac ?

Dans votre jardin, sur votre terrasse ou dans la forêt, l'emplacement idéal pour installer votre hamac doit correspondre à vos besoins et à l'usage que vous en ferez. Pour l'installer sur une terrasse, vous pouvez utiliser les supports spécifiquement dédiés. Si vous souhaitez vous endormir en forêt, vous allez devoir choisir 2 arbres, entre lesquels installer votre hamac.

Renseignez-vous avant de vous installer sur la réglementation concernant les zones de bivouac en fonction du lieu dans lequel vous vous trouvez : parcs naturels, zones protégées etc...

Choisissez donc 2 arbres d'apparence solide, espacés d'environ 2 à 5 mètres, en fonction de la distance maximale nécessaire pour installer le hamac. Cette information est indiquée dans le mode d'emploi de votre produit. Évitez les petits arbrisseaux qui risquent de plier et de se casser sous votre poids, prenez le temps d'inspecter le sol sous votre hamac (retirez les pierres ou éléments dangereux si vous glissez du hamac) et assurez-vous également que les cimes des arbres au-dessus de vous soit en bon état : dormir dans un hamac à l'ombre est toujours agréable mais recevoir une branche morte sur la figure en pleine sieste n'est pas particulièrement agréable.

Quelle corde choisir pour attacher un hamac ?

Les cordes sont fournies avec votre hamac, mais au cas où celles-ci seraient usées ou si vous voulez en changer, nous vous conseillons d'utiliser des cordages d'escalade. Des kits de cordes pour hamac peuvent être achetés dans certains magasins, mais si vous voulez choisir la longueur de votre installation, les magasins Decathlon vendent des cordes au mètre. Vous pourrez donc facilement acquérir juste la longueur de corde dont vous avez besoin.
Il vous faudra généralement environ 3 mètres, mais bien sûr chaque hamac est différent. Prenez au minimum un diamètre de 6 mm. Les corde de montagne ou d'alpinisme sont très solides et répondent à des normes précises. Vous devriez donc être en sécurité, à condition de prêter une attention particulière aux noeuds que vous utiliserez pour attacher votre hamac !

Réussir l'installation de son hamac

Comment attacher un hamac à un arbre : quelle fixation, quelle hauteur d'accroche, quel noeud, quelle tension de corde ?

La plupart des hamacs sont équipés de boucles et les cordes nécessaires pour l'attacher sont compris dans le le kit. Prêtez attention à la longueur totale de l'installation afin de déterminer si vous pourrez l'installer facilement en forêt ou dans votre jardin.
La mise en place de votre hamac est très simple : vous devrez installer les cordes ou sangles autour des arbres que vous avez choisis, puis y accrocher le hamac. Si vous avez peur d'abîmer les arbres auxquels vous accrochez votre hamac, vous pouvez utiliser les protections conçues pour la fixation de slacklines. Pour attacher la toile et les cordes, vous devrez réaliser un demi noeud de huit, en laissant environ 10 cm (ou une largeur de main) de mou au bout du noeud, puis serrer. Il est essentiel de serrer correctement le noeud avant de vous installer dans le hamac sinon vos fesses risquent de rentrer très rapidement en contact avec le sol sous la toile !
La fixation de la sangle sur l'arbre doit se faire au minimum à 1,5m du sol.
Donnez un maximum de mou au hamac : pour être confortable il doit "sourire" lorsque vous le regardez. Le meilleur angle entre le tronc et le hamac est de 30°. Une forme de banane est donc idéale et votre hamac doit arriver à environ 50 cm du sol lorsqu'il est chargé. Si le hamac est plus haut, la toile est trop tendue il est difficile d'y rentrer et vous ne serez pas à l'aise dedans !

Réussir l'installation de son hamac

Comment monter dans un hamac ?

Vous avez bien serré les noeuds d'attache de votre hamac ? Vous allez pouvoir monter dedans. Comme vous l'avez bien installé, il est un peu bas par rapport à une chaise par exemple. Donc pour monter facilement dedans, vous allez attraper la partie opposée à celle dans laquelle pour souhaiter mettre vos fesses. Comme ça vous tendez la toile et elle est un peu moins basse. Ensuite vous allez vous installer en diagonale au coeur de la toile et installer votre centre de gravité au centre du hamac. Pour rappel, le centre de gravité d'un adulte se trouve au niveau de son nombril, pas des fesses !
Si vous prévoyez de passer la nuit dans votre hamac, prenez le temps de le tester afin d'ajuster si besoin les fixations et la tension de la toile. Que vous vous installiez pour la sieste ou pour une nuit réparatrice, la position est la même : il faut se mettre en diagonale dans le hamac. Vous allez vous mettre ensuite naturellement dans la position qui vous convient le mieux pour bien dormir. Un petit oreiller vous apportera un confort supplémentaire et vous aidera à récupérer au maximum pendant votre repos.
Attention : dormir dans un hamac bien installé, permet de retrouver une position de sommeil naturelle. Cela dit, si vous êtes sujet aux problèmes de dos (sciatique ou autre) validez avec votre médecin que le hamac est approprié pour vous, et commencez par une petite sieste avant de prévoir d'y passer une nuit entière.

Bien monter dans son hamac

Pourquoi utiliser et comment installer un hamac à suspendre équipé d'une moustiquaire ?

Dormir dans un hamac est une solution qui est généralement confortable, parfois davantage que de dormir par terre, et peu encombrante. C'est pourquoi les amateurs d'outdoor sont souvent fans de leur hamac ! Mais pour permettre à tous les trekkeurs de bien dormir partout, nous en avons créé un équipé d'une moustiquaire. Que vous dormiez dehors près de chez vous ou dans la forêt tropicale, vous serez protégés des insectes ! De quoi convaincre tout le monde de dormir à la belle étoile.
Ce hamac s'installe comme un hamac classique avec 2 points de fixations, idéalement des arbres en bonne santé. Si vous utilisez ce hamac en forêt tropicale, pensez à traiter les cordes avec un répulsif à fourmis et insectes avant de les accrocher aux arbres. Ceux-ci devront être éloignés d'une distance de 3 à 5 mètres (en fonction des mesures de votre hamac). Il doit être comme pour un hamac classique suffisamment souple pour que vous puissiez rentrer dedans facilement et être confortablement installé. La moustiquaire est tenue par une structure simple à monter qui vient la tendre au-dessus du hamac à l'aide d'arceaux, et elle en fait le tour pour vous garantir un confort et une protection optimale. Fermez bien celle-ci avant de vous laisser bercer par le mouvement de balancier du hamac.
Le petit conseil en plus : Si vous craignez une petite pluie pendant la nuit, notamment si vous êtes dans la jungle, vous pouvez installer un tarp par dessus le hamac ! Ainsi vous ne serez pas réveillé par une averse inattendue.
Bon à savoir : la moustiquaire intégrée du hamac tropic900 fait le tour du hamac pour éviter toute intrusion d'insectes.

Mousquetons ou noeuds pour l'installation de son hamac ?

Votre hamac peut être équipé de mousquetons ou de cordelettes. S'il est équipé de mousquetons, vous n'avez rien à faire pour l'accrocher à part adapter la longueur de la corde une fois qu'il est attaché aux sangles de fixation. Mais si vous avez des cordelettes, vous devrez réaliser un noeud de chaque côté de votre hamac pour l'attacher. Un demi noeud de huit est suffisant pour assurer une bonne accroche.
Il arrive que les trekkeurs expérimentés qui souhaitent diminuer le poids de leur paquetage choisissent de remplacer les mousquetons par des cordes. Cela permet d'optimiser le poids du hamac tout en gagnant de la souplesse sur la longueur totale de celui-ci.
Et bien sûr, si vous êtes fan de nuit en hamac, vous pouvez l'utiliser même lorsque les températures sont plus basses, à condition de vous équiper d'un bon sac de couchage et éventuellement d'un matelas pour isoler du froid. Nous espérons que ce conseil vous permettra de vous glisser facilement dans les bras de Morphée partout dans le monde !

Quelques conseils pour son trek