COMMENT BIEN SERRER ET LACER SES CHAUSSURES DE RANDONNÉE OU DE TREKKING ?

En montagne, pour votre confort et votre sécurité, bien ajuster et lacer ses chaussures est indispensable. Pour être bien maintenu tout au long de la randonnée, en montée comme en descente. 

bien_lacer_ses_chaussures_de_trek

En montagne, pour votre confort et votre sécurité, bien ajuster et lacer ses chaussures est indispensable.
Pour être bien maintenu tout au long de la randonnée, en montée comme en descente.
En effet, il ne suffit pas d’avoir les bonnes chaussures, il faut également s’assurer qu’elles sont correctement ajustées et lacées.

BIEN LACER SES CHAUSSURES DE TREK

Bien lacer ses chaussures de trekking

COMMENCEZ PAR CALER VOTRE TALON AU FOND DE LA CHAUSSURE

Une fois votre pied glissé dans la chaussure, tapez quelques légers coups sur le sol pour bien caler votre talon au fond de la chaussure.
Cela vous permettra de garder une zone de confort devant les orteils, pour qu'ils ne viennent pas appuyer à l'avant de la chaussure.

AJUSTEZ LE SERRAGE DE LA PARTIE BASSE EN DÉMARRANT PAR LES ANNEAUX DE LAÇAGE

Il est très important de démarrer le laçage en partant du bas et non en tirant sur les bouts des lacets, comme on peut souvent le faire.
Anneau par anneau, resserrez la chaussure en veillant bien à garder une certaine souplesse à l’intérieur.

Attention à ne pas trop serrer, au risque de couper la circulation du sang dans le pied.
Afin de réduire la pression exercée par le laçage au niveau du cou-de-pied, vous avez la possibilité de ne pas croiser vos lacets à ce niveau.
Il est très important de se sentir à l’aise dans ses chaussures.
A vous de trouver l'ajustement qui vous correspond le mieux  !

DISSOCIEZ LE LAÇAGE DE LA PARTIE BASSE ET DE LA PARTIE HAUTE

Cela permet de bien ajuster le laçage à la forme de votre pied et d'apporter plus ou moins de liberté à votre cheville. Pour verrouiller ce premier serrage de la partie basse faites un premier nœud simple au niveau du cou-de-pied ou alors utilisez le bloqueur de vos chaussures si elles en possèdent un.

SERREZ LA PARTIE HAUTE DE LA CHAUSSURE

Croisez vos lacets de manière classique sur les crochets du bas.

ASTUCE : pour les crochets du haut passez les lacets non pas de bas en haut mais de haut en bas !

Cette astuce aura 2 avantages : le nœud du lacet se retrouvera plus bas et ne gênera pas lors de forts dénivelés. De plus, si le nœud de vos lacets devait se détendre un peu, vos lacets auraient plus de difficulté à sortir des crochets.

ENFIN, NOUEZ VOS LACETS AVEC UN NŒUD PLUS EFFICACE QUE LE DOUBLE NŒUD

Commencez votre nœud comme si vous alliez faire un nœud classique mais avant de tirer sur les 2 boucles, repassez l’une des boucles à l’intérieur du nœud.

Ce nœud permettra à vos lacets de ne pas se desserrer tout seuls et il a l’avantage de rester très facile à défaire en fin de randonnée.

La méthode de laçage d'Antoine

Souvent négligé, le laçage des chaussures est primordial pour pouvoir trekker confortablement.
Pour cela nous vous conseillons une chaussure à tige haute afin d'avoir un meilleur maintien du pied et de la cheville, et également des crochets auto-bloquants.

Tout commence par l'enfilage de la chaussure. nous vous conseillons pour cela un plan incliné, le talon sera ainsi bien calé dans la chaussure. Cela évite le glissement du pied vers l'avant qui arrive trop souvent quand on chausse sa chaussure à plat.


Passons ensuite au laçage à proprement parler.
Nous allons pouvoir dissocier la partie basse de la partie haute grâce au crochet auto-bloqueur. Pour la partie basse de la chaussure, adaptons nous à votre propre morphologie.
- Pour ceux qui ont un pied large, détendez bien le lacet avant afin que le pied conserve sa mobilité et ne soit pas comprimé lors de la marche.
- Pour ceux qui ont un pied fin, double croisez le laçage afin de serrer plus la chaussure.
- Pour ceux qui ont un coup de pied fort, à l'endroit du coup de pied nous allons passer sur un lacet dit droit.
- Enfin, pour ceux qui manquent de volume dans la chaussure, rajoutez une semelle afin de compléter ce manque.

Une fois que vous avez adapté le bas de votre chaussure à votre morphologie, verrouillez le réglage grâce au crochet auto-bloqueur. (Si votre chaussure ne dispose pas de ce type de crochet, passez simplement le lacet par au dessus puis en dessous)
Enfin, passez de nouveau par au dessus puis en dessous afin de faciliter le serrage final.


Maintenant, comment tester votre serrage ?
Prenez une pente, et tordez votre cheville latéralement afin de vérifier que le maintien vous convient.
Un laçage bien fait doit être confortable.

ASTUCE: VOS PIEDS VONT PRENDRE DU VOLUME PENDANT LA MARCHE. AUSSI N'HÉSITEZ PAS À REFAIRE VOTRE LAÇAGE EN COURS DE TREK.

ATTENTION !

Avec des chaussures montantes équipées de crochets, il peut arriver que les crochets d'une chaussure se prennent dans les boucles des lacets de l'autre chaussure, en fonction de votre manière de marcher, du terrain etc.

Pour éviter toute chute, veillez à ce que vos crochets ne soient pas abîmés ou déformés, s’ils sont trop « ouverts » celà peut augmenter ce risque.

Vous pouvez également recouvrir le haut de vos chaussures avec votre pantalon ou une paire de guêtres ou rentrer vos lacets à l'intérieur de la chaussure (mais cette dernière option n'est pas la plus confortable).

TROUVER CHAUSSURES À VOS PIEDS

NOUS VOUS RECOMMANDONS ÉGALEMENT NOS AUTRES CONSEILS TREKKING