Qu’est-ce que le flow et comment trouver le sien grâce au sport ?

Vous savez ces moments où vous êtes tellement concentré sur une tâche que plus rien d’autre ne compte ? Le flow, c’est ça. On vous invite à entrer dans la zone !

Qu’est-ce que le flow et comment trouver le sien grâce au sport ?

Qu’est-ce que le flow ?

Ça vous arrive parfois d’être tellement absorbé par ce que vous faites que vous  perdez la notion du temps ? Cet état mental si particulier s’appelle le flow et c’est lorsque vous l’atteignez que vous êtes le plus confiant, performant et... heureux. Le terrain de jeu idéal pour vivre l’expérience suprême : le sport ! On vous aide à comprendre ce phénomène et à basculer dans l’état de flow en vous mettant en mouvement.

Le flow, quèsaco ?

On doit le concept de flux, flow ou zone à Mihaly Csikszentmihalyi. Le psychologue hongrois l’a élaboré dans les années 1970 après avoir observé des artistes complètement plongés dans leur travail au point d’oublier de manger, boire et dormir. Selon lui, le flow est un moteur de la motivation. Il le définit comme une immersion totale, un état de concentration extrême au cours duquel les émotions sont mises au service de la performance et de l’apprentissage et en parfaite harmonie avec l’action que l’on est en train d’accomplir. Le flow procure un sentiment de satisfaction et une joie intense pouvant aller jusqu’à l’extase.

Qu’est-ce que le flow et comment trouver le sien grâce au sport ?

Que se passe-t-il pendant l’expérience de flow ?

Pour parvenir à un état d’hyperconcentration, le cerveau libère certaines hormones : la dopamine, la sérotonine, l’endorphine, l’anandamide et la norépinéphrine. Ces substances ont pour effet immédiat de booster :
- la capacité à retenir et assimiler plus d’informations ;
- la rapidité d’analyse ;
- la motivation ;
- la créativité.
Elles permettent également au mental de prendre le pouvoir sur le corps et d’exploiter pleinement le potentiel de ce dernier qui n’est généralement utilisé qu’à 65%. Résultat : lorsque vous vivez une expérience de flow, vous sortez de votre zone de confort, vous donnez le meilleur de vous-même, vous soulevez des montagnes. En somme, vous devenez un super-vous !

Qu’est-ce que le flow et comment trouver le sien grâce au sport ?

Comment savoir quand on est dans la zone ?

Plusieurs indices peuvent vous mettre sur la piste. En étant attentif à ce que vous ressentez et avec un peu d’entraînement, vous serez capable de les repérer et de créer les conditions propices au flow.
D’après Mihaly Csikszentmihalyi, vous avez mis un pied dans la zone si :
✓ Il y a, à votre sens, un équilibre entre vos compétences personnelles et le challenge à relever.
✓ Votre attention est centrée sur l’instant présent et ce que vous faites.
✓ Vous avez conscience de vos capacités physiques et mentales, un but clair en tête et vous savez quels bénéfices vous allez tirer de votre tâche.
✓ Vous avez l’impression de maîtriser vos actions et votre environnement.
✓ Vous ne ressentez ni stress ni ennui ni fatigue. Au contraire, vous éprouvez du plaisir dans votre occupation.

Attention :
Le flow peut rendre accro. Une fois que serez redescendu de cet état qui ne dure pas, vous n’aurez qu’une envie : le revivre !

Trouver son flow grâce au sport, mode d’emploi

Se fixer un objectif précis 

L’idée est d’en choisir un qui vous parait réalisable, à votre portée. Par exemple, si vous avez l’habitude de courir régulièrement mais sur des petites distances, vous pouvez mettre la barre un peu plus haut en vous inscrivant à un programme de course à pied pour augmenter la cadence. Lancez-vous ce défi avec un ami du même niveau que vous, votre motivation sera stimulée, vous augmenterez ainsi vos chances de toucher du doigt cet état de grâce le Jour J.

Coup de pouce :
Votre motivation n’est pas toujours au rendez-vous ? Découvrez nos 6 tips pour être à fond.

Méditer pendant l’effort

C’est un excellent moyen d’entrer dans la zone. La méditation de pleine conscience peut se pratiquer n’importe où, y compris pendant le sport. Elle consiste alors à porter son attention sur ce qui se passe en soi (respiration, rythme cardiaque, mouvements, etc.) et à se reconnecter à soi. Vous adonner régulièrement à la course ou à la marche méditative va vous apprendre à vous ancrer dans le moment présent, à muscler votre concentration et à lâcher-prise, ce qui finira par vous mener tout droit vers l’état de flow.

S’entraîner en musique 

Vous en avez sûrement déjà fait l’expérience : écouter une mélodie calme et inspirante en effectuant une tâche complexe permet d’entrer plus facilement dans sa bulle et d’être focus. Ça fonctionne aussi très bien pour le running avec une playlist pêchue. Essayez, vous verrez que, porté par le son et calé sur ce que l’on qualifie aussi de flow dans le langage musical (c’est-à-dire le phrasé, le rythme créé par les mots), vous allez vous donner à 1000% et de séance en séance, vous approcher de la fameuse zone.

Qu’est-ce que le flow et comment trouver le sien grâce au sport ?

Vous voilà équipé de quelques clés pour goûter à l’état de flow et vous épanouir dans votre pratique sportive !