PAROLES DE BODYBOARDEUSES : LES FILLES DANS LE MONDE DU BODYBOARD.

Rencontre avec Amélie, bodyboardeuse bretonne et Macarena, bodyboardeuse espagnole et vendeuse au magasin de Los Barrios.
Laissez-vous guider et découvrez leur passion : le bodyboard.

PAROLES DE BODYBOARDEUSES : LES FILLES DANS LE MONDE DU BODYBOARD.

Envie de vous mettre au bodyboard ? Vous appréhendez de devoir vous faire une place au pic ? Découvrez Amélie et Macarena, nos bodyboardeuses passionnées et déterminées à convaincre toutes les femmes de s'y mettre !

PRÉSENTEZ-VOUS

Macarena : Je m'appelle Macarena, je suis vendeuse au magasin Decathlon Los Barrios, de par la situation géographique où j'habite, j'adore pratiquer les sports nautiques comme le bodyboard, le kitesurf et le paddle surf.
Je pratique occasionnellement le bodyboard depuis de nombreuses années.

Amélie : Je m'appelle Amélie. J'ai 26 ans, je suis éducatrice sportive et physiothérapeute.
Je viens de France et je suis passionnée de surf et de bodyboard depuis toute petite. J'ai commencé le bodyboard au Portugal, à l’âge de 11 ans.

PAROLES DE BODYBOARDEUSES : LES FILLES DANS LE MONDE DU BODYBOARD.
PAROLES DE BODYBOARDEUSES : LES FILLES DANS LE MONDE DU BODYBOARD.

Que te procure le bodyboard ?

Macarena : Le bodyboard me procure une sensation de liberté lorsque je glisse sur la vague et une déconnexion lorsque je suis au contact de la nature et de la mer. Maintenant je partage ces expériences avec ma fille (sur la photo).

Amélie : Le bodyboard m'apporte un moment d’évasion, de détente et de communion avec la nature.
Il me procure également une sensation de glisse incroyable et indescriptible qu’il faut vivre pour comprendre. J’adore aussi cette poussée d’adrénaline qui m’envahit lorsque je prends de la vitesse et surfe sur de « grosses » vagues.
Ce qui me plait, ce sont les sessions inoubliables, les rencontres, les rires, les liens avec la nature. Bref, tout un tas de beaux souvenirs en tête !

Quel est le plus beau spot que tu as surfé ?

Amélie : Le plus beau spot que j'ai surfé se situe en Bretagne Nord. Au paysage magnifique s’associait les rochers, un rivage verdoyant, un coucher de soleil miroitant sur les vagues et apportant un jeu de lumière « irréel »... Je me serais crue au paradis, c'était magique.

Macarena : Le meilleur endroit où j'ai surfé est à la plage de Tarifa, Balneario, quand c'est glassy*, c'est une joie de voir la beauté de la vague.

*Terme couramment employé pour désigner la surface des vagues semblable à de l'huile, sans clapot, sans une ride. Lorsque les vagues sont glassy, la glisse est plus fluide, plus agréable et la session s’annonce parfaite

PAROLES DE BODYBOARDEUSES : LES FILLES DANS LE MONDE DU BODYBOARD.

quels bienfaits la pratique du bodyboard procurent-elle sur le corps et l'esprit ?

Amélie :
Sur le plan physique :
Pratiquer le bodyboard permet d’affiner sa silhouette et la rendre plus tonique. En effet, une dépense importante de calories va se faire lors des sessions de bodyboard, facilitant ainsi la perte de poids. L’un des atouts principaux du bodyboard est qu’il permet de travailler à la fois l’endurance et son système cardio-respiratoire (en passant la barre et en ramant) mais aussi de muscler l’ensemble de son corps.
Le bodyboard possède cet avantage de travailler les membres inférieurs dans leur globalité (lors de l’utilisation des palmes), les membres supérieurs (lors de la rame avec les bras) ainsi que les muscles profonds du tronc. Il s’agit donc d’une activité physique bénéfique non négligeable pour prévenir la sédentarité et un grand nombre de blessures.

Sur le plan mental :
Le bodyboard permet de faire du sport, tout en s’amusant. Ainsi, lors de sa pratique, les hormones du plaisir (comme l’endorphine) sont libérées permettant de diminuer le stress, d’oublier les tracas du quotidien et de ressentir une sensation de bien être.
La pratique du bodyboard permet également de prévenir un grand nombre de maladies (cardio-vasculaire et obésité principalement) ce qui augmente l’espérance de vie.

Enfin, pratiquer le bodyboard et se dépenser dans l’eau favorise le sommeil profond et réparateur.

Quels sont les freins que rencontrent les femmes dans le bodyboard ?

Amélie : Je ne pense pas qu'il y ait de freins physiques pour les femmes à la pratique du bodyboard. Le premier frein que je soulèverais serait celui de se frayer une place au pic. Le bodyboard est parfois dénigré par les surfeurs et c’est d’autant plus vrai quand on est une femme. En plus, les femmes se font rares et les hommes leur laissent difficilement la place. Mais plus il y en aura, plus on s'imposera ! ;)

PAROLES DE BODYBOARDEUSES : LES FILLES DANS LE MONDE DU BODYBOARD.

QUELS CONSEILS DONNERAIS-TU À CELLES QUI N’ONT PAS ENCORE OSÉ SE METTRE À L’EAU ET ESSAYER LE BODYBOARD ?

Macarena : Je leur conseille d'essayer dans un endroit confortable, facile et en bonne compagnie pour découvrir avant tout la sensation de liberté que l'on ressent sur la vague.
Commencer simplement dans la mousse pour découvrir la glisse et le plaisir sera garanti.

Amélie : Mes conseils pour un début plus facile serait de se lancer dans une eau chaude en profitant d’un moment où les surfeurs se font rares. Mais idéalement ce serait de débuter avec une école de bodyboard/surf ou une association locale pour apprendre les bases et les bons gestes. Un groupe d’amis peut aussi faire l’affaire, mais ne commencez pas seule. Osez et prenez du plaisir !

Nous espérons que nos deux bodyboardeuses vous aurons donné envie d'essayer le bodyboard et qui sait ? Vous en deviendrez peut-être addicte ! Dépassez vos peurs et vos appréhensions. Osez vous jeter à l'eau !

PAROLES DE BODYBOARDEUSES : LES FILLES DANS LE MONDE DU BODYBOARD.

Coralie

Responsable communication & BODYBOARDEUSE DÉBUTANTE

Mon conseil : Ne réfléchissez pas et mettez-vous à l'eau. Totalement novice, j'ai débuté avec l'aide de mes collègues. Ma première glisse était dans la mousse pour ressentir les premières sensations, puis sur des petites vagues pour apprendre à palmer et à me propulser jusqu'à prendre ma réelle première vague. Je n'ai même pas eu le temps de comprendre ce qu'il se passait, mon cerveau a totalement déconnecté pour laisser place au plaisir. Je ne peux que vous conseiller d'essayer.

CES CONSEILS PEUVENT AUSSI VOUS INTÉRESSER !