La section sportive au collège et au lycée

Comment réussir à concilier le sport et les études ? Cette question, vous vous la posez peut-être pour votre enfant ? On a décidé de creuser afin de vous faire découvrir en détail la section sportive en France. Suivez-nous.

La section sportive au collège et au lycée

Il est 16h, la sonnerie du lycée annonce la fin des cours. C’est le moment de troquer le jean contre le jogging. Les cahiers rangés, les chaussures de sport enfilées, en route vers le club. Encadrement renforcé, emploi du temps aménagé, sport intensifié, bienvenue en section sportive.

Section sportive ou sport étude ?

Avant de se lancer dans des explications, on se devait de remettre au clair certains termes. Sections sportives, sections d’excellence sportive, sport-étude, associations sportives, vous êtes un peu perdu·e entre ces différents programmes et c’est tout à fait normal. Pour faire simple : le sport étude, c’est l’ancien terme qui désigne la section sportive. Pour les sportif·ve·s de haut niveau, on parle donc de sections d’excellence sportive (le nombre d’heures ainsi que l’encadrement évolue selon le niveau). Enfin, l’association sportive (AS) est une association qui a pour but d’organiser et de développer la pratique sportive. Les élèves s’inscrivent dans ces associations et peuvent participer aux entraînements (en dehors des horaires de cours) et aux compétitions.

Dans cet article, on ne vous parle que des sections sportives. Et c’est déjà pas mal.

Le programme section sportive, c'est quoi ?

La section sportive est un programme scolaire qui permet de pratiquer une activité sportive de bon niveau tout en suivant un cursus scolaire. Cette section est mise en place à l'initiative des établissements scolaires. On en compte près de 3700 pour une centaine de pratiques sportives en France.
"Elles ont vocation à former de jeunes sportif·ve·s de bon niveau, précise Christophe Georges, proviseur au Lycée Louis Thuillier à Amiens, lycée qui accueille plusieurs sections sportives comme le football, la natation ou encore le pôle espoir de football américain. Pour les sportif·ve·s de haut-niveau et les athlètes qui ont été repéré·es assez jeunes pour leur talent, il existe des sections sportives d'excellence dont l’ objectif est de les accompagner dans l'accession au haut niveau."

La section sportive au collège et au lycée

À partir de quel âge peut-on intégrer une section sportive ?

La section sportive est accessible à partir du collège et peut se poursuivre au lycée. Dès 10-11 ans, un enfant peut donc rejoindre une section sportive.

La section sportive au collège et au lycée

Les sections sportives au collège et au lycée en détail

Le scolaire, c'est l'affaire de l’école. Pour le sport, c’est un partenariat avec les fédérations et/ou les clubs qui permet de libérer les élèves pour leur pratique sportive. Ainsi, chaque étudiant·e suit le programme scolaire classique avec un emploi du temps aménagé. “Notre but est de faciliter la pratique sportive en aménageant les emplois du temps des élèves, en les faisant par exemple quitter plus tôt ou commencer plus tard pour les rendre disponibles aux clubs de sport” précise Christophe Georges.

En moyenne, au collège, les élèves ont 3 à 6 heures de sport supplémentaires et au lycée, 4 à 8 heures supplémentaires. D’ailleurs, afin de surveiller certains signes tels que la fatigue, l’arrivée de blessure ou encore le décrochage scolaire, un suivi individuel est mis en place par le coordinateur de la section sportive (souvent l’enseignant·e d’EPS). Plutôt rassurant quand on est parent, n’est-ce pas ?

Les sports concernés : football, équitation, basket, handball…

Football, rugby, handball pour les plus populaires, échecs, pétanque, parapente pour les originaux : plus d’une centaine de disciplines sportives sont proposées en sport étude. Toujours bon à savoir : depuis 2016, le certificat médical de non-contre-indication à la pratique sportive n’est plus obligatoire sauf pour certains sports considérés à risque (le rugby, la plongée…).

Certains établissements (collèges ou lycées) proposent plusieurs sports, quand d’autres ont décidé de se spécialiser dans un sport en particulier. C'est par exemple le cas au lycée Jean Jaurès de Lomme (dans le nord de la France) qui accueille la section sportive régionale de handball. C’est plus simple et ça permet de proposer les meilleurs intervenants dans un même endroit. Tout le monde y gagne.

Pour connaître les disciplines sportives selon les établissements scolaires, l’ONISEP (Office national d'information sur les enseignements et les professions) a mis en place cet outil de recherche simple : https://www.onisep.fr/Ressources/Univers-Formation/Formations/Lycees/section-sportive-de-lycee

Concilier sport et étude : un duo qui fonctionne

Le sport, c’est l’école de la vie. Un passage par une section sportive est un premier palier qui développe la capacité de se mesurer, de participer à des compétitions tout en suivant un cursus scolaire normal. Malgré l’âge, l'élève démontre qu’il et elle est capable de répondre aux exigences de ce dispositif et acquiert des valeurs fortes liées au sport : collectif, rigueur, assiduité, engagement, humilité, respect… qui lui seront utiles dans sa construction.

Même après ça, vous avez toujours des inquiétudes pour votre enfant et vous pensez qu’il peut avoir du mal à concilier étude et sport ? Que ses résultats scolaires pourraient être entachés avec un emploi du temps plus condensé. Et si on vous prouve le contraire ?

Le sport et les études, un duo qui fonctionne. D’abord parce que le sport est un excellent stimulant pour le cerveau. Il améliore par exemple la circulation sanguine, permettant une meilleure oxygénation du cerveau favorisant concentration et créativité. Le sport améliore aussi le sommeil grâce à la sécrétion de dopamine et d’endorphines. Un sommeil de qualité permet une meilleure mémorisation (des leçons notamment). On peut aussi ajouter que le sport est un excellent moyen d’évacuer et de mieux gérer son stress. Idéal avant le contrôle de maths ou de français ! Enfants sportifs et bons élèves, pas si mal non ? 

Comment rejoindre une section sportive ?

Votre enfant se plaît dans une discipline et souhaiterait intégrer une section sportive ? L'inscription se fait directement auprès des établissements concernés. Le sport est important, les cours le sont tout autant. Le recrutement de ces filières sportives se base sur la pratique sportive grâce à des tests physiques spécifiques à chaque discipline, mais aussi en partie sur un dossier et des résultats scolaires.

Sinon, vous pouvez toujours vous rendre aux journées portes-ouvertes des établissements scolaires.

Une orientation dans le domaine du sport

La section sportive, c'est aussi l'occasion pour l'enfant de s'orienter et créer une vocation dans le sport. La Licence STAPS (sciences et techniques des activités physiques et sportives) ou le DEUST AGAPSC (animation et gestion des activités physiques, sportives ou culturelles) sont des exemples d’orientations possibles dans le sport. Il est aussi tout à fait possible de ne pas suivre d’études supérieures en lien avec le sport. L’élève a cependant intérêt à mentionner sa section sportive dans son dossier scolaire, notamment dans Parcoursup pour le distinguer. Et oui, avoir suivi ce parcours au collège ou au lycée, c’est un vrai avantage pour ses études supérieures.

La section sportive au collège et au lycée

Alors, concilier le sport et les études, c’est faisable, et c’est même une très bonne idée, surtout avec ce programme de section sportive. On aurait presque envie de retourner au lycée pour quitter à 16h et foncer au tennis. Peut-être que j’aurais été un peu plus concentré en cours de physique… ou pas.

La section sportive au collège et au lycée

Henri

Rédacteur Conseils

Grand pratiquant de sports de raquettes en tout genre : tennis, badminton, padel. Fan de hockey-sur-glace, de cookies et amateur d'horlogerie !