Itinéraire d'une aventure sportive au pérou

Le Pérou vous tente ? Découvrez le récit d'Anne-Sophie qui nous partage son voyage rempli d'expériences diverses et variées, sportives et culturelles. Grâce à l'agence Bucket List Aventure, elle a pu découvrir la richesse du Pérou en groupe à travers de nombreuses activités.

Itinéraire voyage organisé au Pérou

Si vous souhaitez être surpris un peu plus chaque jour à l’autre bout du monde, le Pérou est la destination qui saura vous surprendre par sa multitude de paysages et d’expériences à vivre parmi les alpagas et les lamas. Je vous partage mon itinéraire réalisé en groupe.

QUELQUES INFORMATIONS SUR CE VOYAGE EN SAC À DOS :

L'itinéraire d'anne-sophie

(Octobre 2021)

Jour 1 : Arrivée à Lima, capitale du Pérou après 24h de voyage.
Jour 2 : Vol direction Cuzco pour découvrir la ville.
Jour 3 : Départ à 4350m pour réaliser une descente de 50km en VTT le matin et une descente en rafting de la rivière Vilcanota, l’après-midi.
Jour 4 : Trek dans la jungle : le matin dégustation de chocolat et café locaux, puis trek sur une section de l’Inca Trail, chemin historique dans la vallée avec une vue époustouflante.
Jour 5 : Tyrolienne à 250m au dessus du sol traversant la vallée, puis 3h de marche (10km) entre Hydroelectrica et Agua Calientes, pour rejoindre la ville du Machu Picchu.
Jour 6 : 2000 marches pour accéder à l’une des merveilles du monde, le Machu Picchu.
Jour 7 : Début du trek de 4 jours en partant de Tinqui, village dans le parc national d’Ausangate avec 6km de marche qui nous font rejoindre le premier campement et dormir à 4400m.
Jour 8 : Deuxième jour de trek et première ascension à 4850m au col Arapa.
Jour 9 : Direction la montagne emblématique aux 7 couleurs
Jour 10 : Quatrième et dernier jour, avec l’ascension la plus haute du trek à 5200m (Col Palomani) et pas loin de 25/30km
Jour 11 : Derniers moments avec les Péruviens qui nous ont accompagné durant le trek et retour à Cuzco
Jour 12 : Repos et vol pour Arequipa
Jour 13 : Direction le Chachani (volcan) : acclimatation et installation du campement à 5200m
Jour 14 : Ascension du Chachani et la dernière du voyage, le point culmine à 6074m, 800m de dénivelé et pas moins de 40% d’oxygène.
Jour 15 : Retour en France

JOUR 1 et 2 : Aventures sportives à Cuzco

Située dans la Cordillère des Andes à 3400m d’altitude, Cuzco est l’ancienne capitale inca qui a conservé son authenticité grâce à ses bâtiments et édifices en pierre. On peut facilement se promener à pied dans la ville et dans les ruelles donnant sur des boutiques, marchés locaux. Autour de Cuzco, il y a la possibilité de faire une multitude d’activités et c’est ce que nous avons fait : une descente en VTT de plus de 2h, partant à 4000m d’altitude pour dévaler la montagne, du rafting dans la rivière Vilcanota, traversée de la vallée grâce à 4 tyroliennes suspendues à 250m au-dessus du sol, sensations garanties et de bons moments partagés en groupe pour débuter le voyage. 

Activités sportives autour de Cuzco au Pérou

JOUR 3 et 4 : Sur le chemin de l'inca trail

Le 3e jour de notre voyage, nous prenons la route direction la jungle. Notre guide, Alex, nous explique tout au long de la randonnée les bienfaits des plantes puis nous faisons une pause pour découvrir comment sont récoltés et fabriqués le café et le cacao, pur produits locaux. Je suis ravie de faire ces découvertes au plus près de la nature et des Péruviens qui nous apprennent beaucoup sur leur pays et leur culture. Le fait d’être en voyage organisé avec des guides locaux, nous permet de vivre des activités comme celles-ci. C’est très enrichissant et marquant.
Évidemment, toute découverte mérite sa dégustation surtout pour reprendre des forces pour la suite. La deuxième partie de la randonnée s'est faite sur le chemin de l'Inca Trail, en bordure de falaise et dans une vallée à couper le souffle. La hauteur des montagnes et le vide sont impressionnants !
On termine la randonnée dans le noir à l’aide de nos lampes frontales. Et, pour la petite anecdote : nous étions obligés de traverser la rivière grâce à une tyrolienne assis dans une cagette en bois. Ce sont les péruviens, qui, à l’aide d’une corde, nous tirent et nous transfèrent d’un côté de la vallée à un autre, j’étais peu sereine quant à notre sécurité mais on s’est bien marrés. Nous avons passé la fin d’après-midi et le début de soirée dans des sources d’eau chaude de Santa Theresa, rien de plus décontractant après une journée de marche.

Inca Trail en groupe au Pérou

Jour 5 et 6 : Machu Picchu, l’une des sept merveilles du monde

Jour 5, sur la route du Machu Picchu ! Ancienne cité inca qui se mérite : nous marchons 10km en suivant les rails du “Perou Rails”, train qui peut vous emmener directement au site. Nous arrivons le soir à Agua Calientes, village le plus proche du Machu Picchu et point de départ pour accéder au site (en bus ou à pied), où nous passons une sacrée soirée entourés de chants péruviens (comme “Guantanamera”).
Le lendemain, jour 6 du voyage, nous démarrons à 4h30 pour monter les 2000 premières marches, qui nous permettent d’atteindre le site même du Machu Picchu, site archéologique et réserve naturelle époustouflant ! N’oublions pas que nous sommes dans un voyage sportif, la visite se fera l’après-midi, on repart aussi vite pour 2000 marches supplémentaires en direction de la Montagna Picchu à 3000m d’altitude, qui nous permet d’observer le Machu Picchu en hauteur. La montée est très rude, les pierres sont irrégulières, le dénivelé assez important et les jambes commencent à être lourdes suite aux jours précédents de marche. Heureusement que l’esprit de groupe est présent pour s’encourager et se motiver, et toujours pour se faire rire et raconter des anecdotes. On oublie vite la difficulté lorsqu’on arrive au sommet, la vue est incroyable sur la chaîne de montagne et sur le Machu Picchu. L’après-midi, nous avons la visite et l’histoire des vestiges, très intéressant, le Machu Picchu ou “vieille montagne” en langage Quechua, en vaut largement le détour !

Machu Picchu trek au Pérou

Jour 7 et 8 : les deux premiers jours du trek de l'ausangate

Vendredi midi, nous mangeons chez notre guide local et sa famille, Cyrillo, dans le petit village de Tinqui. Des Quechuas et des mules vont nous accompagner tout au long du trek où nous serons en autonomie totale, sans aucun réseau mobile/internet, une réelle coupure pour vivre pleinement l’expérience.
L’après-midi nous marchons 6km sous la pluie et l’orage à plus de 4000m, le moment de tester notre équipement de pluie et de s’acclimater à l’altitude. Le paysage est déjà impressionnant, des montagnes enneigées d’un côté et des plaines vallonnées remplies de verdures de l’autre. Première nuit à 4400m d’altitude, une première pour moi et une grande partie du groupe!

Itinéraire d'une aventure sportive au Pérou

Le 2ème jour du trek, c’est parti pour un peu plus de 15km à pied, le paysage change complètement de la veille : moins de neige, plus de lacs, des montagnes plutôt rouges et “terreuses” en raison des minéraux. Nous marchons sur un unique chemin à travers les troupeaux d’alpagas en liberté. Nous réalisons notre premier “pass” (grosse ascension) à 4850m au col d’Arapa puis le col d’Apuchata à 4950m d’altitude. C’est intense physiquement, les montées sont rudes en plus des conditions climatiques qui changent quasiment toutes les heures. Je suis complètement déconnectée du monde, je vis pleinement tous les moments partagés avec le groupe et la beauté des paysages que je ne verrais certainement qu’une fois dans ma vie. 2ème nuit en tente à 4600m d’altitude.

Trek de l'Ausangate au Pérou

Jour 9 : Trek de l’Ausangate, la montagne aux 7 couleurs

On se lève le 3ème jour… sous la neige ! C’est incroyable le changement de météo en montagne, le paysage enneigé avec le lever du soleil, les alpagas à proximité, c’est splendide, je suis chanceuse de vivre ces moments.
Une grosse journée nous attend, nous effectuons notre première ascension au col d’Abra Warmisaya à 4950 m d’altitude en direction de la montagne aux 7 couleurs, aussi appelée Montana Vinikunka, montagne emblématique du Pérou. Par chance, le soleil a fait fondre la neige et nous avons pu apercevoir un côté coloré de la montagne grâce à tous les minéraux, nous avons atteint les 5036 m d’altitude. Nous faisons le chemin inverse vers le campement, repassant le col à 4950m d’altitude, l’effort est très intense à cette altitude avec le soleil, la pente est très raide, le mental joue énormément mais le plaisir de repousser ses limites et la fierté de l’avoir fait nous encourage à avancer petit pas par petit pas.
Nous mangeons au campement le midi puis nous repartons pour 6 km de marche pour vivre notre 4ème et dernière nuit en tente. L’ambiance en chemin et lors de chaque campement est très joyeuse, nous avons un super groupe où l’on apprend tous à se connaître et à créer des affinités.

Trek de l'Ausangate, montagne aux sept couleurs

Jour 10 : dernière étape du Trek de l’Ausangate

Dernier réveil dans notre tente, départ à 5h pour notre première ascension du col Palomani à 5200m d’altitude avec un important dénivelé de +600m, il fait très beau et le paysage nous impressionne toujours autant. La deuxième partie de la journée est moins drôle : deuxième ascension du col Jampa Pass à 5000m d’altitude sous 2h de grêle, la route est interminable, un sacré souvenir ! Heureusement que l’esprit de groupe nous porte, que nous passons notre temps à discuter et à rigoler pour rendre la route plus agréable. Le soir, nous dormons au chaud dans le village de Pacchanta puis nous reprendrons la route le lendemain pour Cuzco.
On en aura pris plein les yeux durant ce trek, des paysages tellement variés qu’on a l’impression de traverser plusieurs pays, des montagnes à pertes de vues.

Trek Ausangate au Pérou, col Palomani et Col Jampa Pass

Jour 13 et 14 : Ascension du Chachani à 6000m

L’ultime épreuve (et non des moindres!) de notre séjour : l’ascension du volcan, le Chachani, avec son sommet à 6074m d’altitude. Nous partons la veille d’Arequipa, avec Carlos et son fils, nos guides pour l’ascension. 3h de route en 4X4 et 2h de marche avec notre sac de 10kg sur le dos (nous étions en autonomie totale), nous arrivons au campement à plus de 5000m d’altitude. Depuis le campement, on peut observer un paysage lunaire et désertique qui change de couleur à chaque minute avec le soleil qui se couche, et de l’autre côté, la montagne que nous allons gravir le lendemain. On fait quelques parties de jeu pour s’occuper et s’acclimater en douceur. On prépare ensuite notre équipement pour partir dans la nuit, rien n’est laissé au hasard. On prépare aussi notre mental pour l’ascension dans quelques heures. Départ à 4h, il fait encore nuit et très froid. Nous avançons l’un derrière l’autre avec notre lampe frontale, Carlos mène la cadence, petit pas par petit pas. Je mets 1h à trouver mon souffle, nous faisons quasiment du sur place, le moindre effort se fait sentir à cette altitude. Le mental et l’entraide ont une place très importante à ce moment-là, c’est aussi dans des moments difficiles qu’on ressent les liens créés dans le groupe pour s’entraider et les encouragements qui nous font tenir mentalement jusqu’à l’arrivée.
9h15 : nous atteignons à 7 le sommet sans aucun abandon, satisfaction et plaisir garantis! Le sommet est à 6074m avec plus de 800m de dénivelé sur 5km, des barres et vitamines avalées et de multiples chaufferettes utilisées.
La descente, beaucoup plus facile, en 1h30 se fera par le sable pour rejoindre notre campement. Retour à Arequipa pour le dernier jour du voyage et profiter de la ville.

Bivouac en groupe au Chachani au Pérou
10 jours pour traverser la Thaïlande

En bonus...

10 jours pour traverser la Thaïlande

pour aller plus loin