logo artengo

DÉCOUVREZ  LE TENNIS

L’appel de la raquette vous chatouille et le court de tennis vous semble être un milieu favorable. Il est temps. Temps de vous laisser tenter par le tennis.

Les Anglais s’inspirant des Français ? La chose n’est pas commune. Pourtant, l’histoire du tennis l’approuve et ce, avant que la petite balle jaune ne conquière le monde. En salle ou en extérieur, vous verrez en quoi le revêtement du court de tennis donne le « la » au style pratiqué. Mais tout ne se résume pas au style. Le tennis développe l’adresse, l’endurance et le mental, trois attributs qui permettent d’expédier la balle dans le rectangle de jeu. Mesdames et messieurs, à vos raquettes !

number 1

QU'EST CE QUE LE TENNIS ?

Un jeu français revu par les Anglais

Descendant du jeu de paume français, le tennis voit le jour en 1869 en Angleterre lorsque Harry Gem et ses amis forment à Leamington, un club de lawn tennis, autrement dit, de tennis sur herbe. C’est le caoutchouc qui a permis tout cela. What? Eh oui, avant l’invention de ce matériau, les balles, alors conçues en liège et tissu, ne pouvaient rebondir sur le gazon. Ennuyeux pour nos joueurs en herbe.

Et « tennis », ça veut dire quoi au juste ?

Ce terme trouve son origine dans le jeu de paume. Lorsque le lanceur de balle initiait un échange, il donnait l’avertissement « tenez ! » lequel s’est transformé en « tennis ». Allez savoir pourquoi.

L’expansion de la petite balle jaune

En 1877, est organisé le premier tournoi de Wimbledon où l’on atteste d’une finale devant 200 personnes, tout de même.

Dès 1878, Dinard accueille le premier club de tennis hexagonal. L’Australie, l’Irlande et les États-Unis frappent leurs premières balles à la même époque.

C’est aujourd’hui le deuxième sport le plus pratiqué en France avec plus d’un million de licencié·e·s. Petits et grands s’y adonnent en simple (un contre un) ou en double (deux contre deux).

Les surfaces et les styles de jeu

Le tennis peut se pratiquer toute l’année, à l’intérieur comme à l’extérieur.

Terre battue : surface lente et amortissante constituée de calcaire et de briques pilées, provoque un rebond haut et nécessite une technique irréprochable.

Terrain en résine d’acrylique : surface dure, exigeante pour les articulations, elle offre une vitesse de jeu intermédiaire.

Gazon naturel ou synthétique : surface rapide, elle facilite le jeu d’attaque avec un rebond bas. Pour information, la tonte du gazon naturel est de 6 et 8 millimètres et a lieu deux fois par semaine. Intéressant, isn’t it?

conseils-découvrir-le-tennis-couple
number 2

LES RÈGLES  DU TENNIS

Le court de tennis est un rectangle de 23,77 m de long et 8,23 m de large pour un match en simple (10,97 m en double). Il est divisé au milieu par un filet suspendu à 0,914 m. Tout cela est rigoureux.

Au début du match, un tirage au sort détermine quel joueur commence et de quel côté du court. Les joueurs se tiennent de part et d’autre du filet. Le premier qui frappe la balle s’appelle le serveur. Son adversaire, le relanceur.

L’objectif est de provoquer la faute de son adversaire en frappant la balle dans les limites du court tout en évitant de l’envoyer dans le filet. Vaste programme.

Vous remportez un set lorsque vous gagnez au minimum six jeux avec au moins deux jeux d’écart. Si vous répétez l’opération, vous remportez le match et l’auto-reconnaissance éternelle.

number 3

LE TENNIS, QUELS BIENFAITS ?

Le tennis est un sport d’adresse et d’endurance ayant une dimension psychologique importante.

Lorsque vous faites l’essuie-glace sur le court et que vous cognez la balle jaune vous dépensez environ 600 calories par heure de pratique. La masse musculaire se développe, la coordination des mouvements se fait plus précise et la concentration est stimulée.

Pour soutenir un jeu de jambes efficace, notamment dans les phases défensives, le cœur est mis à rude épreuve, améliorant, au passage, les performances cardiovasculaires.

Vous l’avez compris, le tennis exige une maîtrise de soi et une condition physique qui fonctionnent de pair.

number 4

LE TENNIS, EST-CE POUR VOUS ?

Vous aimez les beaux gestes au service de la précision, votre force mentale résiste à l’adversité, vous ne reniez pas l’effort physique… ? Attention, vous pourriez avoir le béguin pour le tennis.

Cependant, avant de mettre un bandeau dans les cheveux et de faire parler la poudre sur le court, assurez-vous de ne pas avoir de contre-indication médicale et consultez votre médecin.

number 5

L'ÉQUIPEMENT NÉCESSAIRE  POUR PRATIQUER LE TENNIS

Au minimum, nous vous conseillerons de vous lancer avec une raquette de tennis (oui, grosse surprise), mais aussi avec des chaussures adaptées. Pourquoi ? Parce que le tennis est un sport aux impacts répétés qui sollicitent beaucoup les genoux. Intéressant, alors, de s’assurer d’un bon maintien et d’un bon amorti.

 

Comment choisir sa raquette de tennis ?

Selon votre pratique, prenez en compte les éléments suivants :

-       Le poids, ni trop léger, ni trop lourd, afin de garantir un juste équilibre entre puissance, maniabilité et confort. Histoire de dégrader l’état physique de votre adversaire sans vous faire mal.

-       Le tamis, ou cordage, avec une préférence pour le tamis moyen (entre 630 cm2 et 645 cm2) qui favorisera votre punch sans négliger votre toucher. Vous n’aurez plus qu’à cuisiner votre rival.

-       La rigidité du cadre, si elle est importante, provoquera un gain de puissance aux dépens du contrôle. Vous débutez ? Privilégiez une raquette plutôt rigide, supérieure à 67 Rahmen. Prenez garde, « Rahmen » n’est pas une soupe japonaise (ramen) mais un indice de rigidité. Qu’il n’y ait pas de malentendu.

En outre, choisissez des chaussures de tennis alliant adhérence, résistance et amorti. Rien que ça. Mais nécessaire pour protéger vos articulations et garantir votre confort.

N’hésitez pas à nous faire part de vos remarques et de vos expériences de tennis via les commentaires. La balle est dans votre camp.

DÉCOUVREZ NOTRE SÉLECTION DE CONSEILS

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire.

Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE