FLORIANE NIOLLET, CHAMPIONNE DU MONDE EN ÉQUIPE AU BLACKBALL

Floriane, qui possède un esprit d’équipe qui nous montre qu’un sport peut vite nous permettre de nous surpasser. A l’occasion de la Journée Internationale de la Femme, Decathlon te propose de t’initier au billard le 7 mars 2020. En attendant, Floriane nous en dit plus sur sa passion.
Floriane Niollet blackball

Peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Floriane Niollet, j’ai 35 ans et  je suis chargée de clientèle à la Banque Postale. Je vis en Bretagne, je suis mariée et j’ai 2 enfants.  Je fais du Billard depuis plus de 25 ans, depuis une dizaine d’années en FFB et en compétition j’ai uniquement pratiqué la Blackball. Je suis Championne du Monde en équipe. 

 

Comment le Billard est entré dans ta vie ?

J’avais 9 ans, mes parents étaient dirigeants d’un club de foot. Un des autres dirigeants était propriétaire d’un café. Souvent, après les matchs de foot, le dimanche après-midi on se rendait à ce café car  il y avait une table de billard et j’ai tout de suite adhéré et aimé ce sport. J’y allais de plus en plus et je me suis finalement inscrite dans un club.

Floriane Niollet blackball

Comment t’entraines-tu ? 

J’essaie de m’entrainer 2 à 3 fois par semaine pendant 2h environ, Je m’entraîne parfois seule puisque mon travail me permet d’avoir des disponibilités dans la journée. Mais également à 2 quand c’est possible pour faire des matchs. Quand je suis seule je vais faire des exercices et travailler des aspects techniques que je maîtrise moins. Il y a toujours des choses à apprendre et à améliorer.

 

Fais-tu d’autres sports ?

J’aime bien m’entretenir, donc je fais un peu du sport hebdomadaire comme du cardio, mais mon sport principal reste le billard.

Qu’est-ce qui te plait dans le Billard ?

Il y a tellement longtemps que je joue.. Il y a différents aspects dans le Billard, il faut se concentrer, réfléchir... il y a une vraie ambiance. Il y a aussi les rencontres que je fais grâce au Billard. J’aime aussi beaucoup la sensation que j’ai quand je gagne, ça m’apporte beaucoup de bonheur et de bons moments. Quand on joue en équipe, et que l’on gagne c’est particulier et magique. J’aime le jeu que dégage ce sport, j’aime faire de belles choses, le côté technique et surtout l’ambiance. Mon ancien travail n’était pas des plus enrichissants et avoir une passion comme la mienne aide aussi à s’évader et à relativiser. Le billard c’est mon moment à moi. 

 

Quel est ton palmarès ? 

Championne du monde par équipe en 2012 

Vice championne du monde par équipe en 2014 et 2016

Vice championne du monde en doublette avec Karine CRUZ en 2016

Championne d’Europe par équipe en 2013

Championne du monde de speed pool en 2014

Championne d’Europe de speed pool en 2013

Vice championne de France en 2014

3e aux championnats de France en 2018 et 2019

 

As-tu des souvenirs que tu aimerais nous faire partager ?

C’était lors des championnats du monde en 2012 lors de la phase de poules. On rencontre toutes les équipes de toutes les nations. À ce moment-là on jouait l’Afrique du Sud, une équipe très homogène d’un excellent niveau. Elles menaient 12-4 (il faut 13 points pour remporter le match). Une des Sud-africaines fait alors faute en rentrant la noire, c’est donc partie perdue pour elle. Elles ont rigolé entre elles puisque dans leur esprit le match était déjà gagné. Mais point après point, nous sommes remontées. On ne lâchait rien et la pression était sur nos adversaires. En plus toute la délégation française ainsi que les accompagnateurs sont venus nous encourager. L’ambiance était folle, ils ont même chanté la Marseillaise. Et nous avons fini par remporter le match. On a remporté le titre cette année-là mais c’est ce match qui a été le souvenir le plus marquant.

Floriane Niollet blackball

As-tu fait des rencontres grâce au billard ? 

Il y en a beaucoup oui, j'aime beaucoup faire des compétitions avec les personnes que je rencontre grâce au billard, c’est toujours enrichissant ! La rencontre que je retiendrais c’est celle avec Emilie Giliberto, cette joueuse était déjà en équipe de France en FFB avant que j’arrive, avec elle on bataillait pour la 1ère place, on ne se connaissait pas trop, j’avais un peu des a priori sur elle, et en 2012 pour les championnats du monde on s’est retrouvée par hasard dans la même chambre. De ce fait on a appris à se connaître et c’est devenu quelqu’un de très cher à mes yeux, malheureusement elle ne fait plus de compétition, on se voit très rarement mais on pense souvent l’une à l’autre car on habite à l'opposé, mais ça nous empêche pas de prendre des nouvelles. 

 

Un conseil à toutes celles qui souhaiteraient se mettre au billard ?

Il ne faut pas baisser les bras, il faut persévérer, il faut montrer que le Billard est un sport mixte contrairement à ce que l’on croit, on a même une compétition réservée à nous mesdames, il y a aussi des compétitions mixtes, l’occasion de prouver que nous aussi on peut avoir notre place dans ce sport ! Il ne faut pas lâcher. On peut y arriver, le tout est d’être patient et de s’investir. 

Des objectifs, des défis ? 

mon principal objectif est la sélection en équipe de France pour pouvoir participer aux championnats du monde qui ont lieu en Australie à la fin de l’année. L’ambiance lors des compétitions internationales est incomparable. J’aimerais aussi faire une belle saison en individuel et en équipe sur les tournois nationaux cette saison.

Concernant mes défis, j’aimerais à terme, quand mes enfants seront plus grands m’investir dans d’autres disciplines comme le snooker ou l’Américain. J’aimerais également faire un résultat en individuel à l’international, chose qui me manque dans mon palmarès. 

 

 

Photos prises par : Karl Mary en partenariat avec LSEI

Déterminée, Floriane est un exemple pour les personnes voulant faire un sport d’équipe. D’ailleurs, pourquoi ne pas essayer le Billard le 7 mars 2020 dans votre magasin DECATHLON et les clubs FFB participants ? L’occasion pour vous de découvrir un nouveau sport ? Et de former une team avec vos amis ;)
Kenza

KENZA

Equipe Communication, Sport Billard

Nageuse depuis mon plus jeune âge, motivée dès qu'un sport me charme, je fonce. Désormais, c'est le billard que je vise ;) 

CEUX QUI ONT LU CET ARTICLE ONT AUSSI AIMÉ

Conseil
Billard au féminin Nathalie Rohmer
Le fruit d’un grand palmarès : la régularité. « A ma première compétition, j’ai perdu. C’est ce qui m’a donné la force de me mettre à l’entrainement pour pouvoir progresser ». Nathalie, nous raconte sa passion pour le billard.
Conseil
Billard au féminin Clotilde Barbe
Passionnée et soucieuse de bien faire, Clotilde nous prouves que le billard n’est pas un sport stressant. « Cela m’aide beaucoup à me canaliser dans la vie de tous les jours ». Clotilde, nous raconte tout sur son sport.

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire.

Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE