Comment marcher plus vite EN MARCHE NORDIQUE ?

À la recherche de nouvelles sensations en marche nordique, vous avez décidé d'accélérer ? Découvrez avec l'athlète Élisabeth Valette les techniques pour améliorer sa marche nordique et passer à la vitesse supérieure.

comment-marcher-plus-vite

Il n’y a pas de bonne ou mauvaise vitesse. Celle qui compte, c’est la vôtre, celle qui vous permettra de marcher à une certaine vitesse tout en conservant une bonne gestuelle.
Cependant, augmenter sa vitesse, vous permettra d’augmenter votre condition physique plus rapidement.

Lors de vos séances, pour varier vos entraînements, vous pouvez travailler en fractionnés en alternant des périodes de marche plus rapide et des périodes de récupération active en marchant moins vite ou en effectuant des exercices de renforcement musculaire par exemple.

Augmenter la fréquence de pas

Tout en conservant le bon déroulé de pied, faites plus de pas et pousser plus fort sur vos bâtons pour vous propulser vers l’avant avec plus de puissance. Le jambier antérieur va être beaucoup plus sollicité. Bien penser à l’échauffer en marchant sur les talons. Attention à ne pas limiter l’amplitude de vos bras. Il doivent passer derrière la hanche.

Augmenter l’amplitude de vos pas

Allonger la longueur de vos foulées, et donc l’amplitude de vos bras. Cette gestuelle demande une plus grande dépense énergétique. Cette technique va donc solliciter beaucoup plus votre capacité cardio respiratoire.
La poussée des bâtons au sol est beaucoup plus importante de manière à augmenter l’amplitude des pas. Attention à ne pas abaisser le centre de gravité en fléchissant les genoux, toujours attaquer le sol par le talon et non pied plat.
Pour gagner en amplitude, faites participer vos hanches qui doivent toujours rester stables et continuer le mouvement de vos jambes. Avec cette technique, vous allez muscler également vos fessiers et vos cuisses.

La synchronisation avant tout

Que vous choisissiez l’une ou l’autre des méthodes, pensez à synchroniser vos bras avec vos jambes. Si vous avez décidé d’allonger vos pas, pensez à déplier vos bras et chercher à aller loin derrière pour accompagner votre accélération.

Ainsi en incluant des séances de fractionnés, vous allez augmenter votre vitesse de marche et votre temps de marche, et, ce, sans essoufflement.

Plus de conseils pour progresser en marche nordique :