Coiffure du cycliste : nos trucs et astuces

Vous avez les cheveux longs et aimez sentir le vent s’engouffrer dedans ? D’accord, mais admettez qu’à vélo, l’idéal est plutôt de maîtriser votre crinière pour savourer pleinement votre sortie et éviter emmêlements, cheveux dans les yeux et autres déconvenues...

coiffure de la cycliste

Cuissard, check ! Gants, check !

Vous êtes fin prêt pour votre randonnée ou votre sortie vélo route,  VTT…

Mais avant de partir, une dernière chose à faire : vous attacher les cheveux. Et munie de votre précieux élastique - celui que vous collectionnez en d’innombrables exemplaires pour attacher et rattacher votre indomptable chevelure - vous avez plus de choix qu’il n’y paraît question coiffure. Voici quelques astuces pour allier style et confort.

1/ La queue-de-cheval à vélo

Celles et ceux qui se reconnaîtront (et elles ou ils sont plutôt nombreux) diront que c’est la base : la queue de cheval, c’est simple et rapide à réaliser. En deux coups de cuillère à pot, vous êtes tranquilles. Et puis, la queue-de-cheval s’accorde parfaitement avec le port du casque. Mais à vélo, quelques variantes peuvent améliorer votre confort et votre visibilité.

Vous pouvez choisir de placer votre queue-de-cheval plutôt à droite ou plutôt à gauche si vous portez un dossard, il restera de cette façon bien visible (avouez que vous n’y aviez pas pensé…).

coiffure cycliste
coiffure cycliste

2/ La tresse sous le casque

Si la queue-de-cheval vous tente moyennement, optez pour la tresse.

En plus du côté esthétique, cette coiffure comporte un véritable aspect pratique : la tresse évite d’avoir des nœuds ! Le casque ne vous empêchera d’en réaliser une ou deux. Au contraire, la tresse se glisse parfaitement sous votre casque ! Mais veillez à bien dégager vos oreilles afin de continuer à percevoir les bruits qui vous entourent. N’hésitez pas à bien serrer votre ou vos tresse(s) : cette coiffure sera en effet beaucoup moins pratique si elle commence à se défaire... Alors, veillez également à refaire un tour avec l’élastique qui la tient.

3/ Chignons, gâpettes, bandanas et bandeaux

Le chignon bas, c’est classe. Et adapté à une sortie VTT ou vélo route si vous voulez maîtriser parfaitement vos cheveux. Bon, évidemment, préférez le résistant à l’esthétique. Parce qu’avec les vibrations, votre chignon tout en fines mèches travaillées et laquées, eh ben, il ne tiendra pas longtemps…

Vous pouvez également opter pour le port d’une casquette ou « gâpette », à l’endroit ou à l’envers, visière vers le haut ou vers le bas. Il y en a de toutes les couleurs : certaines arborent même des messages. Ces accessoires auront le mérite de maintenir parfaitement vos cheveux…

Les bandanas et bandeaux, qui empêcheront également votre crinière de venir vous embêter durant votre sortie, peuvent aussi être vos alliés été comme hiver. Un petit truc : en cas de grosse chaleur estivale, vous pouvez les tremper dans l’eau pour bénéficier d’une dose de fraîcheur en plus. Et puis, l’hiver, le bandana gardera votre tête bien au chaud.

4/ Et la frange ?

La frange… La préoccupation de nombre d’entre nous. Admettez que pour la pratique sportive, elle n’est pas toujours notre alliée. L’idéal est de la relever et de la  coincer grâce à une épingle à cheveux. Cela peut cependant créer des appuis inconfortables sur la distance. Dans ce cas, enfilez tout simplement votre casque desserré sur la tête et coincez les mèches qui dépassent en le resserrant ensuite.



Queue-de-cheval, tresses, chignon… À chacun son style ! Et puis surtout,  n’hésitez pas à varier les options pour trouver votre bonheur. Quoi qu’il en soit, et si les coiffures sont modifiables à souhait, le port du casque reste pour sa part  incontournable  !

Pour trouver votre bonheur question casques et voir de quelle façon concilier votre coiffure et votre équipement de sécurité, c’est par ici pour les adeptes du VTT ou du vélo route.

Et vous, comment vous coiffez-vous quand vous allez rouler ? On attend vos trucs et astuces…

coiffure cycliste

Ces conseils pourraient vous intéresser