Brian Ochoiski, 21 ans et joueur professionnel de Snooker

Brian n’a que 21 ans et fait partie des meilleurs joueurs de snooker. Pour en découvrir plus sur ce sportif au fort potentiel, c’est par ici.

Brian Ochoiski, 21 ans et joueur professionnel de Snooker

A seulement 21 ans, Brian est joueur professionnel de snooker. Passionné et épris de ce sport depuis son plus jeune âge, découvrez le portrait de ce jeune athlète aux belles perspectives.

Brian Ochoiski, 21 ans et joueur professionnel de Snooker
Brian Ochoiski, 21 ans et joueur professionnel de Snooker

Peux-tu te présenter ? 

Je m'appelle Brian Ochoiski, j'ai 21 ans et je suis joueur professionnel de Snooker. Je viens de Moselle (dans le Nord-Est près de Metz), mais depuis deux mois, je suis dans la région Lilloise afin de me rapprocher des mes amis joueurs de Snooker et de l’Angleterre (où de nombreuses compétitions se déroulent). Mes études de management sportif se sont arrêtées l’année passée et aujourd’hui je dédie le plus clair de mon temps au billard et au sport. 

Comment as-tu découvert le billard ? 

J'ai découvert le billard grâce à mon papa qui est multiple Champion de France. J’ai eu mon premier billard à 3 ans, il m’a donc appris à jouer (ainsi qu’à mon frère) très jeune. 

Qu’est-ce que le billard t’apporte ? 

Le billard m’a apporté beaucoup d'épanouissement. C'est ce qui m'a fait grandir.
J’ai appris de nombreuses valeurs en pratiquant. Et puis, bien évidemment, ça reste une passion : ça occupe mes journées. Enfin, j’ai pu à travers le billard rencontrer de nombreuses personnes à travers les compétitions et mes différents voyages. Bref, le billard m’a permis un énorme travail sur moi-même.

Brian Ochoiski, 21 ans et joueur professionnel de Snooker

Quel est ton palmarès ? 

Donc aujourd’hui je suis professionnel de Snooker, mais avant ceci, j'ai gagné huit fois le championnat de France, donc dans toutes les catégories juniors et en toutes catégories, par équipes. J’ai aussi fait deux fois médaille de bronze aux Championnats d'Europe moins de 21 ans et plusieurs quarts de finale aux Championnats d'Europe. 

Brian Ochoiski, 21 ans et joueur professionnel de Snooker

Le billard c'est du sport ? 

Pour moi, c'est un sport à 100%, parce que ça inculque des valeurs que de nombreux autres sports peuvent également inculquer. De plus, il y a un aspect physique à retenir : il faut rester concentré tout au long de la partie, il faut analyser le jeu, etc. Que ce soit pour un joueur qui débute en amateurs semi-professionnels ou un professionnel, ça demande tout autant d’effort pour progresser. 

pratiques-tu d'autres sports ? 

C'est très important d'être en forme physiquement pour pratiquer le billard et c'est pour ça que je pratique d’autres sports à côté. Je cours cinq fois par semaine, des assez longues distances et je me suis mis à la musculation pour renforcer mon corps. J’aime beaucoup la musculation car ça demande une implication, comme pour le billard finalement. 

Une astuce à partager aux joueurs de billard ? 

Se vider la tête. C'est très important. Il faut éviter d’avoir des pensées négatives ou diverses qui viendront perturber votre jeu. Et puis : il faut foncer ! Lors d’un match de football, il faut courir le plus vite après le ballon. Au billard, c’est pareil, l'important c’est de se concentrer et d’empocher un maximum de billes ou réaliser des combinaisons.

Brian Ochoiski, 21 ans et joueur professionnel de Snooker

Un bon et un mauvais souvenir à nous partager ? 

Le mauvais souvenir, je dirais : c'est vraiment quand j'ai arrêté de jouer. Je ressentais un manque dans ma vie et dans ce que je devenais. Mais aussi lorsque j'avais des défaites importantes sur des matchs qui pouvaient m'ouvrir des portes, mais au final, c'est devenu que du positif, ça m'a donné des leçons de vie, des leçons de jeu et j'en suis ressorti plus fort.

Bien évidemment, mon plus beau souvenir, c'est cette année. J'ai réalisé de belles performances et qui m'a permis, qui va me permettre, de pouvoir jouer sur différentes chaînes de télé avec des joueurs de très haut niveau de ma discipline. 

As-tu envie d’essayer autre chose que du Snooker ? 

J'ai déjà essayé toutes les formes de billard et toutes me plaisent. Simplement le Snooker, j'y suis depuis tout petit et je pense que c'est la discipline où je suis le plus qualifié. Mais j'adore le billard français, c’est une discipline qui demande beaucoup de réflexion pour un joueur de snooker. Le blackball, c'est pareil : j'aime beaucoup ! Il faut foncer, tout comme pour le billard américain. J'aime vraiment toutes les disciplines de billard et je conseillerais à n'importe qui de s'y mettre. 

Brian Ochoiski, 21 ans et joueur professionnel de Snooker

Que dirais-tu à ceux qui hésiteraient à se mettre au billard ? 

Foncer, foncer, vous ne serez pas déçu. A partir du moment où on se prend du billard, je peux dire que ça peut devenir addictif. Je conseillerai à n'importe qui de se mettre au billard pour toutes les choses qu’il peut apporter.

Un grand merci à Brian pour le temps qu’il a pu nous accorder. On lui souhaite beaucoup de réussite dans son parcours en tant que professionnel de Snooker et pour ses compétitions à venir. N’hésitez pas à nous laisser en commentaire votre avis sur cet article :)

Manon DEBAUD billard

manon debaud

équipe communication, sport billard

Diplômée billard (français) d'argent, mordue de crosstraining et ancienne handballeuse.

ces articles pourraient vous intéresser