5 réflexes pour grimpeR plus responsable

Faire de l'escalade, c’est aussi être en pleine nature. (Re)découvre les gestes essentiels pour préserver ton terrain de jeux.

5 réflexes pour une grimpe pour responsable

Revenons sur le B.A Ba de la randonnée éco responsable : le respect du milieu naturel dans lequel nous évoluons.
Voyons ici comment randonner avec l'impact le plus faible possible sur la faune, la flore et les somptueux paysages que nous souhaitons explorer.
Les conseils qui vont suivre sortent parfois de l'ordinaire, mais ils ont tous pour objectif de nous amener à repenser notre pratique, la rendre plus saine pour nous, notre corps, nos montagnes et notre planète.
La randonnée responsable est un moyen de vivre une expérience pleine de sens: de l'imagination et l'adaptation de notre itinéraire, en passant par le choix de notre matériel et de la façon dont on va se rendre en montagne...
C'est un tout qu'il faut (re)penser pour préserver notre pratique et notre environnement.

IL EST L'HEURE DE (RE)DÉCOUVRIR NOS MONTAGNES

Notre premier conseil pour randonner responsable est de randonner local – ou du moins le plus localement possible.
Même si nous n'avons pas tous la chance d'habiter au pied d'un massif montagneux, pensons à découvrir notre région avant d'imaginer escalader les sommets aux quatre coins du monde.
Même si pratiquer la randonnée ne semble pas émettre beaucoup de CO2, les modes de transports utilisés pour nous rendre en montagne impliquent une surconsommation d'énergie.
Il est grand temps pour nous d'explorer les massifs qui nous sont proches, de continuer à arpenter les monts et collines que l'on a déjà découverts pendant notre enfance ou encore faire une variante plus difficile d'une belle marche déjà parcourue l'an dernier.

La phénomène de micro-aventure s'y prête et de nombreux guides existent déjà pour repenser la randonnée près de chez soi.
N'hésitons pas à nous lever tôt, ou à partir tard afin de redécouvrir des classiques, mais avec les lumières rasantes d'un lever ou d'un coucher de soleil (sans oublier les lampes frontales).

5 réflexes pour une grimpe pour responsable

REPENSONS NOTRE MANIÈRE DE NOUS DÉPLACER JUSQU'AUX MONTAGNES

Le saviez-vous?
Le réchauffement climatique est deux fois plus fort dans les régions montagneuses où les températures augmentent deux fois plus qu'en plaine.
Réduire notre consommation énergétique pour diminuer notre empreinte carbone est donc aussi un excellent moyen d'aider à préserver les espaces naturels partout dans le monde et aider la biodiversité à s'épanouir.

Alors, si la montagne nous appelle, la première question à se poser est celle du transport. Bien évidemment, nous privilégierons le train et, encore mieux, la vélo-rando qui permettra de nouvelles découvertes inaccessibles en voiture. 

5 réflexes pour une grimpe pour responsable

REPENSONS AUSSI NOTRE EQUIPEMENT!

Avant toute chose, il est bon de se demander si l'on a vraiment besoin de changer son équipement. Si tel est le cas, on peut commencer par regarder sur les sites de produits d’occasion plutôt que d’acheter un produit neuf (exception faite des Équipements de Protection Individuelle qui demandent un suivi spécifique !). Côté spécialistes escalade il y a Decathlon occasion bien sûr, mais aussi Campsider etc.

Aujourd’hui de plus en plus de produits sont disponibles à la location. Parfait si tu veux des produits toujours en super état. Un autre avantage de la loc, c'est que tu n'as pas besoin de stocker le matériel chez toi (gros gain de place quand on parle d'un crash pad) !
Et lorsque tu n’as plus besoin de quelque chose tu peux le mettre en vente, le donner à un copain qui en a besoin ou le mettre au recyclage.

UN IMMENSE ESPACE DE LIBERTÉ !

Que ce soit pour la randonnée ou le camping, il existe des "règles" ou en tout cas bonnes pratiques en montagne.
La présence tolérée ou interdite de nos amis les chiens ou encore les interdictions de ramasser les fleurs, il faut par tous les temps respecter les consignes donnés par les panneaux au départ des itinéraires.
Pensons bien à nous renseigner lors de la planification de nos itinéraires car ces règles peuvent varier d'un massif à l'autre et selon si l'on compte parcourir des réserves naturelles, des parcs nationaux ou des zones Natura 2000.

Quoiqu'il en soit, toutes ces mesures sont instaurées pour limiter notre impact sur la faune et la flore à qui nous venons rendre visite.
Dans de nombreux pays des permis et taxes sont demandés aux personnes qui souhaiteraient se rendre en montagne.
Dans les Alpes et en Europe l'accès aux montagnes est très souvent illimité et gratuit.
Randonner de manière responsable est un moyen de conserver cet accès privilégié.

on resemelle ses chaussons,
on répare sa doudoune...

Mettre un patch sur un trou ou faire un point de couture pour prolonger la durée de vie de nos équipements permet de prolonger leur durée de vie et diminuer notre empreinte carbone.

On peut aussi faire réparer nos chaussons ! ça demande un certain savoir-faire donc adresse-toi à un professionnel. Tu peux déposer tes chaussons dans l'atelier de ton magasin Decathlon pour les récupérer comme neufs ! Mais déjà faits à tes pieds. Une opération super économique qui fait aussi du bien à la planète.

5 réflexes pour une grimpe pour responsable
5 réflexes pour grimper plus responsable

comment réparer ma doudoune ? 

Ultra simple : un scotch de réparation ou un patch prévu à cet effet et elle redevient comme neuve ! 

(Le savais-tu ? Toutes les doudounes en plume SIMOND sont fournies avec des patchs ton sur ton en cas de frottement contre le rocher ;)

5 réflexes pour grimper plus responsable

ON RECYCLE SA CORDE = on participe à l'équipement des falaises

1, 2, 3... 10 ans ! Le temps passe vite et vous ne savez plus quel âge a votre corde ?
Attention la corde est un Equipement de Protection Individuelle avec une durée de vie limitée à 10 ans ! Mais généralement avec notre usage, cette durée de vie optimale se situe plutôt entre trois et cinq ans (et peut même se réduire à quelques mois en cas d'utilisation intensive).
Par ailleurs, une corde doit être stockée à l’abri de la lumière, de l’humidité et d’une source de chaleur.

Les fonds de cette opération de recyclage seront reversés au fond de dotation RockClimber (FFME) qui oeuvre pour l'équipement et l'entretien des falaises.

ON NE LAISSE Aucune trace de NOTRE passage

On révise ses basiques : ce conseil n’a rien de révolutionnaire, mais on quitte son lieu de pratique en remportant TOUS ses déchets, même les restes de repas. Ils peuvent perturber l'équilibre de la faune locale car notre nourriture n’est pas adapté à leurs besoins. Pour éviter d’en avoir trop on part avec une gourde et ses encas dans des tupperwares réutilisables. En limitant les plastiques à usage unique, on limite les déchets.

Ne pas laisser de trace c’est aussi brosser les prises si tu as utilisé de la magnésie. Cela évite de marquer la roche et de l'éroder et ça permet aux suivants de trouver leur propre voie ! 
Si tu croises une nichée sur une falaise tu peux la signaler sur la page du projet  Nest & Climb, qui se chargera de venir la sécuriser.
Des pierres sont un peu gênantes là où tu veux t'installer pour grimper ? Laisse-les tranquilles. Elles abritent sûrement de nombreux insectes qui risqueraient d’être écrasés ou privés de leur environnement et de mourir. Dans le même esprit, sur le chemin qui mène à ton spot de grimpe reste bien sûr le sentier! Cela évite de déranger la faune et d'écraser une flore précieuse.
De même, en cas de bivouac fais bien attention à laisser le lieu exactement comme tu l’as trouvé.
Pour t'aider te propose une sélection de conseils :

5 réflexes pour une grimpe pour responsable

HIKE UP ⛰ - PICK UP 👋

Chez Quechua, nous souhaitons mobiliser encore plus de randonneurs pour protéger notre terrain de jeu.

Le principe est simple : à chaque randonnée, à côté de chez vous ou à l’autre bout du monde, pensez “Hike Up, Pick Up”, c’est-à-dire : Randonnez, Ramassez.
Avant de partir et dans la préparation de votre sac à dos pour randonner, n’oubliez pas d’ajouter un petit sac, des gants et du gel hydroalcoolique, afin de ramasser les déchets que vous rencontrerez sur votre chemin!

Tu connais l’application Suricate ? 

Telle une petite sentinelle suricate, tu peux signaler les dégradations que tu constates dans les espaces naturels, grâce à l’application. Du coup non seulement tu ne laisses pas de trace de ton passage, mais tu participes à l’amélioration des espaces.

5 réflexes pour une grimpe pour responsable

Grimper + responsable, grimper "green", ou encore grimper DD pour les pros du développement durable... C'est pouvoir grimper + longtemps, alors on commence maintenant !
À vous de jouer et n'hésitez pas à nous partagez vos astuces en commentaires !

D'AUTRES CONSEILS POUR GRIMPER RESPONSABLE