1/ BIEN PRÉPARER LES ITINÉRAIRES

Prenez le temps de regarder attentivement la carte et les courbes de niveau, voire de faire une reconnaissance de l'itinéraire.Profitez-en pour regarder l’orientation et choisissez de préférence des sentiers ombragés en été – toute la famille sera au frais et les pauses seront plus agréables.

Sachant qu’un enfant de 3-4 ans marche à environ 1 à 2 km/h (et fait de nombreuses pauses), les estimations des topoguides ne vous seront donc pas d'une grande aide car elles indiquent les horaires pour un marcheur adulte. Prenez une marge de sécurité, afin de pouvoir profiter sans vous inquiéter de l'heure.

N'oubliez pas de consulter la météo locale et n’hésitez pas à renoncer s’il fait mauvais ou trop froid. Les enfants sont beaucoup plus sensibles que nous et la randonnée doit rester une activité plaisante pour eux.Les itinéraires avec refuges, vous permettront de faire une longue pause à l’abri.Enfin, évitez les téléphériques et montées en benne, qui certes réduisent l’effort mais peuvent causer des problèmes de décompression chez les jeunes enfants.

Randonner avec des jeunes enfants

2/ TROUVER LE BON RYTHME

Commencez par quelques balades courtes et faciles, et si vous voyez que votre enfant est motivé et s’adapte bien, montez graduellement la difficulté du parcours. De manière générale, évitez les trop hautes altitudes (déconseillé au-delà de 2.000 m).

Voici quelques repères sur le dénivelé et le kilométrage de votre sortie à adapter bien sûr en fonction des capacités de votre enfant :

0 - 18 mois : aucune limitation puisque c’est le porteur qui effectue 100 % de l’effort. Attention tout de même à limiter vos sorties dans la durée car l’enfant a besoin de bouger et de faire des pauses. Veillez également à limiter l’altitude et l’exposition (que ce soit au soleil ou au froid).

18 mois - 3 ans : selon l’autonomie de votre enfant, il va vouloir commencer à faire une partie de l’itinéraire tout seul. Mais il sera rapidement fatigué et aura encore besoin de siestes. Prévoir donc des itinéraires assez courts (100-300 m de dénivelé) et un moyen de portage.

4 - 7 ans : vous pourrez envisager des sorties de 400-500 m de dénivelé/  6-7 km de distance , à adapter bien sûr selon l’age et l’autonomie de votre enfant.

Randonner avec de jeunes enfants

3/ PRÉPARER DES ACTIVITÉS

S'ils se sentent investis d'une "mission" vos enfants seront d'autant plus volontaires pour se promener.~Les offices de tourisme seront vos meilleurs alliés, car nombreux d'entre eux possèdent des cartes avec les parcours d'orientation accessibles tout au long de l'année. Grâce à ces supports, vos enfants devront trouver les plots indiqués sur la carte et ainsi avancer étapes par étapes.~Si vous n'avez pas de parcours d'orientation sur votre lieu de randonnée, vous pouvez utiliser les marquages le long des chemins. Ce type d'activité apprend à votre enfant à se diriger dans l'espace. Il devient ainsi le guide de votre randonnée !~Pour les plus petits, vous pouvez préparer une liste simple de choses à trouver au cours de la randonnée, elle fera office de chasse au trésors : bâtons de telle ou telle forme, cailloux plus ou moins sombres, pomme de pin, écorce, fleurs, feuilles de certaines espèces etc. Laissez libre cours à votre créativité et laissez les enrichir la liste pour les prochaines fois ! Vous pourrez aussi construire un herbier avec les plus grands.

4/ PRÉVOIR LE BON ÉQUIPEMENT

Ni trop chaud pour éviter les coups de chaud en activité et les coups de froid à la pause, ni trop froid ; respirant, mais couvrant car leurs yeux et leur peau ne sont pas encore matures... Trouver la bonne tenue. Quoi qu'il en soit on n'oublie pas la protection solaire !

Côté sac à dos, il est bienvenue de rendre son mini aventurier autonome mais attention à ne pas lui faire porter plus de 10% de son poids.

Découvrez notre plateforme de guide Nature

Vous prendrez bien un bain de Nature ?

Entrez Dehors vous propose des bains de nature près de chez vousen autonomie ou avec un guide. Des idées zéro-routine et accessibles à tous pour faire le plein de chlorophylle et de frissons.

TOUT SAVOIR SUR LA RANDO ET LE CAMPING

C'est vrai que quand on se lance dans la randonnée pédestre, on a parfois quelques appréhensions. Quelles idées de randonnée ? Comment installer son campement ? Quoi emporter ? Qu'est-ce qu'on mange ? Comment randonner en sécurité ? Et les enfants, comment les occuper ?

Voilà pourquoi on a créé ce guide sur la rando et le camping. Vous y trouverez l'essentiel pour partir explorer les chemins librement, en prenant soin de la nature.

faire du trekking
signature-margaux-quechua

MARGAUX

RÉDACTRICE CONSEILS RANDO

Mon Top 3 randonnée : le lac d'Anterne, le West Coast Trail et le Vercors (mais j'arrive pas à choisir) ! 

J'aime : partir à l'aventure sur les sentiers oubliés, anciens chemins de bergers ou de postiers. 

J'aime pas : les gens qui jettent leurs papiers dans la forêt.

TOUS LES CONSEILS POUR RANDONNER AVEC DES ENFANTS