Quel sport pour un enfant ou un ado très timide ?

Votre enfant n’ose pas aller vers les autres, s’exprimer en collectif ? Comment dépasser sa crainte du regard extérieur. Quels sports peuvent aider ?

Quel sport pour un enfant ou un ado très timide ?

Un manque de confiance, des complexes, parfois aussi un comportement inconscient de l’entourage, peuvent nourrir cette timidité. 
Pour se faire de nouveaux ami•es, rien de tel qu'une activité sportive !

Quelle activité sportive pour développer la confiance en soi ? Vaincre la timidité ?

En réalité, toutes les activités sportives ! Vraiment !
Du baby-sport au sport de compétition en passant par le sport loisir, que votre enfant ait 4 ans ou 14 ans, les activités sportives participent au développement de la confiance en soi.
On parie qu'il y a un sport qui peut l'intéresser ? Quel sport collectif choisir ? N’importe lequel. L’essentiel est le plaisir ressenti par votre enfant. Si votre enfant est petit, en tant que parent vous pouvez lui transmettre le plaisir de l'activité physique en organisant des moments sportifs en famille.
Pour trouver le sport qui convient à votre enfant ou à votre ado, c'est finalement plus une question de personnalité.

Sport collectif : une activité extra scolaire pour s'intégrer ?

Partager une passion aide à s’intégrer dans un groupe. C’est pourquoi les sports d'équipe sont si indiqués pour les timides. Dans l’équipe, chacun révèle sa personnalité et son talent, sans masque. Votre enfant apprend à comprendre ce qu’il peut apporter au groupe, à trouver sa place, à créer des liens d’amitié. S’il a peur d’échouer, le collectif dilue la culpabilité en cas de défaite. Et en cas de victoire, c’est de la confiance engrangée et des souvenirs inoubliables.

On associe souvent sport collectif et football, mais il existe de nombreuses autres alternatives. Votre enfant est complexé par sa grande taille ? Il peut essayer le basket-ball. Votre enfant ou votre adolescent•e se trouve trop chétif ? Pourquoi pas le handball ou le rugby pour gagner en muscles ? Il aime bouger, sauter, il est vif et agile ? Le volley-ball est fait pour lui. Son truc c'est la créativité, la souplesse ? Et si on tentait un sport artistique : natation artistique, gym, patinage... Et s’il déteste les sports de ballons, pourquoi ne pas oser des sports plus originaux comme l’aviron, le roller derby, le waterpolo ou le frisbee ?

Les sports de combat pour développer la force physique et mentale

Les arts martiaux, les sports de combat défoulent dans un esprit de respect. Ils apprennent à se défendre et à vaincre l’adversaire « à la loyale ». Ils permettent de gagner en puissance physique, en force mentale et en équilibre. Confiant dans son corps, votre enfant deviendra confiant dans sa tête.

Les sports de combat apprennent aussi à observer l’autre, à le ressentir, à sentir ses points forts, ses faiblesses, et donc à adopter la meilleure stratégie dans une situation délicate. L’art martial choisi importe peu. C’est l’état d’esprit qui compte. Judo, karaté, aïkido, jujistsu… : avec ces sports, votre enfant ou ado affrontera avec plus de confiance les étapes clés de sa vie.

Quel sport pour un enfant ou un ado très timide ?

Le yoga pour maîtriser ses émotions

Ludique, anti stress, le yoga aide un enfant timide à comprendre et maîtriser ce qu’il ressent. À travers des exercices de respiration adaptés à son âge et des enchaînements ludiques, l’enfant apprend à se détendre. Totalement centré sur lui, il apprend à observer et reconnaître ses émotions, à les anticiper, les réguler. Le yoga fait aussi gagner en stabilité physique, équilibre, force et souplesse.
Et l’on sait combien, pour les enfants et ados, l’apparence est importante pour la confiance en soi.
D'ailleurs, le yoga est aussi bon pour les parents ;).

Les sports individuels pour exploiter un talent

Si votre enfant a un vrai talent individuel, pourquoi ne pas l’exploiter ? S'il n'est pas fan des contacts physiques, certaines activités sportives individuelles peuvent être une bonne alternative.
Si votre ado est très doué•e pour l’endurance, remporter le cross du collège le valorisera. La course à pied aide à se délester du stress en se défoulant. S’il a un talent pour le skate, enchaîner les figures et apprendre les techniques, nourriront son estime de lui. Faire le grand écart ou un salto arrière, c’est un « ahhhhh » d’admiration assuré. À l’adolescence, la performance peut aussi faire la différence, à condition de garder les pieds sur terre.

Et si le sport ne l'intéresse pas ? Quelle activité choisir ?

Si le sport ne l'intéresse pas, on conseille de ne pas forcer. Le sport doit rester un plaisir. Alors vers quelle activité extra scolaire se tourner ? La liste peut être longue. En gardant le critère "confiance en soi", on pense bien-sûr au théâtre. Intégrer une troupe de théâtre aide assurément à développer sa confiance.
L'essentiel est de trouver ses propres centres d'intérêt.

Votre enfant ou ado timide a décidé de s’inscrire à un sport ? Il ne restera qu'à lui trouver son premier équipement adapté au sport choisi. À noter : parfois, dans la licence sportive, une partie de l'équipement est incluse.
Un dernier conseil ? Restez toujours à son écoute. Encouragez-le. Partagez ses joies. Acceptez ses doutes. Et en cas de difficultés, n’hésitez pas à en parler à son entraîneur. Le sport doit toujours rester un plaisir !
Et vous, qu’est-ce que le sport a apporté à votre enfant timide ?

Quel sport pour un enfant ou un ado très timide ?

L'équipe conseilsport decathlon

Sport, forme, bien-être : on a plaisir à partager avec vous nos astuces et conseils.