QUE FAIRE EN CAS DE VOL DE VÉLO ?

Se faire voler son vélo n’est pas une fatalité, mais malheureusement, cela peut arriver. Comment l’éviter et comment réagir si vous vous retrouvez dans cette situation malgré toutes vos précautions ? Voici les réflexes à adopter.

QUE FAIRE EN CAS DE VOL VELO ANTIVOL DECATHLON

Se protéger contre le vol

L’antivol miracle n’existe pas mais ce qui protège le plus durablement votre vélo est la force de dissuasion de votre système d’attache. Le principe est de décourager les personnes mal intentionnées. Si votre dispositif est difficile à rompre et long à retirer, un voleur pressé et mal équipé renoncera très certainement à s’y attaquer.

C’est pour cette raison qu’il vaut mieux garer votre vélo dans un endroit fréquenté pour afin de dissuader au maximum les voleurs : les témoins sont le meilleur rempart aux actions nuisibles.

Pour une prise de risque minimale, pensez à :

- fixer votre vélo à du mobilier urbain (grille, lampadaire, etc.)  tout en veillant à ce que le cadre soit verrouillé à un point fixe ainsi que la roue avant ( la plus sujette au vol car la plus simple à démonter).

- utiliser deux bons antivols, une chaîne et un U par exemple, pour vous assurer la meilleure des précautions lors de vos stationnements prolongés.

L’utilisation d’un antivol est également recommandé pour empêcher les vols opportunistes de selle et tige de selle. C'est pourquoi, tous nos vélos de ville sont équipés d'un collier de serrage à clé.

Pour garantir et pérenniser le bon fonctionnement de vos antivols, il est conseillé de les lubrifier une fois par mois à l'aide d'un dégrippant-lubrifiant sans oublier les points d'ancrage. Utilisés en extérieur par tout temps, les antivols sont soumis à rude épreuve et nécessite un entretien régulier.

Se prémunir en cas de vol

Si vous achetez votre vélo neuf en magasin, pensez à conserver votre facture, elle pourrait vous être utile en cas de pépin. Si vous vous le procurez d’occasion, vous pouvez également demander à votre vendeur d’établir une preuve d’achat où figurera le prix du vélo. Faites en sorte lorsque vous devenez propriétaire de vous munir d’un numéro de traçabilité sur le cadre. Ce système de marquage à numéro unique vous permettra en cas de besoin d’identifier votre vélo et de prouver qu’il vous appartient. Envisagez enfin de l’assurer contre le vol. Des compagnies d’assurances sont susceptibles de vous indemniser sous réserve de respecter certaines conditions précises qu’il vous faudra connaître pour garantir votre protection.

Réagir suite au vol

Vous ne retrouvez plus votre vélo où vous l’aviez laissé ? Avant toute chose, respirez un grand coup et assurez-vous que vous ne faites pas erreur. Il arrive de se tromper ! Refaites votre trajet calmement dans votre esprit et revivez votre arrivée et votre stationnement. Une fois que vous n’avez plus aucun doute, observez la place où se situait votre vélo. Reste-il un morceau de cadenas ? Le vélo a-t-il été entièrement ou partiellement volé ? Cela vous permettra de savoir s’il est pertinent de faire un tour du quartier pour tenter de le retrouver ou s’il risque d’être déjà trop loin… Vous irez ensuite très vite porter plainte au commissariat. Les policiers vous contacteront s’ils pensent avoir mis la main dessus.

Vous pouvez aussi éplucher les petites annonces en ligne dans les jours et les semaines qui suivent et rendez-vous dans les brocantes ou boutiques de revente alentour, tout espoir est permis !

Le risque zéro n’existe pas, mais rien de tel que la prévention pour vous en rapprocher ! En cas de vol, restez zen, vos chances de retrouver votre vélo ou de vous faire indemniser dépendront pour beaucoup de vos précautions à l’achat et à l’usage.

Que faire en cas de vol de vélo ?

MOBILITÉ ACTIVE : (RE)DÉCOUVREZ LE TRANS-SPORT

Redécouvrez la ville, avec la mobilité active !
Pourquoi rester dans les bouchons après une longue journée de travail ?
Prenez un grand bol d'air et profitez de la ville sous un autre angle.

En résumé :

- Multiplier le nombre d'antivols (au minimum 2)

- Verrouiller ou retirer les éléments du vélo susceptibles d'être volés aisément et rapidement (selle, roue avant...)

- Verrouiller son vélo dans un lieu très fréquenté à un point fixe privilégiant le mobilier urbain

- Lubrifier mensuellement la serrure et les points d'ancrage de l'antivol

- Souscrire à une assurance contre le vol et la casse